Bienvenue, Visiteur ! S’enregistrer


8/10 (4 vote(s))
  • Moyenne : 4 (4 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
09-06-2021, 11:11:17   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Merci pour le lien Dorifutosan!  Wink   En effet, il vaut peut-être mieux que je prenne contact avec plusieurs professionnels.
Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
18-07-2021, 20:20:57   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
ENFIN! Elle est enfin de retour à la maison!!

[Image: eHfgheo.jpg]


Bon au final, rien n'a été fait sur l'arbre de transmission... Donc on a juste remonté l'ancien. Maintenant, je vais mettre cette histoire un peu de côté et profiter un peu de la voiture!
Le kit de suppression de l'Hicas a été remplacé par un kit Driftworks, donc plus d'Hicas, plus de rotules!

[Image: dpCYKQS.jpg]


Prochaine étape, remplacement du parebrise Jeudi prochain! Cela aussi ça aura été une belle galère, je serai bien content quand il sera remplacé! Ensuite le CT et après, les Pyrénées dès que j'en aurai l'occasion!  Big Grin
(Modification du message : 18-07-2021, 20:22:50 par Netarion.)
Retourner en haut
Trouver Répondre
Arthman78 Hors ligne
Posting Freak
*****

Honda Prelude 3G 4WS
78 - Yvelines France
Messages : 6 986
Sujets : 15
Inscription : Jan 2013
Réputation : 2
19-07-2021, 08:28:32   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Comment as-tu solutionné le problème du pare brise, je suis bien curieux de savoir comment ils en ont trouvé un LOL ?

Pour l'arbre, le miens sur la S a lâché aussi, suite à ton expérience j'ai contacté des boites qui en refont, personne veut y toucher LOL. (Des fois je me demande si certains ont vraiment en vie de bosser...)

(Modification du message : 19-07-2021, 08:28:57 par Arthman78.)
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
Dorifutosan Hors ligne
Fakir automobile
****

Nissan allstars
Liège Belgique
Messages : 2 201
Sujets : 33
Inscription : Sep 2013
Réputation : 4
19-07-2021, 09:25:21   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Netarion :

Question sécurité je remplacerais tout de même les croisillons dessus pour être tranquille Wink

Arthman :

(08-06-2021, 10:51:35)Dorifutosan a écrit : Pour moi ce sont les mecs de la boite de réfection qui ont du voir que c'était compliqué d'avoir des pièces et ils ont pas trop tergiversé, ils ont dit qu'il était HS pour s'en débarrasser [...] c'est simplement pas dans leurs fournisseurs habituels, et ils veulent pas se fouler ...

Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
19-07-2021, 18:55:47   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
(19-07-2021, 08:28:32)Arthman78 a écrit : Comment as-tu solutionné le problème du pare brise, je suis bien curieux de savoir comment ils en ont trouvé un LOL ?

Pour l'arbre, le miens sur la S a lâché aussi, suite à ton expérience j'ai contacté des boites qui en refont, personne veut y toucher LOL. (Des fois je me demande si certains ont vraiment en vie de bosser...)

Le parebrise et les joints ne sont pas durs à trouver. Tout est dispo au Japon, sur Amayama. Mais je n'étais pas trop chaud pour le commander au Japon, je craignais pour le transport... Du coup je suis passé par GTR Import. Je ne sais pas trop où il a trouvé le parebrise. Ce n'est d'ailleurs pas le parebrise qui a mis le plus de temps à arriver, les joints eux par contre.... J'avoue que je ne suis pas très satisfait par GTR Import sur ce coup. 
Clairement, si ça devait m'arriver de nouveau, je commanderai sur Amayama.

Bah comme dit Dorifutosan, je pense aussi ( le garage où j'ai amené la voiture pour le démontage de l'arbre aussi) que les personnes qui devaient m'équilibrer l'arbre n'étaient pas hyper motivées.... L'arbre a voyagé dans plusieurs boîtes, si bien qu'à force on ne savait même plus où il était... Toutes les semaines, ils disaient au garage " on vous le renvoie", sauf que non! Il a fallu que je finisse par les appeler et les menacer de venir le chercher moi-même pour qu'ils finissent par nous le renvoyer...

Du coup, je vais probablement l'envoyer à W-autosport. Ils ont les pièces détachées et ils font l'équilibrage ( eux-mêmes normalement). Je suppose que ça doit être également le cas pour une S2000.  Wink

(19-07-2021, 09:25:21)Dorifutosan a écrit : Question sécurité je remplacerais tout de même les croisillons dessus pour être tranquille Wink

Ouai je sais... Mais là, ça faisait 3 mois que la voiture était immobilisé. On est sur la période la plus agréable pour rouler en Skyline, en plein milieu de la saison pour les Pyrénées... C'est mort, ça va attendre maintenant!  LOL  Au garage, ils y ont jeté un œil du coup. Pour eux, c'est surtout le croisillon côté boîte qui est abîmé.


Cela m'avait tellement manqué de rouler avec! C'est dingue, bientôt 4 ans que je l'ai et j'adore toujours autant rouler avec! J'adore la Civic, mais la R34 à côté, ça a rien avoir!  Big Grin 
Aujourd'hui petit arrêt à la plage en débauchant... ^^

[Image: HcyRixo.jpg]
Retourner en haut
Trouver Répondre
SoichiroYann Hors ligne
Posting Freak
*****

EG6 - DC2 - CB7 - EC9
76 - Seine-Maritime France
Messages : 13 436
Sujets : 15
Inscription : Dec 2011
Réputation : 44
20-07-2021, 09:33:28   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Toujours aussi agréable à rouler sans le Hicas ?

Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
20-07-2021, 17:56:35   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Bah je ne sais pas, je n'ai jamais eu l'Hicas. ^^
En fait, avant j'avais ça:

[Image: 4tywsOP.jpg]

Un vieux tube en acier entrain de rouiller qui remplace l'Hicas mais garde les biellettes et les rotules.
Retourner en haut
Trouver Répondre
SoichiroYann Hors ligne
Posting Freak
*****

EG6 - DC2 - CB7 - EC9
76 - Seine-Maritime France
Messages : 13 436
Sujets : 15
Inscription : Dec 2011
Réputation : 44
21-07-2021, 08:36:08   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
ah yes d'accord LOL

Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
03-08-2021, 15:10:45   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Salut à tous!

Le parebrise est enfin remplacé! Je ne suis pas mécontent que ça soit derrière moi ça!!
Elle a passé et validé le CT. 

J'ai pu enfin aller faire un tour dans les Pyrénées avec ( merci le temps pourri..). Je suis allé faire le pic Sanctus en partant de Gourette. Bien sûr en arrivant à Gourette, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller faire un petit aller-retour au col de l'Aubisque.

Col de l'Aubisque ( 1709m).
[Image: MpKXVz6.jpg]

[Image: WOjcvaS.jpg]

[Image: fjuUy38.jpg]

Gourette ( 1400m).
[Image: 7KMTTlZ.jpg]


Pour la rando, j'avais prévu de monter au pic de Sanctus par la vallée du Valentin, puis de passer par la hourquette d'Arre et redescendre par le GR10 et lac d'Anglas. J'ai atteint le pic de Sanctus après 3h de marche et 1000m de dénivelé. Le brouillard avait envahi la hourquette et le lac d'Anglas J'ai donc préféré couper à travers en passant par le lac d'Uzious, en suivant l'ancienne conduite d'eau forcée des mines d'Anglas. Cela m'a permit de découvrir d'ancienne installation de la mine.

