Japan Car

Version complète : Transition écologique, mort aux moteurs à combustion.
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4
L'Europe a décidé l'interdiction de vente de véhicules neufs émettant du Co2 en 2030.
De fait les fabricants automobiles ne proposeront plus de voitures avec des moteurs thermiques à compter de cette date).
S'en suivra une plus ou moins rapide raréfaction des pompes à essence, nos voitures actuelles seront condamnées.

Mais comme le disait Dylan Thomas "N’entre pas sans violence dans cette bonne nuit" (Do not go gentle into that good night, 1951), si je suis contraint à marcher au pas il est hors de question que je le fasse sans râler.

On voit poindre des études à charge contre les soit disant véhicules "zéro émission" ou "non polluant" qui mettent en lumière qu'en fait ces véhicules se révèlent aussi voir *plus* polluant dans leurs cycles de conception/recyclage et qu'il faudrait qu'ils aient une durée de vie kilométrique presque doublée pour qu'ils polluent "seulement" comme un véhicule thermique.
J'alimenterai avec plaisir ce sujet ultérieurement (un véhicule électrique ailleurs qu'en France est il réellement NON POLLUANT, vaste blague).

Aujourd'hui je me décide à communiquer sur le sujet en commençant gentiment suite à la parution d'une vidéo YT sur un sujet passé sous silence :
Vaut il mieux acheter un véhicule moderne jugé "moins ou peu" polluant que de conserver comme nous le faisons tous ici un véhicule qui date du siècle dernier et accumule gentiment les centaines de milliers de kilomètres ?

Aujourd'hui une réponse est disponible :


https://youtu.be/_KDijqkCtuw?t=144
pour lire des articles en français sur le sujet : https://www.google.com/search?q=%C3%A9tu...e&ie=UTF-8
pour lire le sujet initial de l'université de Kyushu (lien en bas de l'article) https://www.kyushu-u.ac.jp/en/researches/view/218

Qu'il ne soit pas dit que je refuse le progrès, je souhaite simplement qu'on ne nous prenne pas, une nouvelle fois, pour des moutons.
Salut,
sujet interessant Wink

Pour moi, c 'est sans aucun doute la deuxième solution : "il vaut mieux conserver comme nous le faisons tous ici un véhicule qui date du siècle dernier et accumule gentiment les centaines de milliers de kilomètres...

Le pb va etre l interdiction de circuler dans plus ou moins toutes les communes de France, à terme avec ce type de véhicule.
Sans ce genre d 'interdiction, on pourrait encore choisir de circuler avec des anciennes à essence, mais c 'est peine perdue. Quand je pense à mon fils de 12 ans - et la generation qui arrive -qui me parle tout le temps d Elon Musk et des Tesla Sad
Ça fait plaisir de voir des jeunes concernés par la préservation du patrimoine des moteurs thermiques.
Perso je m'affranchis des zfe avec la cg collection. J'ai franchi le pas.
Ils parlent tout le temps de Tesla mais la plupart n'en ont jamais vu en vrai aussi LOL parce qu'on se foutait des anglais et leur finition qu'il valait mieux ne pas regarder de trop près, mais Tesla reste très très loin des standards allemands ... ou même français Neutral

Après concernant les études "l'électrique pollue en fait davantage", les chiffres on leur fait dire ce qu'on veut, entre remplacer une thermique par une électrique ou la remplacer par une autre thermique (parce que les gens continueront à acheter des voitures neuves) je ne suis pas convaincu que la première option soit moins bonne.
Par contre la conversion forcée et la mise au rebus de véhicules en parfait état, c'est franchement pas top et ce n'est pas pour l'écologie mais pour relancer la filière auto (mais c'est con, ils n'arrivent plus à produire vu qu'on manque de puces électroniques Rolleyes obligé pour certaines de revenir aux instruments à aiguilles pour les sortir, et on veut nous pousser toujours vers des véhicules plus "modernes")

La disparition du thermique n'est pas non plus la seule solution, même si c'est celle privilégiée parce que ça fait vendre des voitures.
Si la loi dit seulement "pas de CO2" ... Porsche est en train de sortir un carburant neutre en CO2, et en l'état j'ai l'impression que si on remplaçait les 15% d'essence de l'e85 par de l'ETBE on y serait aussi.
Si on mesure directement à l'échappement par contre, c'est foutu.

Pour les ZFE c'est un autre problème, les co2 n'est pas visé et le but n'est pas de lutter contre le réchauffement climatique, mais de mieux respirer, et là malheureusement la politique du "je pollue loin donc c'est OK" fonctionne complètement.
Mais ce n'est pas en forçant les poêles à granules dans les constructions neuves qu'on va diminuer les émissions de particules fines Facepalm
La voiture est ce qu'il y a de plus visible et de plus taxable, mais loin d'être le principal pollueur.
En effet,
pour rebondir sur ta dernière phrase, il faut savoir que plus de voitures thermiques en France c'est annuler au maximum 0.1% de la pollution mondiale (il faut que je retrouve la démonstration pour ceux qui le voudraient).
On s'auto-flagelle en Europe, on réglemente avec des normes castratrices en espérant être à la pointe pour développer des nouvelles technologies
Bizarrement les japonais ne semblent pas attirés par les voitures électriques, elle ne représentent que 1% des ventes..
2035 c'est la date d'interdiction des véhicules thermiques au Japon, sauf pour les hybrides rechargeable ou pas, pas fou les japonais.
Mais Renault à trouver la solution, la Dacia Spring 17000 euros 44 cv et 125 Nm, un zero à 100 en 20 secondes, bref les performances d'une auto des années 50 Wink 
150 km d'autonomie et 13 h de recharge, le tout fabriqué en Chine !
Rouler moins et plus longtemps, baisser le poids des voitures et leur SCX, augmenter le rendement des moteurs, acheter une hybride si vraiment nécessaire, me semble plus rationnel..
Faudrait remplacer explosion par combustion svp, ca m'arrache les yeux.
Sujet intéressant !

J'ai du mal à me positionner sur le véhicule électrique + ou - ou autant polluant qu'un véhicule thermique sur un même cycle de vie. A mon sens, les arguments des uns et des autres se valent, mais je ne suis pas assez spécialiste pour arriver à m'extraire de certaines idées peut être préconçue ou de mes biais cognitifs à ce sujet LOL.

Après concernant Tesla, plus j'en entends / vois, plus ça à l'air d'être une vaste fumisterie cette marque LOL
Crazout tu es en mode Otake sur ton avatar LOL , je vais te remettre en mode cours de l'IUT avec ce qui suit.

Trêve de plaisanterie, pour se mettre bien dans le sujet de ce topic, un article issu d'un magazine de mathématiques de 2016 pour comparer les effets CO2 des voitures thermiques/électriques. Et en 4ème page quelques mises au point concernant les comparaisons avec les vélos.

Très intéressant au lieu du blabla habituel qu'on lit dans les journaux ou sur les forums.


Page 1: https://zupimages.net/up/21/49/k1d3.jpg

Page 2: https://zupimages.net/up/21/49/q0fm.jpg

Page 3: https://zupimages.net/up/21/49/0mmq.jpg

Page 4: https://zupimages.net/up/21/49/14mz.jpg
(12-12-2021, 15:33:34)MAZOUT POWER a écrit : [ -> ]Faudrait remplacer explosion par combustion svp, ca m'arrache les yeux.

Maintenant tu as une idée de ce que je ressens quand je lis "voltage" au lieu de tension Sac

Pour ce qui est de la comparaison électrique vs thermique, ça dépend aussi beaucoup de la façon dont est produite l'électricité.
Un français au nucléaire roulera bien plus écolo qu'un allemand au charbon Facepalm

Idem pour la conception des batteries, ou du carbone de plus en plus utilisé pour contrebalancer le poids de la batterie donc la fabrication est également très gourmande en électricité, si on utilisait l'énergie hydroélectrique chinoise au lieu de la vendre une misère aux mineurs de cryptomonnaies on pourrait au moins s'affranchir des rejets de CO2 pour leur fabrication.
J'ai cru comprendre qu'elle était vendue très peu chère là bas parce que les consommateurs sont trop loin et qu'il n'y a presque que les mineurs qui viennent s'installer dans le coin.
Mais rien n'empêcherait d'y construire une usine, c'est d'ailleurs ce qu'a fait BMW pour son carbone (peut être pas en Chine, mais ils se sont installés près d'un barrage pour avoir une source d'énergie bon marché).