La vallée du Valentin.
[Image: ZX73vaK.jpg]

[Image: eeYgynM.jpg]

[Image: ydKfnwv.jpg]

[Image: gMim0Ma.jpg]

Lacs de Louesque ( 2340m).
[Image: 0lsEXEK.jpg]

Le pic Sanctus ( 2482m).
[Image: pUCj617.jpg]

[Image: AG5g8LX.jpg]

[Image: q28VyIQ.jpg]

Le lac au centre est le lac d'Uzious ( 2117m). L'autre lac est le lac d'Anglas ( 2070m). Le col en haut à gauche est la hourquette d'Arre ( 2465m).
[Image: QI9NfUi.jpg]

[Image: lfvrBGm.jpg]

Le lac d'Uzious et de Lavedan ( 2179m).
[Image: rfHi5Bo.jpg]

[Image: gXm39QU.jpg]

[Image: GdMwb06.jpg]

[Image: 7LgDzVk.jpg]

[Image: A5FWGWM.jpg]

[Image: 8Cf5M8K.jpg]

[Image: 6Vkzh8k.jpg]

[Image: LIJVAGB.jpg]

[Image: pRBLMxG.jpg]

Une des galeries de la mine d'Anglas ( environ 2025m). Les mines d'Anglas et d'Arre ont été exploitées de 1881 à 1893. Puis l'exploitation a repris en 1904 et a cessé définitivement en 1916. On y extrayait majoritairement du Zinc et du fer. Le gisement d'Arre a rapidement été abandonné, dû au difficulté d'évacuation du minerai et d'un accident ( avalanche) qui causa la mort de 16 ouvriers. Un câble aérien a été installé pour redescendre le minerai jusqu'à Gourette, soit une distance d'environ 3km et 800m de dénivelé et 5 stations intermédiaires. Le minerai était ensuite descendu à Laruns par tombereau, puis à Bayonne par train.
[Image: XoGJRlH.jpg]

Une des stations de téléphérique. Il y avait peut-être d'autres structures à cet endroit, il y a beaucoup de décombre dans les éboulis en dessous. Dans la vallée derrière, on peut voir une longue trace droite dans la végétation qui devait probablement être le tracé du câble aérien. On ne voit pas bien sur la photo, au bout de cette trace, il y a les restes d'une structure qui devaient être une autre station. 
[Image: c7Bfteq.jpg]

Sur le pignon, il y a inscrit " Neyret-Brenier & Cie Grenoble". Cette entreprise était spécialisée dans la fabrication de grands équipements mécaniques et hydrauliques, notamment de téléphériques et de turbines à vapeur.
[Image: gX4Q6IA.jpg]

Les installations dans la galerie. La mine utilisait la puissance de la cascade d'Uzious. La conduite d'eau forcée conduit directement dans cette grotte. La machine au premier plan est peut-être une turbine entraînée par le torrent. Cette turbine entraîne à son tour la machine derrière par courroie / poulie. La machine au second plan ressemble à un compresseur. Vu la cuve à côté, je dirais que c'était pour alimenter un réseau de vapeur.  
[Image: ziV5Fre.jpg]

L'arrivé de la conduite forcée ( 2117m --> 2025m).
[Image: 5lpJ9y4.jpg]

La cascade d'Anglas ( environ 2000m).
[Image: PiwZnZX.jpg]

[Image: i1TwgBK.jpg]

[Image: dzN35Zs.jpg]


Sur le retour, je suis passé par la route du bois de Bager, qui longe les Pyrénées et permet de relier la vallée d'Ossau et d'Aspe. C'est une route très sinueuse, que j'aime bien prendre pour arsouiller un peu.
Je me passionne beaucoup pour ces vieilles installations et ces vieux process industriels. Je prépare actuellement un road-trip en Ariège qui me fera passer sur des vieux sites miniers comme celui-ci.

Bonne journée à tous!
Retourner en haut
Trouver Répondre
Arthman78 Hors ligne
Posting Freak
*****

Honda Prelude 3G 4WS
78 - Yvelines France
Messages : 6 986
Sujets : 15
Inscription : Jan 2013
Réputation : 2
04-08-2021, 08:38:13   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Encore une fois de magnifiques paysages ! Super cool de tomber sur ce type de vestiges, je suis fan !

Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
04-08-2021, 12:18:44   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Ouai c'est vraiment super intéressant de voir ce genre de chose! Puis je ne m'attendais vraiment pas à trouver de la machinerie dans cette grotte, j'ai vraiment été surpris de tomber là dessus! J'étais un peu dégoûté de devoir écourter la rando à cause de la brume, je ne devais pas passer par ce sentier à la base... Mais du coup, quand j'ai vu ça, je n'étais pas mécontent de l'avoir pris finalement! Big Grin Au lac d'Anglas, il y a aussi des ruines et des entrées de galeries.

Pour ceux que ça intéresse, j'ai pris les infos ici:

Curiosites des Pyrénées: Mines d'Arre et d'Anglas (curiositespyrenees.blogspot.com)
Retourner en haut
Trouver Répondre
david_59 Hors ligne
Senior Member
****

MX5 NC / IS 250
59 - Nord France
Messages : 1 902
Sujets : 7
Inscription : Dec 2012
Réputation : 2
11-08-2021, 23:46:06   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
T'es intéressant ces découvertes, ça fait rêver!
Hâte de la voir en vrai cette R34 Big Grin

Retourner en haut
Trouver Répondre
Teknopole Hors ligne
Active Member
***

Civic EK3 Ferio
81 - Tarn France
Messages : 324
Sujets : 4
Inscription : Nov 2016
Réputation : 0
12-08-2021, 23:22:12   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Des récits et des photos toujours au top ! Je pars moi aussi faire un petit tour dans les Pyrénées début de semaine prochaine du coté d'Argeles Gazost, je ne sais pas encore quelle randonnée choisir, trop de choix pour moi  LOL

Hâte de revenir ici pour tes prochaines histoires  Big Grin
Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
13-08-2021, 09:29:12   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
(11-08-2021, 23:46:06)david_59 a écrit : T'es intéressant ces découvertes, ça fait rêver!
Hâte de la voir en vrai cette R34 Big Grin

Attends! Elle peut encore tomber en panne d'ici là...  Sac

(12-08-2021, 23:22:12)Teknopole a écrit : Des récits et des photos toujours au top ! Je pars moi aussi faire un petit tour dans les Pyrénées début de semaine prochaine du coté d'Argeles Gazost, je ne sais pas encore quelle randonnée choisir, trop de choix pour moi  LOL

Hâte de revenir ici pour tes prochaines histoires  Big Grin

Merci!  Wink

Ah ouai, tu n'as pas choisi l'endroit le plus simple pour le choix des randos! Il y en a tellement!!! LOL Argeles est un lieu stratégique, tu es à moins de 1-2h de route de tous les plus beaux endroits des Pyrénées:

- La vallée d'Ossau
- Cauterets
- Gavarnie ( je te le déconseille, à cette période c'est noir de monde... )
- Le pic du Midi de Bigorre
- Néouvielle

Bref, il y a de quoi faire!! Big Grin N'hésite pas à me demander si tu as besoin d'infos sur des randos! Wink




Bon on a passé le 11 Août, ce qui veut dire que ça fait la 4ème année que je passe au volant de la 34. Comme d'hab, j'ai fait les comptes:

- Km parcourus: 14 572 km
- Essence: 2176.59 euros
- Entretien / Panne: 1481.66 euros
- Assurance: 1247.74 euros
TOTAL: 4905.99 euros, soit 408.83 euros.

Pour la consommation d'essence, je visais les 10.5 L/100km cette année... J'ai fait du 9.89!! LOL
Pour la 5ème année, elle va probablement moins rouler... Je pense que je vais la laisser stockée pour la période hivernale, quitte à louer un box... Il y a aussi des gros travaux comme la distribution qui vont arriver et qui me stresse pas mal... Le problème, c'est que je n'ai pas de garage spécialisé qui connait déjà les Skyline dans mon secteur et c'est compliqué de trouver des gens sérieux... 
Je n'ai pas la place de travailler chez moi nonplus, ni de quoi stocker les voitures complètement à l'abri. Je pense que ça va être l'objectif principal de cette année: devenir propriétaire d'une maison avec au moins un garage!
Retourner en haut
Trouver Répondre
SoichiroYann Hors ligne
Posting Freak
*****

EG6 - DC2 - CB7 - EC9
76 - Seine-Maritime France
Messages : 13 436
Sujets : 15
Inscription : Dec 2011
Réputation : 44
13-08-2021, 12:23:53   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Ca fait la différence d'avoir une voiture à l'abri.

Je pencherai plus pour un mecano en qui tu as confiance que pour une concession Nissan LOL
Connaitre ou pas le moulin ne change pas grand chose a priori, l'essentiel est que le mécano ait une bonne rigueur de travail.

Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
27-08-2021, 00:27:04   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Salut à tous!

Les beaux jours sont enfin là! Donc j'ai encore pas mal de montagnes Pyrénéennes à vous montrer! Big Grin

Pour commencer, j'ai fait la rencontre de David_59 et de son IS250. Smile

[Image: Ssi0S0H.jpg]

[Image: pLQ3aEY.jpg]

J'avais prévu une petite balade autour d'Iraty et la vallée de Larau, puis une montée au sommet du pic d'Orhy! On s'est retrouvé à Oloron-St-Marie, puis on a pris la Skyline et direction Iraty. Le temps était très brumeux! Lorsqu'on a commencé à grimper, je commençais à craindre qu'on ne trouve que du brouillard! Mais finalement, une fois les 800m d'altitude dépassés, on a eu droit à une immense mer de nuage! On a d'abord pris dans un premier temps la route des cols d'Ahusquy et Inharpu, puis on est redescendu en direction de St-Jean-Pied-de-Port pour ensuite récupérer la plus belle route des Pyrénées! On a rapidement passé le col Bagargiak et basculé dans la vallée de Larrau. On a finalement pris la route du port de Larrau.