En étant raisonné on pourrait aussi se servir des pertes en chaleur des centrales thermiques pour chauffer des bâtiments l'hiver, à défaut d'avoir de l'énergie à 100% "propre" (avec de grosses guillemets parce que c'est trop souvent du greenwashing), ça améliorerait grandement le bilan.


L'électrique a quand même l'avantage de s'adapter à quasiment toutes les sortes d'énergie, et de permettre une transition en douceur en remplaçant les centrales polluantes par plus respectueux de l'environnement.
On pourrait même facilement remplacer les batteries par des piles à combustible (si on arrive à produire de l'hydrogène proprement : c'est le prochain dieselgate ça LOL après l'electricgate en préparation)
Mais ce n'est pas la solution miracle qu'on nous vend, et le remplacement ne devrait pas se faire à marche forcée.
Sinon, on pourrait commencer par changer le titre pour "moteur à combustion" svp ?
C'est peut-être un détail pour vous mais un moteur à explosion, ca n'existe pas.

Ou alors une seule et ce sera la dernière Sac
(13-12-2021, 10:44:28)SoichiroYann a écrit : [ -> ]Sinon, on pourrait commencer par changer le titre pour "moteur à combustion" svp ?
C'est peut-être un détail pour vous mais un moteur à explosion, ca n'existe pas.

Ou alors une seule et ce sera la dernière Sac


je me permets d'enfoncer le clou,
(12-12-2021, 21:56:02)Ryu_wm a écrit : [ -> ]Très cher, les deux s'emploient.
https://www.google.com/search?q=d%C3%A9f...e&ie=UTF-8


une définition sérieuse :
http://ryu-homeftp.no-ip.org/copermine/d...fullsize=1

une autre qui l'est moins :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_%C3..._explosion

ce qui est très différent de "voltage" et "tension" Wink

Mais ne focalisons pas là dessus, merci.

Merci Fastrunner pour les images.
Si tu vas là-dessus, je peux t'expliquer que la différence entre une explosion et une combustion est la vitesse de flamme, et dans le cas d'un moteur à combustion interne (tiens, on ne dit jamais moteur à explosion interne... Sac ), la vitesse de flamme est bien inférieure à celle d'une détonation.

Bref, certains font de la physique et y compris de la combustion depuis 10ans, d'autres se contentent de dire "au jour d'aujourd'hui", "voir même" etc...
(12-12-2021, 22:12:04)fastrunner a écrit : [ -> ]Crazout tu es en mode Otake sur ton avatar LOL , je vais te remettre en mode cours de l'IUT avec ce qui suit.

Trêve de plaisanterie, pour se mettre bien dans le sujet de ce topic, un article issu d'un magazine de mathématiques de 2016 pour comparer les effets CO2 des voitures thermiques/électriques. Et en 4ème page quelques mises au point concernant les comparaisons avec les vélos.

Très intéressant au lieu du blabla habituel qu'on lit dans les journaux ou sur les forums.


Page 1: https://zupimages.net/up/21/49/k1d3.jpg

Page 2: https://zupimages.net/up/21/49/q0fm.jpg

Page 3: https://zupimages.net/up/21/49/0mmq.jpg

Page 4: https://zupimages.net/up/21/49/14mz.jpg

Merci pour l'article, c'est très intéressant Wink
Je penses clairement que le (re)développement du ferroviaire électrique, notamment et surtout, pour le transport de fret permettrait déjà une bonne avancée.

Et puis relocaliser. On en parle de plus en plus, on nous bassine avec ça, mais si on arrêtait de tout faire manufacturer par les chinois, et dans une moindre mesure les pays de l'est, on y gagnerait également sur le plan écologique. Il ne faut pas oublier que, du côté politique, si ils veulent tout arrêter d'exporter, ça foutrait un gros coup de pieds dans le fourmilière LOL

Y'a des situations débiles en ce moment, comme dans l'industrie du bois où, du fait qu'ils régénèrent actuellement leurs forêts, on vends du bois français (ou européen) à la Chine, qui en retour nous vends des produits transformés (meubles...) 3x plus cher chez nous car ils ont quasiment le monopole du bois en France (et sûrement ailleurs).
C'est le serpent qui se mords la queue. Alors que ces p*tains de meubles, on pourrait tout à fait les produire chez nous, avec des gens qu'on aurait formés, puis payés ensuite pour le fruit de leur travail.
(Parce qu'on parle du chômage qui augmente, mais faut pas rêver, le tertiaire ça ne fait pas ta bouffe, ça ne fait pas sortir des objets des usines, ça ne fait pas ton bois... il nous faut des artisans et des ouvriers dans ce pays ! )

Ce qui me dégoute, c'est qu'avec les technologies industrielles actuelles, on serait parfaitement capable de faire des objets qui consomment peu et qui durent, notamment les voitures, mais non, il faut changer...
La durée de vie d'une voiture prévue par les constructeurs, c'est 240 000 km... je vous laisse méditer là-dessus, sachant qu'au delà, elle n'est plus "économiquement intéressante".

Tout ça pour dire qu'on a voulu (pour le cas français) faire un pays de tourisme et de services tertiaires, en délaissant complètement industries et maintenant artisanat, et que maintenant on tape sur les voitures qui sont responsable du LA Pollution (au sens globale)... Les vrais enjeux sont économiques, mais quiconque à un regard ouvert sur les choses le sais. Si on veut réellement s'attaquer à réduire la pollution, qu'on le fasse à grande échelle sur des moyens de transports (de fret) réellement polluant.
Parce que dans le cas des voitures, le plus gros à été fait avec la disparition des carburants plombés et les pots catalytiques, le reste n'est que des broutilles imposées par les normes 'environnementales" indépendantes de la volonté des constructeurs.
(Quand on aura aussi compris qu'il faut développer les moyens de transports réellement "individuels" comme la moto, on aura fait une avancée.)

Bien à vous wave
Et encore, on a complètement raté le virage de la tech, les grosses boites qui montent en ce moment et créent de la valeur sont dans le nasdaq aux US.
Si seulement on avait pas anéanti contre système éducatif et abruti les gens qui composent notre nation ...

Il est bien loin de temps du "on n'a pas de pétrole mais on a des idées".
Aujourd'hui on n'a plus aucun des 2 Facepalm
Remarque, on n'a pas tant de soleil non plus si on veut faire du solaire ...

Alors que l'après pétrole se prépare et que ça aurait été l'occasion de reprendre la main et potentiellement faire partie du lead comme on a pu l'être pour le nucléaire (même ça, on ne sait plus faire Rolleyes y'a qu'à voir le fiasco de l'EPR).

Je trouve finalement le cas de Tesla assez représentatif de la situation.
Une boite valorisée 1000 milliards, alors qu'elle ne sait pas produire d'énergie et que ce n'est pas dans ses objectifs.
Mais qui a développé un super logiciel pour spéculer sur l'énergie, et savoir quand ce sera le plus intéressant de l'acheter/revendre en fonction du cours en la stockant entre temps dans ses batteries géantes Neutral (puis si on peut créer la rareté et la demande au passage en faisant de la rétention, c'est encore mieux)
(14-12-2021, 20:59:11)CelestinHonda33 a écrit : [ -> ]Je penses clairement que le (re)développement du ferroviaire électrique, notamment et surtout, pour le transport de fret permettrait déjà une bonne avancée.
Sauf que ça voudrait dire :
  • Faire de gros investissements publics, ce que les différents gouvernements successifs n'ont pas su/voulu faire.
  • Tout laisser au privé, qui ne financera donc que ce qui l'intéresse et est rentable rapidement

La solution publique serait probablement la meilleure pour le bien commun, mais qui à envie de raquer pour ça aujourd'hui ? (spoiler : ni les particuliers, ni les entreprises).