Pour la rando, on n'avait pas beaucoup de temps donc j'avais prévu une rando courte. On est monté pratiquement en moins d'une heure jusqu'au sommet de l'Orhy, limite en courant! LOL Durant la montée, on a eu droit à des pancartes " Pass sanitaire obligatoire"... Alors honnêtement, les restaurants, les cinémas etc, je m'en moque complet! Par contre, les montagnes, ils iront se gratter!! Au sommet, beaucoup de monde, beaucoup d'Espagnols, le pic d'Orhy est un lieu très connu. On a pris la pause casse-croûte, puis on est redescendu.

Vue depuis le pic d'Orhy ( 2017m).
[Image: AJD7cZp.jpg]

[Image: 8EAyIgg.jpg]


Pour le retour, on est passé par la vallée de St-Engrâce et La Pierre-St-Martin, puis on est redescendu par la petite vallée d'Issaux et les gorges de Lourdios. J'ai laissé le volant à David dans la montée de La PstM. Il a pu constaté par lui-même qu'on se fait très vite à la conduite à droite! Big Grin
C'était vraiment cool de pouvoir rencontrer quelqu'un du forum et de lui faire découvrir en vrai mon terrain de jeu que sont les Pyrénées! En plus David est super sympa! La prochaine fois que tu viens, ça sera avec ton MX5 par contre!! Big Grin ....      Et moi avec un pass sanitaire....... Facepalm  


Le soir, je suis resté sur Oloron pour aller voir de la famille. Le lendemain, je suis encore retourné dans les Pyrénées avec ma famille pour aller de nouveau randonner. On a fait le pic Laraille et le lac Acherito. Ce lac est une pure merveille!

Vue depuis le col Laraille ( 2011m).
[Image: NtYhXQM.jpg]

Vue depuis le pic Laraille ( 2147m).
[Image: 27Inqgh.jpg]

Le pic du Midi d'Ossau ( 2884m, au centre de la photo).
[Image: YUel8VC.jpg]

[Image: 8g4Srw8.jpg]

Le lac Acherito ( 1875m).
[Image: yTZZzrD.jpg]

[Image: 6UfztI8.jpg]


Je suis rentré le soir même à Dax car j'avais une journée très chargée de prévu pour le lendemain. En fait, un peu sur un coup de tête, j'ai posé toute la semaine en congé et je me retrouvais donc du jour au lendemain, à devoir organiser un petit roadtrip dans l'Ariège, préparer les randos et leurs itinéraires, l'équipement, la bouffe et la voiture. La 34 avait bien chauffé lors de la balade avec David, j'ai donc fait la vidange d'huile moteur.

Le Mardi matin à 8h, je suis donc parti en direction de l'Ariège. À la base pour cette balade, j'avais prévu de passer par la route des cols espagnols. Mais comme j'ai un peu précipité les choses, je n'avais pas le pass... Donc je me suis contenté des cols français. Je suis passé dans un premier temps par le col d'Aspin, en évitant comme à chaque fois, les grandes villes et l'autoroute. Pas mal de monde au col d'Aspin, dont une MX5 et une RX8 espagnols qui se faisaient une petite balade sur les routes des cols français. Je suis ensuite redescendu côté Est. J'ai traversé la petite ville d'Arreau avec ses petites rues étroites dans lesquelles la Skyline ne manque pas de se faire remarquer! J'ai ensuite suivi la vallée du Louron pour rejoindre la station de Peyragude. Encore beaucoup de monde sur la route, mais après avoir passé l'intersection pour aller à Loudenvielle, c'est devenu un véritable désert, et cela jusqu'à que ma destination. J'ai pris ma pause casse-croûte sur les parkings de Peyragude.

Col d'Aspin ( 1489m).
[Image: Ncc5Yb7.jpg]

[Image: UP1WMLG.jpg]

Vue depuis la station de Peyragude ( 1599m).
[Image: fHwisPF.jpg]

[Image: bE2lQtq.jpg]


Je suis ensuite passé par le col de Peyresourde et j'ai basculé du côté de Bagnères-de-Luchon. Un peu avant d'arriver à Bagnères, j'ai tourné sur une petite route qui part vers le Nord, au port de Balès par la vallée de l'Oueil. Je ne connaissais pas cette route et je n'en attendais pas grand chose. Et j'ai finalement été agréablement surpris! Cette route traverse une petite vallée très sauvage. Elle monte dans un premier temps calmement puis finis en lacet. Malheureusement pour moi, le brouillard était présent au port, ainsi que sur tout le versant Nord. C'est dommage parce que la vue est certainement magnifique. La descente sur le versant Nord est beaucoup plus boisé et en moins bonne état. Après avoir passé quelques villages complètement perdus, j'ai pris la direction d'autres cols et villages encore plus paumés! LOL Plus on se rapproche de l'Ariège, plus on se perd dans les bois. J'ai enchaîné les col des Ares, de Buret puis enfin, le col de Portet d'Aspet. Après ce col, je suis rentré en territoire ariègeois. La route se dégrade dès le panneau "bienvenue en ariège" et ne s'améliorera qu'après avoir passé le panneau "Merci de votre visite". LOL 
Je suis ensuite passé par le col de Portech. Ce col est perdu au milieu des bois et la route qui y mène est par endroit moins large que la voiture. J'adore vraiment prendre ce genre de route où rouler à 30km/h revient à dire qu'on arsouille. Les gens doivent halluciner quand il me croise avec la Skyline. J'ai atteint le col vers 15h30, la brume était toujours présente. Je me suis posé un peu et je suis ensuite parti en direction du Sud, vers le col de la Core. La brume s'était encore plus épaissie et je n'ai pas pu profiter du tout de ce dernier col. J'ai finalement pris la direction de la vallée du Biros. J'avais prévu à la base de bivouaquer dans la vallée de l'Orle, mais je me suis rendu compte que c'était beaucoup trop loin du point de départ des randos. Je suis donc allé directement bivouaquer au point de départ au bocard d'Eylie.

Col de Peyesourde ( 1568m).
[Image: hdVIUsO.jpg]

[Image: 60AH0z9.jpg]

[Image: o70AX8d.jpg]

La vallée d'Oueil.
[Image: imEzSgj.jpg]

Les plus observateurs remarqueront que les feux de stop sont allumés.. Moi ça ne m'a pas perturbé sur le coup... LOL
[Image: XAd4cIa.jpg]

[Image: PAwOXRm.jpg]

Col de Portech ( 868m).
[Image: WDHtdZI.jpg]

[Image: vpZdO3A.jpg]

Le bocard d'Eylie ( 943m).
[Image: xRWCAx5.jpg]


À mon arrivé, je me suis posé, un peu fatigué par les 8h de route. Je me suis baladé rapidement autour du bocard, puis j'ai commencé à préparer mes affaires. En regardant la voiture, je remarque que les feux de stop sont allumés... Je contrôle le capteur de la pédale de frein et je remarque un petit morceau de plastique sur le tapis. La petite butée en plastique qui permet d'activer le capteur s'était cassée... Heureusement que je m'en suis rendu compte, sinon je me serai retrouvé la batterie à plat. Bref, vu l'heure qu'il était, je n'ai pas bataillé, je me suis contenté de débrancher le connecteur du capteur. 
Je me suis couché tôt car les randos que j'avais prévu promettaient d'être compliquées!
Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
27-08-2021, 00:29:58   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Quelques petites précisions avant de continuer mon récit:

- Toutes les infos que je vais donner dans ce qui va suivre, ne sont que ce que j'ai déduit de mon observation personnelle des lieux et des recherches que j'ai fait par la suite. Elles ne font en aucun cas office de vérité. Il est possible même que je dise des grosses conneries! LOL
- Dans les photos, vous verrez d'anciennes structures industrielles. L'accès à ces lieux n'est pas interdit mais il est fortement déconseillé de s'en approcher. Si comme moi, vous décidez de vous rendre en ces lieux et que vous voulez les explorer, faites-le avec une extrême grande prudence! On parle de structures en bois, en ferraille et pierre, construites au siècle dernier par de vieux bergers ariègeois.

J'ai choisi de faire un tour dans la vallée de Biros car c'est un endroit magnifique que j'affectionne tout particulièrement! Je l'avais découvert en partie lors de ma traversée du GR10. Cette petite vallée ariègeoise très reculée est à la fois sauvage et industrielle. Les montagnes qui forment cette vallée représentent un grand intérêt géologique, avec des sols riches en Zinc et Plomb. Il y a également des traces de nombreux autres minéraux dans des proportions microscopiques. Ces sols ont été exploités de manière très ponctuelle avant le 18ème siècle. L'exploitation minière a réellement commencé au 19ème siècle avec une industrialisation importante des sites miniers. Il y avait de nombreuses concessions, dont même certaines de l'autre côté de la frontière qui ramenaient le minerai en France par les hauts cols. Les plus importantes de ces concessions étaient celle de Bentaillou et de Bulard. Ce sont autour de ces 2 sites que mes randos vont se concentrer.

Jour1: Les mines de Bentaillou et le pic de Crabère.

Les mines de Bentaillou ont été exploitées de 1853 à 1955. Elles sont basée sur les hauteurs du cirque de la Plagne, dans le fond de la vallée du Biros, à une altitude comprise entre 1600 et 2100m. Il n'y a pas de chiffres précis sur les quantités de métaux extraits, l'estimation la plus cohérente est de 75 000t de Zinc, 25 000t de Plomb et 12t d'Argent.
La principale difficulté de cette mine était l'acheminement du minerai jusqu'à la laverie au bocard d'Eylie. Dès 1854, une piste longue de 12km est creusée dans le versant Nord du cirque et un village est construit sur un petit plateau à 1900m d'altitude. Le minerai était emmené grâce à des chariots tirés par des chevaux jusqu'au bocard d'Eylie, où le minerai était "laver"; c'est-à-dire séparé de la roche et autres matières stériles. En 1862, un plan incliné hydraulique sera mis en place. Le minerai était descendu par gravité dans un torrent, puis récupéré dans un bassin. Il était ensuite chargé dans des wagons et emmené par un chemin de fer incliné jusqu'à Eylie. Cette solution peu efficace a rapidement été remplacée en 1966 par un transporteur à câble aérien. Ce transporteur sera finalement remplacé par un transporteur monocâble type Etcheverry en 1904, tel que l'on retrouve aujourd'hui. La mine a eu plusieurs périodes de haut et de bas, en fonction du cours des métaux (influencé par les guerres mondiales, les crises économiques, etc...) et des conflits sociaux. La production a été arrêtée en 1953. Il y a eu ensuite plusieurs travaux de recherches mais la mine a été définitivement fermée en 1955. Une partie du matériel a été vendu aux enchères, mais toutes les infrastructures sont restées telles qu'elles étaient.

Ma rando commence par la montée de l'ancien chemin de service du téléphérique de la mine, devenu aujourd'hui le GR10. J'avais prévu de commencer le sentier de nuit pour avoir le lever de soleil lors de mon arrivé à la station intermédiaire du téléphérique. Malheureusement, je me suis planté en réglant mon réveil, je l'ai réglé une heure trop tard... ^^ Cela n'aurait pas changé grand chose puisqu'il y avait un épais brouillard qui recouvrait toute la vallée. Le sentier monte franchement dans les bois dès le départ, il ne m'aura fallu qu'une heure pour atteindre la station intermédiaire. Je suis resté un petit moment à examiner la station avant d'être dérangé par un groupe d'espagnols. J'ai donc repris ma rando, puis je me suis arrêté à peine 10min plus tard pour examiner les structures de la station de Rouge. 


Le torrent du Lez. Les restes stériles étaient auparavant stockées sur le bord du torrent. Ils ont été finalement dégagés. Malgré le traitement dans la laverie, les stériles gardaient toujours quelques traces de métaux. Cela avait engendré un empoisonnement de l'eau au Plomb.
[Image: 7RKeXGi.jpg]

Le ruisseau de Rouge.
[Image: RZY5Dgi.jpg]

Les pylônes du monocâble au milieu d'un pâturage.
[Image: 04Z1fOB.jpg]

La station intermédiaire du monocâble de Rouge ( 1550m). Le câble était divisé en 2 sections: Bentaillou ( station de Narbonne) à la station intermédiaire et la station intermédiaire au bocard. Cette station était nécessaire afin de pouvoir changer l'angle de la trajectoire des câbles. Les bennes descendaient par le premier câble depuis la mine, puis étaient déplacées sur le deuxième câble par des opérateurs pour descendre jusqu'au bocard. Plus tard, lors de la mise en service de la galerie de Rouge situé à environ 1600m, un autre téléphérique au départ cette galerie est venu se greffer à la station intermédiaire.
[Image: FkxT6NE.jpg]

Cette station intermédiaire est la seule que j'ai pu voir où il restait encore sa motorisation. En marche normale, le seul poids des bennes chargées qui descendaient, suffisaient à faire tourner le câble. Les moteurs servaient probablement d'appoint pour le démarrage ou lorsque le poids des bennes n'étaient plus suffisant.
Ces 3 moteurs ont été fabriqués par la Compagnie Electro-Mécanique ( CEM). Les 2 moteurs les plus vieux devaient probablement servir à l'entraînement des 2 câbles. Par contre je n'ai pas la moindre idée de l'utilité du 3ème ( celui au premier plan). Son architecture est beaucoup plus récente ( très similaire à ce qu'on trouve aujourd'hui dans l'industrie), il doit probablement daté de la mise en service de la galerie de Rouge. Il a un frein et une ventilation forcée, ce qui laisse penser qu'il y avait une variation de sa vitesse (tourne plus lentement, d'où la ventilation forcée).
[Image: tIvX5u2.jpg]

[Image: umcDZKt.jpg]

Les 2 poulies principales des 2 câbles. Elles sont prises sur le même axe, les 2 câbles tournaient donc en même temps à la même vitesse. Un frein était positionnait sur l'axe au-dessus.
[Image: IK5yAt2.jpg]

[Image: jyElOYK.jpg]

Un tendeur d'un des 2 câbles. Le chariot du tendeur était monté sur rail. Le poids en bétons sur le chariot permettait de tendre automatiquement le câble par gravité. On peut également voir 2 bennes.
[Image: 7LFDXrD.jpg]

On peut voir sur le dessus de la structure l'arrivée du câble depuis Bentaillou, légèrement orientée vers la gauche. Les bennes étaient équipés d'un système de décrochage du câble automatique, comme on peut retrouver de nos jours sur les télésièges. Des cames sur la stations activaient un levier sur les bennes qui permettaient de desserrer la mâchoire du câble. Les bennes avaient 2 galets qui permettaient de faire rouler simplement les bennes sur les rails de la station ( les longs fers plats). La mâchoire se resserraient automatiquement sur le câble grâce à son poids. Puis une autre came activait le levier dans l'autre sens pour verrouiller la mâchoire. Malgré ce fonctionnement automatique de la mâchoire, la présence d'un opérateur est quand même nécessaire pour basculer les bennes d'un câble à l'autre. 
La structure jaune est le téléphérique qui venait de la galerie de Rouge. Il n'est clairement plus à sa place d'origine. LOL
[Image: er9eFFW.jpg]

Les installations de la galerie de Rouge (environ 1600m). Elle a été exploitée à partir de 1947. Cela a été la dernière tentative pour relancer la mine de Bentaillou, en exploitant le bas du gisement, et qui se soldera par un échec. Les bâtiments ont été construit en 1950. Le minerai était évacué par wagon sur des rails sur un terrain plat, puis passait dans un concasseur et enfin dans une trémie. La trémie remplissait les bennes du téléphériques.
[Image: 2LPCV7I.jpg]

Un ancien treuil. Le moteur a été décâblé proprement à la pince coupante! LOL
[Image: sjKaOUT.jpg]

L'entrée de la galerie de Rouge. La plupart des galeries de Bentaillou ont été fermée ou même bétonnée comme celle-ci.
[Image: r8cF99X.jpg]

Un ancien wagon motorisé Brookville, peut-être le seul véhicule au monde qui n'a pas été swappé avec un moteur LS... LOL On voit clairement que l'exploitation de la galerie de Rouge est beaucoup plus récente que les autres mines du Biros.
[Image: 8cLZrvu.jpg]


J'ai ensuite rattrapé le GR10, puis j'ai continué mon ascension jusqu'au village de Bentaillou. Les anciens poteaux du téléphériques dans le brouillard donnaient une ambiance très mystérieuse. J'ai finalement dépassé le brouillard, m'offrant une vue sur le magnifique cirque de la Plagne, ainsi que sur la mer de nuage qui se trouvait à son centre. J'ai atteint le village à 10h. Il y avait beaucoup de monde, notamment une équipe de spéléologue qui venait explorer les galeries et les grottes de la Cigalère. J'en ai profité pour examiner les anciens bâtiments des mineurs. 