(14-12-2021, 20:59:11)CelestinHonda33 a écrit : [ -> ]Et puis relocaliser. On en parle de plus en plus, on nous bassine avec ça, mais si on arrêtait de tout faire manufacturer par les chinois, et dans une moindre mesure les pays de l'est, on y gagnerait également sur le plan écologique. Il ne faut pas oublier que, du côté politique, si ils veulent tout arrêter d'exporter, ça foutrait un gros coup de pieds dans le fourmilière LOL
Admettons. Sauf que le coût de production chez nous ferait bondir les prix, mais pas les salaires...
Ce qui explique qu'aujourd'hui, les seules entreprises qui relocalisent le font parce que :
  • l'augmentation du coût de production impacte peu leurs marges. Ou que désormais le coût du transport pèse autant financièrement qu'une production locale (le covid aura au moins eu un effet positif LOL ).
  • l'état subventionne la relocalisation de A à Z au travers de programme divers et variés.

(14-12-2021, 20:59:11)CelestinHonda33 a écrit : [ -> ]Y'a des situations débiles en ce moment, comme dans l'industrie du bois où, du fait qu'ils régénèrent actuellement leurs forêts, on vends du bois français (ou européen) à la Chine, qui en retour nous vends des produits transformés (meubles...) 3x plus cher chez nous car ils ont quasiment le monopole du bois en France (et sûrement ailleurs).
C'est le serpent qui se mords la queue. Alors que ces p*tains de meubles, on pourrait tout à fait les produire chez nous, avec des gens qu'on aurait formés, puis payés ensuite pour le fruit de leur travail.
C'est débile en effet, mais on se retrouve encore au point précédent. Les prix augmentent à cause du coût de production, mais pas les salaires... Ou alors tu augmentes les salaires, et donc le coût de production et donc le prix de vente... Les petites joies du capitalisme Sac

(14-12-2021, 20:59:11)CelestinHonda33 a écrit : [ -> ]Ce qui me dégoute, c'est qu'avec les technologies industrielles actuelles, on serait parfaitement capable de faire des objets qui consomment peu et qui durent, notamment les voitures, mais non, il faut changer...
Le capitalisme, encore et toujours LOL

(14-12-2021, 20:59:11)CelestinHonda33 a écrit : [ -> ]Tout ça pour dire qu'on a voulu (pour le cas français) faire un pays de tourisme et de services tertiaires, en délaissant complètement industries et maintenant artisanat, et que maintenant on tape sur les voitures qui sont responsable du LA Pollution (au sens globale)... Les vrais enjeux sont économiques, mais quiconque à un regard ouvert sur les choses le sais. Si on veut réellement s'attaquer à réduire la pollution, qu'on le fasse à grande échelle sur des moyens de transports (de fret) réellement polluant.
Ce n'est pas que français, mais plutôt l'apanage de tous les pays "riches". D'une part, personne n'a envie de se tuer à la tâche pour un salaire de misère, d'autre part les actionnaires veulent faire des gros sous donc ils balancent dans des pays où ça coute bien moins cher à produire.
En ce qui concerne la pollution, il y à un véritable enjeu de santé publique. Pourquoi on tape sur l'auto avec plus de facilité ? Parce que c'est surtout le particulier qui va payer, pendant que les industriels continuent un peu leur vie avec quelques contraintes plutôt tranquilles. Évoquer de véritables contraintes envers les industries polluantes, pour un gouvernement ou des élus, c'est s'exposer à du chantage à l'emploi. Dans un pays où le chômage est massif, ça le fait moyen.

(14-12-2021, 20:59:11)CelestinHonda33 a écrit : [ -> ]Quand on aura aussi compris qu'il faut développer les moyens de transports réellement "individuels" comme la moto, on aura fait une avancée.
C'est de la connerie en barre là. Tu ne ferais que reproduire le problème actuel avec l'automobile, en réduisant légèrement l'impact actuel de l'automobile à la limite. Mais en augmentant aussi sensiblement les problèmes de sécurité routière.
Question transports, il va surtout falloir apprendre à faire avec beaucoup plus de mobilité "douce" comme le vélo ou les transports en commun. Et ne garder la voiture (au sens du trajet quotidien et pendulaire) que dans les zones ou c'est impossible de mailler le territoire en TeC / mobilité douce (en gros les campagnes quoi), ou éventuellement avec des systèmes d'autopartage. Voire voiture "loisir" (parce que merde, j'aime quand même les bagnoles).

Sauf que tout ça, c'est de l'utopie. Cela ne va pas trop dans le sens des constructeurs qui veulent pouvoir vendre leurs autos le plus possible (le capitalisme toussa Sac ). Ni même dans celui des gouvernements parce qu'un service public avec des transports en communs digne de ce nom ne sera jamais rentable (et c'est d'ailleurs à ça que devraient servir nos impôts plutôt que des merdes genre le CICE).