Les pylônes du monocâble Station de Nabonne - Station intermédiare ( environ 1650m).
[Image: 61xbklr.jpg]

[Image: pNB2Biw.jpg]

Le cirque de la Plagne et le village de Bentaillou ( 1869m).
[Image: EzxSD75.jpg]

La petite vallée juste en face est la vallée de Tartereau. Celle sur la gauche de la photo est celle d'Urets. Au milieu, le pic le plus haut est le pic de Maubermé (2880m), c'est le plus haut sommet de la vallée du Biros.
[Image: aTgPRKV.jpg]

[Image: fxnq6Gj.jpg]

Les anciens bâtiments de Bentaillou. Les premiers bâtiments étaient les logements des mineurs. Ensuite, on trouvait les sanitaires, puis un atelier de maintenance. Il reste toujours dans l'atelier une perceuse à colonne et un tour manuelle. Le bâtiment suivant était le poste électrique. Le dernier bâtiment abritait des machines pour les mines. Il y a des rails qui passent devant les baraquements. Il permettait d'évacuer le minerai de la galerie de mine qui se trouve juste derrière les bâtiments. Je crois qu'il y avait une structure au milieu du village qui permettait de remplir les bennes du téléphérique.
Au second plan, on peut voir un petit bâtiment carré au-dessus du tas de gravats stériles, c'est une autre entrée de galerie. Plus à gauche, on retrouve la station Narbonne du monocâble.
[Image: 8PrZOy8.jpg]

Un moteur triphasé asynchrone. Sur le moteur il y a inscrit " Le Havre, Westinghouse". C'est le lieux où était produit les moteurs de la CEM.
[Image: D7YjriO.jpg]

Le moteur faisait tourner cette machine par courroie. Cela ressemble beaucoup à un compresseur, les mineurs ont utilisé la perforation pneumatique à partir de 1912.
[Image: qRiivC1.jpg]


J'ai ensuite pris la direction de la Serre d'Araing, le col qui surplombe le site de Bentaillou. En chemin, j'ai fait un petit détour à la station finale du téléphérique et à l'entrée de la galerie principale Narbonne. J'ai également pris le temps de m'arrêter sur une stèle rendant hommage à 3 agents d'EDF morts dans une avalanche le 29 Décembre 1960 dans l'exercice de leur fonction. J'ai finalement atteint sans trop de mal, malgré la chaleur écrasante, la Serre d'Araing. Il n'était que 11h30, j'étais en avance. J'ai donc décidé de faire un aller-retour au pic de l'Har. Durant l'ascension, j'ai été surpris par un vautour qui s'est envolé d'un coup en me voyant. J'ai finalement atteint le sommet vers 12h et j'y ai pris ma pause casse-croûte.

La station Narbonne ( environ 1950m).
[Image: 7uRBqWP.jpg]

Oui oui, vous ne rêvez pas! La trajectoire passe bel et bien au-dessus des baraquement des mineurs... Une autre vision de la sécurité... LOL D'ailleurs un morceau du câble est posé sur la toiture des bâtiments.
[Image: 7n8igqA.jpg]

La galerie principale de Narbonne ( environ 1950m).
[Image: 89Jl9qi.jpg]

Vue depuis la Serre d'Araing ( 2222m). Il y a sur ce col, les restes d'une structure d'un téléphérique, beaucoup plus archaïque que le monocâble Etcheverry. Les pylônes avaient dû être démontés, il ne reste plus que leurs socles. Ce téléphérique basculait de l'autre côté et allait jusqu'à l'étang d'Araing. C'était vraisemblablement pour un usage minier puisqu'on peut voir une benne à terre. Je n'ai trouvé strictement aucunes infos sur ce téléphérique.
[Image: G0N4yOt.jpg]

Vue depuis le pic de l'Har ( 2422m).
[Image: 9cuyVEO.jpg]

[Image: gIbOSDT.jpg]

Le pic tout à gauche est le Mail de Bulard ( 2750m). Le pic au centre est le Maubermé.
[Image: 2KvAknn.jpg]

La Serre d'Araing ( la crête au centre de la photo). Le pic le plus haut est le pic de Serre-Haute ( 2713m).
[Image: vpSxqK2.jpg]

L'étang d'Araing et son barrage ( environ 1900m). Il a été construit en 1935. Les mineurs ont beaucoup participé à sa construction car elle a débuté à une période creuse de l'exploitation. Ce lac, ainsi que celui d'Urets et de Chichoué servent à alimenter la centrale hydroélectrique d'Eylie. Le pic à gauche est le pic de Crabère ( 2630m), mon objectif du jour. En arrière plan, on aperçoit les Hautes-Pyrénées. 
[Image: eFKHy4J.jpg]

[Image: za1UqSr.jpg]


Après une petite demi-heure de pause, je suis redescendu à la Serre, puis au lac d'Araing. À 14h30, je me suis arrêté un petit moment et pris un coca bien frais au refuge du lac. J'avais pour objectif l'ascension du pic de Crabère et d'y bivouaquer, il me restait encore 700m à monter. J'ai continué sur le GR en direction de l'Ouest. Il faisait chaud, je m'arrêtais régulièrement pour grignoter quelques myrtilles sauvages. La partie final de l'ascension du pic est compliquée et après déjà 1800m de montée dans les pattes, je commençais vraiment à fatiguer. Sur les derniers mètres, je ne parvenais plus à mettre un pied devant l'autre. Je me suis donc arrêté à moins de 100m de l'arrivée pour manger un peu... J'ai finalement atteint le sommet à 17h00. J'ai installé mon bivouac et j'ai pu réaliser quelque chose que je voulais faire depuis longtemps: dormir en haut d'un haut sommet et admirer le coucher de soleil!

[Image: vBmXHk7.jpg]

[Image: tgipozK.jpg]

Le pic à gauche est le pic de l'Har.
[Image: xOfHTEK.jpg]

[Image: 1oVWYId.jpg]

Vue depuis le Crabère.
[Image: cM4fpHO.jpg]

Vue sur l'Espagne. Les mines de Liat se trouvaient sur le grand plateau à gauche. Elles ne faisaient pas partie des concession du Biros. 
[Image: vYnmHai.jpg]

[Image: U5agtTw.jpg]

[Image: FHfD6ue.jpg]

[Image: tqxFRWZ.jpg]

[Image: aHqCVRg.jpg]

[Image: IKpyj8g.jpg]

[Image: 8L7RufT.jpg]

[Image: CqCfxJP.jpg]
Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
27-08-2021, 00:30:17   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Jour 3: Pic Crabère - Eylie

La nuit a été un peu agité. Je pensais qu'à 2600m d'altitude, j'allais avoir froid mais en fait, un vent chaud du Sud s'est levé et m'a empêché de dormir. Je me suis levé dans la nuit pour pouvoir admirer un ciel parfaitement étoilé! Par contre, la mer de nuage était toujours présente, je n'ai pas pu voir les lueurs des villes au loin. Evidement, si j'ai profité du coucher de soleil, j'allais en faire de même pour le lever! Il était prévu à 7h10, j'ai donc réglé mon réveil une heure avant. Lorsque je suis sorti de la tente, les premières lueurs du jour étaient déjà là.

[Image: TRUI0OG.jpg]

[Image: feEOCXN.jpg]

[Image: FLX55sm.jpg]

[Image: dpi3pKm.jpg]

[Image: gfRiYTt.jpg]

[Image: s5zz6rK.jpg]

[Image: Pii9cHc.jpg]

[Image: bMjkshr.jpg]

Le massif du Maladeta (3312m) et de l'Aneto (3404m), le toit des Pyrénées! Peut-être un jour....
[Image: FXLBvw4.jpg]

[Image: wZ7Lu3J.jpg]

[Image: QWVbgak.jpg]


Une fois le jour passé, j'ai pris mes affaires et je suis redescendu du pic. Cette fois, la journée était beaucoup plus tranquille puisque je me contentais de redescendre ce que j'avais monté la veille. Une fois au pied du pic Crabère, j'ai fait un détour pour aller voir d'anciennes galeries de mines éparpillées sur son versant Nord. J'ai ensuite repris le même sentier que la veille et traversé de nouveau la Serre d'Araing. Puis, plutôt que de repasser par le même sentier que la veille, j'ai choisi de redescendre par le versant Sud du cirque de la Plagne. J'ai d'abord emprunté une portion du GRT51, puis à partir de l'étang de Chichoué, j'ai délaissé le GRT pour prendre la direction du cirque. J'ai pris ma pause casse-croûte sur un petit éperon rocheux avec une vue magnifique sur Bentaillou et le cirque!