(15-12-2021, 01:40:14)folken a écrit : [ -> ]Et encore, on a complètement raté le virage de la tech, les grosses boites qui montent en ce moment et créent de la valeur sont dans le nasdaq aux US.
Si seulement on avait pas anéanti contre système éducatif et abruti les gens qui composent notre nation ...
On à raté le virage de la tech oui et non. On fait partie des rares pays à avoir le prix d'accès à internet le plus bas du monde quand même. On à aussi des boites comme OVH (même si ils viennent à peine d'entre en bourse).
Derrière, on est pas non plus aidé par des conneries genre La FrenchTech qui sert juste à se saucer entre potes d'écoles de commerce. C'est sur que ça communique fort sur les levées de fond, mais les produits et les services sont tellement pétés et loin du monde réel...
C'est vrai que j'ai été un peu caricatural, on a encore quelques licornes et entreprises innovantes / à la pointe (en priant pou que des boites comme Ariane Espace n'aient pas disparu dans 10 ans, mais ils semblent vouloir monter dans le train du réutilisable donc il est encore possible de rattraper le retard).

Mais on ne peut pas dire que le système éducatif ne se soit pas fortement dégradé.
Et comme ce sont des gens qui sortent de ce système qui forment à leur tour les nouvelles générations, le niveau des profs baisse, qui forment à leur tour de nouveaux futur profs qui auront un niveau encore plus faible ... la boucle est bouclée Neutral

Avant on se plaignait de la fuite des cerveaux, aujourd'hui il ne reste plus grand chose à fuiter et on en importe par contre massivement pour niveler les salaires vers le bas et finir de saper le système (dans l'info en tout cas, je ne vois plus beaucoup de candidats qui ne viennent pas du magreb, avec une forme de chantage au passeport pour certains vu que sans emploi leur titre de séjour ne sera pas renouvelé ... mais c'est sans doute aussi parce que ma boite ne veut pas payer donc ils visent ces candidats particulièrement Rolleyes ).
Pour le système éducatif, la faute aux gouvernements successifs qui ont décidé que ce serait mieux d'avoir moins de profs et de moyens, parce que la dette toussa Facepalm (cette fameuse dette ou on s'en bats les couilles quand il s'agit de renflouer les entreprises des copains ou payer des emplois fictifs Sac )
Je suis pleinement d'accord. Il faudrait tout repenser :
modèle éducatif,
modèle économique,
modes de consommation,
modèles politiques.

Mais la racine de beaucoup de maux c'est le capitalisme libéral tel qu'on le connait.

Pour réagir juste sur la dernière intervention de Snowmonkey, c'est l'ensemble des ministères qui sont minés, pas seulement l'Education Nationale. Ils ont voulu faire des économies par ce que les fonctionnaires ça coute trop cher... Quand je vois au sein de mon minitère ce que nous coutent les marchés publics et comment c'est fait, je fais mon vieux con mais "c'était mieux avant". Bref, autre vaste sujet LOL
Bonjour

Je viens juste partager 2 graphiques, vous les interprétez comme vous voulez Sac

[Image: A706079E.GIF]

A ne pas oublier que ce qui est défini comme "transport" y'a aussi les stats de l'aviation et du fret maritime la d'dans, donc le transport privé est si je me souviens bien, 20% de cette stat (donc 20% de 14% = 2,8% du total)

[Image: 440px-Global_emissions_country_2014.png]


Voila voilaaaa Sac

------

Mis à part cette chasse aux sorcières qu'est devenu le sacro-saint changement climatique, dont maintenant le simple fait de tenter une pondération, et comme avec beaucoup de sujets, te transforme automatiquement en nazi suprémaciste mangeur d'enfants ....

Ces normes d'émissions sont bel et bien voulues par les constructeurs, ne vous y trompez pas

C'est même l'occasion rêvée pour eux :

- On flanque de la subvention R&D à tout va, comme ça on peut éventuellement rattraper le retard de la marque sur un sujet ou l'autre

- On peut en profiter pour bullshiter et forcer n'importe quelle technologie sur tous les modèles, pour peu qu'on puisse justifier un poil de gramme de CO2 en moins par km

- Du coup, on flanque des technos "expérimentales" et le top c'est que si ça foire ou que c'est cher à réparer, c'est pour la planète, vous inquiétez pas, mais il faut payer la note la monsieur.