Galerie de mine ( environ 2200m).
[Image: gdKdFQJ.jpg]

[Image: mT7M1X7.jpg]

La vue depuis la terrasse de la galerie.
[Image: 4RODqGS.jpg]

[Image: 58NXqF6.jpg]

[Image: jzxmKok.jpg]

La majeur partie des galerie de Bentaillou ( 2000 - 2100m).
[Image: EvEckXa.jpg]

Un ancien barrage et au second plan, le barrage de Chichoué ( 1952m).
[Image: ivRUvl4.jpg]

Le lac de Chichoué.
[Image: IsTZs8e.jpg]

[Image: cgEHAJi.jpg]

[Image: emb5x49.jpg]

[Image: ofugIFO.jpg]

[Image: QTTb9h4.jpg]


En mangeant, je pouvais voir le sentier que j'allais devoir emprunter par la suite. J'étais un peu inquiet de son état, le sentier était noyé dans l'herbe, ce qui me laissait présager qu'il était peu emprunté et peu marqué. J'ai quand même décidé de prendre ce chemin. La première partie jusqu'à la cabane de Sans s'est fait sans grande difficulté. Pour la suite, le sentier disparaissait complètement dans les hautes herbes et les orties.... Dans ce genre de moment, il faut prendre son temps! Il faut bien examiner la carte, puis il faut essayer de repérer d'éventuelles traces comme des cairns, des traces de pieds ou de pointes de bâtons, des herbes couchées par le passage de personnes, etc... Au final, en suivant ces petites astuces de "pistage", j'ai fini par trouver un sentier marqué par des cairns. Mes efforts ont même été récompensés puisque je suis tombé dans un petit champ de framboisiers sauvages! Après m'être bien rempli la panse, j'ai continué ma descente vers le fond du cirque. J'ai fini par atteindre un petit bois, puis je suis descendu en suivant le torrent de Tartereau. Ce petit torrent provient d'une petite vallée très étroite et très pentu. Malgré tout, on retrouve des morceaux de ferraille, signe que même dans cette petite vallée, il y avait de l'activité humaine et très probablement minière. J'ai fini par atteindre la cascade de Tartereau et le fond du cirque.

La piste de la mine de Bentaillou. 12km de piste, taillée dans la roche!
[Image: sQtKHAK.jpg]

Le cirque de la Plagne. Au fond de la vallée, au niveau de l'intersection des vallées, on peut voir l'ancienne laverie de minerai de la Plagne.
[Image: dgo19dw.jpg]

La cabane de Sans ( 1510m).
[Image: 4ZtbdZQ.jpg]

[Image: TyqE459.jpg]

La cascade de Tartereau ( 1325m).
[Image: xUB6W9E.jpg]


Je me suis rapidement posé à la cascade. Je n'ai pas trop traîné car des nuages noires commençaient à se former, laissant présager un orage. J'ai rapidement traversé le cirque en empruntant la piste de Bentaillou. J'ai fait une petite halte à la laverie de la Plagne pour examiner les lieux. J'ai ensuite continué sur la piste qui descend vers Eylie en passant par des petites gorges. J'ai finalement atteint la voiture vers 15h30.

[Image: B38qDO0.jpg]

[Image: 71PBglv.jpg]

[Image: heWTPNM.jpg]

[Image: ugMTSb6.jpg]

[Image: cdF3sKv.jpg]

L'ancienne laverie de la Plagne ( 1075m). Cette laverie recevait le minerai provenant de la mine d'Urets. Il y avait un téléphérique qui reliait la mine à la laverie et un autre qui reliait la laverie à celle d'Eylie.
[Image: hHIaCVF.jpg]

Le téléphérique Laverie de la Plagne - Bocard d'Eylie.
[Image: lOgoSvf.jpg]

[Image: 7D80kro.jpg]

Les gorges en direction d'Eylie.
[Image: FnwV6J1.jpg]

Le bocard d'Eylie. Le bâtiment au-dessus de la laverie avec la grande glissière est la station d'arrivée à la fois du téléphérique de Bentaillou et de celui de la mine de Bulard.
[Image: dREqVbH.jpg]


Vu que j'avais un peu de temps devant moi, j'ai commencé à regarder pour mon problème de feux de stop. J'ai dû me débrouiller avec ce que j'avais pour pouvoir faire un petit dépannage provisoire. J'avais dans mon sac un morceau de plaque de joint à tailler ( je crois que c'était pour faire des tampons pour une table à la base LOL ), il faisait à peu près la même épaisseur que l'ancienne butée. J'ai donc découpé un petit morceau que j'ai scotché sur la pédale. 
J'ai dû demander de l'aide à 2 randonneurs qui passaient par là pour vérifier que les feux fonctionnaient correctement. Verdict: impeccable! Bon comme je n'étais pas serein, j'ai quand même redébranché le capteur pour être sûr de ne pas me retrouver la batterie à plat le lendemain! J'ai également déplacé la voiture pour l'éloigner un peu du torrent... J'entendais un orage du côté de l'Espagne, il valait mieux être prudent!
J'ai installé mon bivouac et je me suis couché tôt. La rando prévu pour le lendemain promettait d'être éprouvante!
Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
27-08-2021, 00:32:41   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Jour4: La mine de Bulard.

La mine de Bulard est sans conteste l'endroit le plus incroyable des Pyrénées! Elle était surnommée par les mineurs " La mangeuse d'hommes"! Cette mine qui se trouve juste sous le sommet du Mail de Bulard, a été exploitée de 1893 à 1917. Les galeries était à une altitude comprise entre 2500 et 2600m, ce qui en faisait la mine la plus haute d'Europe. Les baraquements étaient accrochés à un petit piton rocheux. Tous les jours, les mineurs côtoyaient le vide, les dangers de la mine et bien souvent le froid, la neige et les tempêtes. Les galeries étaient éparpillés à flanc de falaise sur le versant Nord-Est du Mail de Bulard. Lors des premières prospections et extractions, le point d'accès pour se rendre dans les galeries était par le sommet du Mail de Bulard. Les ouvriers et ingénieurs montaient au sommet, puis redescendaient directement sur les mines, parfois à l'aide de corde. Par la suite, un chemin a été creusé à flanc de falaise pour accéder aux galeries ( presque comme le chemin de la Mâture dans la vallée d'Aspe). Quand les galeries ont commencé à se connecter entres-elles, l'accès par le chemin a été formellement interdit! Malgré cela, 40 000t de Zinc auraient été extraits de ces galeries. Le gisement était d'une très bonne qualité, si bien que la mine de Bulard a également été surnommée "La reine des Pyrénées".
De nombreux câbles aériens ont été installés pour permettre d'acheminer le minerai jusqu'aux baraquement. Un téléphérique monocâble type Etcheverry a été construit pour permettre de ramener le minerai jusqu'au bocard d'Eylie 1500m plus bas. 
En dehors des conditions extrêmes et des nombreux accidents, la mine a été fermée suite à l'épuisement du gisement.


Je me suis levé tôt le matin. L'ascension jusqu'à la mine est longue et elle m'inquiétait un peu. J'ai pris la direction de l'Est en empruntant le GR10. Le sentier monte d'abord calmement à travers un petit plateau, puis dans un bois de hêtres. Au milieu du bois, on retrouve un premier pylône du téléphérique. Le câble lui pendait au milieu du sentier, accroché aux arbres. Je suis rapidement sorti des bois, m'offrant une vue magnifique sur toute la vallée du Biros, ainsi que sur l'ancienne station intermédiaire du téléphérique. J'ai atteint ensuite le col de l'Arech, après seulement 2 petites heures de marches.

Le pic de l'Har.
[Image: ZXgttIf.jpg]

Le câble est tombé des pylônes. Il s'est accroché aux arbres qui ont poussé par dessus. Par endroit, le câble fait partie intégrante de l'arbre.
[Image: Pug78ou.jpg]

[Image: K3Vuwii.jpg]

[Image: TrQzxGB.jpg]

[Image: lyAXjo1.jpg]

Vue sur la vallée du Biros depuis le col de l'Arech ( 1802m).
[Image: kzSa0cA.jpg]

[Image: tmX8kxY.jpg]

[Image: 4rFWpWd.jpg]


J'ai ensuite délaissé le GR pour prendre la direction de la mine. Dès le départ, la montée s'intensifie! Heureusement, tout le long de l'ascension, il y a des myrtilles partout ( parmi les plus belles et les meilleures que j'ai vu d'ailleurs), ce qui fournit une excuse pour s'arrêter régulièrement! LOL Après le Tuc de Cagonilles, la montée se calme un peu. J'ai rapidement atteint de nouveau des pylônes. Puis au détour d'une crête, la mine s'est enfin dévoilée. L'endroit est juste incroyable et j'ai vite compris pourquoi certains la surnomme " Le Machu Picchu ariègeois"! Les baraquements sont littéralement bâtis dans la roche, avec une terrasse surplombant un vide de 100m de haut! Le sentier pour accéder aux baraquements ne présente aujourd'hui aucune difficulté. Mais il y a 100 ans, ça ne devait pas être la même chose! J'ai finalement atteint la mine à 10h30, soit 4h et 1500m de montée de marche ( un temps plus qu'honorable). J'ai pris beaucoup de temps à examiner les lieux, j'avais en permanence une sensation de vertige!

[Image: RyVZfV2.jpg]

C'est par cette petite vallée que passe le téléphérique. Le poteau qu'on voit en bas à droite est un ancien poteau électrique.
[Image: FxObFRl.jpg]

Le mail de Bulard ( 2750m).
[Image: kPCg4zb.jpg]

[Image: fXwo9ex.jpg]

La luminosité ne permet pas de les voir, pourtant les baraquements sont bien là, dans le petit col sous le Bulard. On peut voir un pylône arraché de son socle. Il y a au moins 3 pylônes détruits à cet endroit, probablement par une avalanche. C'est sûrement la raison pour laquelle le câble n'est plus en place sur les pylône plus bas dans la vallée.
[Image: WgcDycP.jpg]

[Image: MnfzgJ9.jpg]

[Image: qANV5K3.jpg]

[Image: Ywn7IFf.jpg]

[Image: fOwAQVX.jpg]

Les baraquements de la mine de Bulard ( 2400m).
[Image: 36bVTBb.jpg]

La station du monocâble de Bulard.
[Image: z71I0Qr.jpg]

Le point d'encrage des câbles qui servaient à relier les galeries aux baraquements. On peut voir aussi à quelle point le lieu est vertigineux en voyant le fond de la vallée de l'Orle à gauche.
[Image: 5qyb1Tf.jpg]

Le versant Nord-Est du Bulard sur lequel était éparpillés les galeries ( certaines sont très éloignées!). On peut voir les câbles qui reliaient les galeries à la station et qui pendent désormais tous dans le vide. On distingue également le sentier creusé dans la roche et qui est aujourd'hui impraticable. Il m'a semblé apercevoir des structures écroulées sur certaines galeries au loin.
[Image: ETxGn3A.jpg]

La vue depuis la terrasse des baraquements.
[Image: nSLEu1J.jpg]

[Image: oXI24PA.jpg]

Le système de transmission du téléphérique. La grande poulie a complètement été arrachée de l'axe, sûrement par le câble lui-même tiré par l'avalanche qui a arraché les pylônes.
[Image: dkYPFNh.jpg]

Le téléphérique qui devait probablement servir à ramener les bennes depuis les galeries. Il devait probablement être manuel. Quand on se trouve à côté de cette station, ça sent l'huile et la vieille ferraille rouillée, un peu comme quand on est à proximité d'une Civic... LOL
[Image: 6BRor2B.jpg]

[Image: rkFXBiu.jpg]

[Image: L8xhsQm.jpg]


Après être resté plus d'une heure à fouiller les lieux, je me suis décidé à repartir. J'ai pris mon casse-croûte face à ce lieux incroyable. Je suis ensuite redescendu rapidement. En chemin, j'ai croisé un collègue montagnard avec qui j'ai longuement discuté. Il allait au sommet du Mail de Bulard, je l'ai convaincu de faire un détour à la mine. Après avoir discuté pendant une demi-heure, j'ai repris mon chemin et j'ai finalement atteint la voiture à 15h45.

[Image: pqO7uMd.jpg]

[Image: 5a7tAfQ.jpg]

[Image: 0iimJrN.jpg]

[Image: MsIemMx.jpg]

[Image: fiE0xZc.jpg]

[Image: xfIbvoT.jpg]

Le grand pic au premier plan est le pic de Barlonguère ( 2802m). Le grand pic en arrière plan est le Mont Valier ( 2838m).
[Image: M10Ba34.jpg]

[Image: KPCCZ1L.jpg]

[Image: RMVniZ1.jpg]

[Image: cSokiO1.jpg]

[Image: SJznmR1.jpg]

[Image: tT9TuIR.jpg]

[Image: 6NOajr6.jpg]

[Image: qgnmewe.jpg]

La station intermédiaire de changement d'angle du monocâble ( 1650m).
[Image: KQrpKOb.jpg]

[Image: mE7y29n.jpg]

[Image: 3Cu80XI.jpg]


Il était temps pour moi de quitter la vallée du Biros. J'avais hésité à aller faire un tour au lac d'Oô, pas loin de Bagnères-de-Luchon, mais la crainte d'y trouver beaucoup trop de monde et la fatigue m'ont poussé à rentrer directement à la maison. Pour le retour, j'ai suivi la route des cols. J'ai repris de nouveau le col de Portet d'Aspet, puis je me suis dirigé cette fois au col de Menté. Je suis ensuite repassé par le col de Peyresourde. Il commençait à être tard, j'ai donc délaissé le col d'Azet et je me suis directement rendu au Tourmalet en passant par la Hourquette d'Ancizan. Lorsque j'ai franchi le Tourmalet, la vallée de Barèges était noyée par les derniers rayons de soleil, ce qui la rendait vraiment magnifique! Je ne me suis pas arrêté pour prendre des photos... Après plus de 8500 photos avec mon téléphone, je commence à savoir quand une photo ne va rien donner! LOL J'ai traversé Luz-St-Sauveur qui était noir de monde, puis j'ai enfin pris la direction de la maison. Je suis finalement arrivé vers 23h.

Vue depuis le col de Peyreseourde, sans le brouillard cette fois-ci!
[Image: kgC3ArZ.jpg]

Vue sur la vallée de St-Lary-Soulan depuis la montée de la Hourquette d'Ancizan.
[Image: lBUbGjf.jpg]


Voilà pour ces petites balades centrées sur la vallée du Biros! J'espère vraiment que cela vous aura plu! Les recherches et la rédaction de ce récit m'ont pris largement plus de temps que la rando elle-même... LOL  J'espère que ça vous motivera à venir visiter ces lieux incroyables, ils en valent vraiment le détour! C'est pour moi, l'un des endroits que je préfère des Pyrénées!
Bravo et merci à ceux qui ont tous lu!!

Bonne journée à tous!
Retourner en haut
Trouver Répondre
CrxED Hors ligne
Active Member
***

ED9 - BB8
- France
Messages : 367
Sujets : 17
Inscription : Oct 2015
Réputation : 0
27-08-2021, 08:41:25   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
bravo pray

J'habite pas loin et je savais même pas qu'il y avait tout ça  Sac 
Le ciel de nuit devait être incroyable vu d'ici !
Super récit !

Retourner en haut
Trouver Répondre
jeromeg Hors ligne
Active Member
***

EG / WRX sti/MX-5
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 418
Sujets : 4
Inscription : Sep 2018
Réputation : 1
27-08-2021, 10:46:07   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Toujours très instructif et passionnant  tes reportages !   Quel belle régions , tu pourrais en écrire un livre , "les Pyrénées vue d'en haut" Smile
Retourner en haut
Trouver Répondre
Arthman78 Hors ligne
Posting Freak
*****

Honda Prelude 3G 4WS
78 - Yvelines France
Messages : 6 986
Sujets : 15
Inscription : Jan 2013
Réputation : 2
28-08-2021, 22:17:23   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Netarion a écrit :Quand on se trouve à côté de cette station, ça sent l'huile et la vieille ferraille rouillée, un peu comme quand on est à proximité d'une Civic... LOL

LOL LOL LOL


Encore un magnifique récit, un très beau périple que tu as fais là dis donc ! Tout seul en plus LOL

La vue au dessus des nuages qui plus est au coucher et lever de soleil c'est magnifique ! J'aimerais beaucoup voir ça !

Merci pour cette petite escapade touristique et historique très intéressante, c'est beau de voir tous ces vestiges d'une époque révolue qui plus est qui rende hommage et permettent de se souvenir de surement toutes les pertes humaines qu'il y a du y avoir dans les tentatives d'exploitation de ce magnifique milieu naturel !

love love love

Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
04-09-2021, 12:21:42   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
(27-08-2021, 08:41:25)CrxED a écrit : bravo pray

J'habite pas loin et je savais même pas qu'il y avait tout ça  Sac 
Le ciel de nuit devait être incroyable vu d'ici !
Super récit !

Bah déjà l'Ariège, c'est paumée! La vallée du Biros, c'est paumée au plus profond de l'Ariège... Ce n'est pas évident de connaître ces lieux! LOL 
Le ciel était pas mal en effet, même si ce n'était pas la meilleure lune pour admirer un ciel étoilé! L'avantage de la mer de nuage, c'est que je n'avais aucunes nuisances lumineuses venant des vallées.
Merci! Wink

(27-08-2021, 10:46:07)jeromeg a écrit : Toujours très instructif et passionnant  tes reportages !   Quel belle régions , tu pourrais en écrire un livre , "les Pyrénées vue d'en haut" Smile

Merci! Wink
Il n'y a rien de ce que j'écrirai dans ce livre qui n'ait pas déjà été écrit. Sauf peut-être le fait de traverser les Pyrénées de long en large avec une Skyline. Du coup, j'écris mes récits sur le seul endroit où ce fait là est susceptible d'intéresser quelqu'un! LOL

(28-08-2021, 22:17:23)Arthman78 a écrit :
Netarion a écrit :Quand on se trouve à côté de cette station, ça sent l'huile et la vieille ferraille rouillée, un peu comme quand on est à proximité d'une Civic... LOL

LOL  LOL  LOL


Encore un magnifique récit, un très beau périple que tu as fais là dis donc !  Tout seul en plus  LOL

La vue au dessus des nuages qui plus est au coucher et lever de soleil c'est magnifique ! J'aimerais beaucoup voir ça !

Merci pour cette petite escapade touristique et historique très intéressante, c'est beau de voir tous ces vestiges d'une époque révolue qui plus est qui rende hommage et permettent de se souvenir de surement toutes les pertes humaines qu'il y a du y avoir dans les tentatives d'exploitation de ce magnifique milieu naturel !

love love love

MDR Je suis content, il y a au moins quelqu'un qui a réagit à ma vanne!! LOL

Merci! Wink
Il y a beaucoup de sommets dans les Pyrénées où on peut bivouaquer. Très souvent, il y a des petites aires de bivouacs faites avec des murets en pierre afin de s'abriter du vent. 
Je ne peux que t'encourager à le faire! Le coucher et lever de soleil, associés à un immense panorama, c'est juste magnifique. Si tu as une mer de nuage comme j'ai eu, tu as vraiment l'impression de ne plus être en France ou même sur Terre; mais plutôt dans un univers fantastique!
Par contre, si tu te décides à le faire, il faut que tu t'équipes en conséquence. Il peut faire très froid ( même en été) et y avoir du vent. Il faut aussi bien se renseigner sur les conditions météos. Lorsque tu es au sommet d'un pic, tu es très fortement exposé à la foudre!

C'est clair que ces vestiges rendent hommage à tous ces gens qui ont autrefois travaillé dans des conditions que personnes n'accepteraient chez nous aujourd'hui!
J'avais croisé des gens qui trouvaient ça honteux d'avoir tout laissé comme ça à l'abandon, de n'avoir rien démonté et considère que ça défigure la montagne. Et pourtant, ces mêmes personnes ne trouvent rien d'anormal lorsqu'ils ont le cul posé sur un télésiège pour aller faire du ski...
(Modification du message : 04-09-2021, 12:34:29 par Netarion.)
Retourner en haut
Trouver Répondre
BobsleiiG Hors ligne
Active Member
***

レクサス IS200 –トヨタ Camry
14 - Calvados France
Messages : 161
Sujets : 3
Inscription : Mar 2019
Réputation : 0
05-09-2021, 18:50:44   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Superbe récit encore une fois. Smile

Netarion a écrit :J'avais croisé des gens qui trouvaient ça honteux d'avoir tout laissé comme ça à l'abandon, de n'avoir rien démonté et considère que ça défigure la montagne. Et pourtant, ces mêmes personnes ne trouvent rien d'anormal lorsqu'ils ont le cul posé sur un télésiège pour aller faire du ski...

Je ne peut-être qu’en accord avec ton résonnement.
Puis ça fait partie de l’histoire, c’est comme ça.
Et ça fait voyager dans le temps une fois sur place ; ça nous ramène dans une autre France — industrialisé.

Retourner en haut
Trouver Répondre
david_59 Hors ligne
Senior Member
****

MX5 NC / IS 250
59 - Nord France
Messages : 1 902
Sujets : 7
Inscription : Dec 2012
Réputation : 2
06-09-2021, 10:22:47   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
Tu sais reconnaître les vautours maintenant? Big Grin

C'est malin j'ai fait mon CR avant de lire ton sujet, j'aurais pu te piquer le nom de tous les lieux!

Encore et toujours... Chapeau, c'est hyper détaillé, plein de photos, plein d'explications, on s'y croirait! En plus ça a un sacré côté mystérieux tous ces lieux abandonnés.
Le coucher et levé de soleil, c'est vraiment magnifique!
On a le vertige rien qu'à voir certaines photos, c'est bluffant!

Encore merci pour ton travail, car comme tu le dis, c'est beaucoup de travail!

Retourner en haut
Trouver Répondre
Netarion Hors ligne
Active Member
***

40 - Landes France
Messages : 341
Sujets : 7
Inscription : Aug 2018
Réputation : 0
10-09-2021, 14:39:19   -   RE: [R34 GT-t] Ma renault safrane GT-turbo...
(05-09-2021, 18:50:44)BobsleiiG a écrit : Superbe récit encore une fois. Smile

Je ne peut-être qu’en accord avec ton résonnement.
Puis ça fait partie de l’histoire, c’est comme ça.
Et ça fait voyager dans le temps une fois sur place ; ça nous ramène dans une autre France — industrialisé.

Merci! Wink 
C'est exactement ça. Et puis de toute manière, tout ça est voué à disparaître un jour, juste par l'action du temps et de la nature! 

(06-09-2021, 10:22:47)david_59 a écrit : Tu sais reconnaître les vautours maintenant? Big Grin

C'est malin j'ai fait mon CR avant de lire ton sujet, j'aurais pu te piquer le nom de tous les lieux!

Encore et toujours... Chapeau, c'est hyper détaillé, plein de photos, plein d'explications, on s'y croirait! En plus ça a un sacré côté mystérieux tous ces lieux abandonnés.
Le coucher et levé de soleil, c'est vraiment magnifique!
On a le vertige rien qu'à voir certaines photos, c'est bluffant!

Encore merci pour ton travail, car comme tu le dis, c'est beaucoup de travail!

Non toujours pas! Je ne ferai absolument pas la différence entre un vautour, un gypaète barbu, un hibou et un faucon millenium... LOL 

Ouai désolé, les cols qu'on a emprunté n'ont pas des noms simple à retenir... Ils ont tous des noms de Pokemons... LOL 

Merci! Wink  En effet, c'est du travail! Comme je disais sur le forum Skyfrance, rien que pour ces posts, ça m'a pris 15-20h... Sac
Retourner en haut
Trouver Répondre



Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Skyline r34] de Damien Hcd Damien hcd 8 939 01-10-2019, 07:21:54
Dernier message: Damien hcd
  [R34 GTR v-spec RB26DETT] Objectif 500+ BlackBird88 37 5 457 19-05-2019, 22:15:47
Dernier message: WDK_kickass
  [Skyline R34 GT-T] Vendue ! Kev' 458 51 278 22-06-2018, 21:56:41
Dernier message: david_59
  [R34] Touge & Piste * Nouvelles photos / vidéo 30.12.16 * Robin73 25 6 112 30-12-2016, 17:11:47
Dernier message: gt addict
  [Bnr34] Ma R34 gtr charlély44 48 12 356 23-11-2016, 11:59:07
Dernier message: alboubou
  [Skyline r34 ] little Godzilla Minicoop 143 23 268 01-10-2016, 18:52:28
Dernier message: CHDom
  [R34 GTR] white color from Laos 475 HP car_dreamer 20 3 121 23-04-2016, 15:58:12
Dernier message: car_dreamer
  [BNR34] Skyline GTR R34 white / LMGT4 attrapaire 94 21 035 23-04-2016, 09:07:08
Dernier message: car_dreamer
  [Nissan R34 GTT] RAVEN 82 17 719 08-03-2015, 11:46:43
Dernier message: tonyjee
  [Skyline] BCNR33 Rivertec & TSA - battle r34 GTR VS 200SX John Quaker 68 11 280 18-12-2014, 15:38:58
Dernier message: Nikox