- Du coup on y intègre d'origine, et ce, déja bien fondu dans la masse, une complexité et une obsolescence de façon à ce que la réparation indépendante soit quasiment impossible, nique les garagistes indépendants et les hobbyistes, il faut bien prendre soin de son réseau d'après vente

- Pis encore, on rend le prix des pièces et couts de réparations tellement indigestes, que ça force les propriétaires à remplacer la voiture au plus tôt (ça aussi c'est un calcul avec lequel j'ai du mal à suivre certaines personnes parfois ... "Ma bagnole que j'ai pas fini de rembourser m'a sorti une panne à 2000€, donc pour être tranquille, je rachète le nouveau modèle .... 10.000€ plus cher" chai pas ... cherchez l'erreur ...)

- Depuis une dizaine d'années maintenant, les gouvernements et grosses boites poussent de plus en plus le concept de "mobilité" donc on ne veut plus que tu soies propriétaire de ton moyen de transport, on veut que tu paies pour être transporté, nuance.

"Dori, t'es carrément à enfermer avec un chapeau en papier alu sur la tête et tes théories du complot"

Moi je ne dis rien, je retranscris, c'est le prince Charles et ses potes milliardaires qui le disent :



Celle-ci, excusez pour le format, mais suite à de très nombreuses critiques, le WEF l'a supprimée, donc pas évident de la retrouver :



La phrase que je retiens de toute cette campagne médiatique c'est "You will own nothing and you will be happy"

En gros, te tracasse pas pour la propriété des biens mon p'tit con, tant que tu paies, y'aura aucun soucis, puis le coronavirus ça nous permet de te fourrer tout ça bien au fond sans que tu viennes chouiner. T'as déja renoncé à ta liberté de mouvement, à ton secret médical et à ta vie privée, tu vas pas non plus faire chier pour ça non ?

Et pour avoir fréquenté certaines personnes dans l'Euro-bulle, je te confirme que les politocards, en tout cas ceux du niveau Européen (mais la belle soeur est conseillère municipale et à moindre échelle, le niveau de gogolitude est le même) tiennent des discours du genre "Non mais aucun gramme de CO2 supplémentaire n'est possible grace aux bons du principe pollueur/payeur, et si ça nique l'industrie, c'est simplement pas une industrie pour nous"

Sauf que les entreprises font quoi ? Bah ça délocalise en dehors de la jurisdiction pôv con ... Donc au niveau mondial tu provoques l'effet inverse de ce que tu veux démontrer, car évidemment, les produits manufacturés à l'étranger vont aussi revenir en Europe, et la différence de cout de fabrication est teeeellement importante, que les frais de transport + douanes en valent tout de même le coup ...

La solution ?

C'est très simple, mais irréalisable :

1- Tu allèges les charges sociales, pour diminuer les coûts en local, histoire de concurrencer la Chine et les autres pays producteurs - Impossible car du point de vue d'un politicien, qui plus est à vocation vaguement écolo, baisser les taxes revient à bruler des hectares de forêt amazonienne (me demande pas comment ça se fait, j'en sais foutrement rien)

2- Tu instaures une vraie infrastructure de transports en commun intra-UE, non seulement pour les personnes, mais pour le fret également (stations de ferroutage, lignes dédiées, centrales de distribution régionalisées etc ...) - Impossible car cela fait longtemps que tous les états modernes ont donné le cul pour se faire fister par le doux appel de la privatisation et de son attrait économique (pour eux hein pas pour nous, toi tu paies et tu la fermes)

3- Tu te sors les doigts et tu investis dans les énergies. On tourne encore au charbon dans certains pays, impensable en 2021 ! La plupart des pays sont sous la barre des 20% de renouvelable. Si on a de l'énergie propre, on a des routes propres, et je ne parle pas des voitures élec, qui, de mon point de vue d'ingénieur automobile avec 15 ans dans le secteur, n'ont AUCUN avenir, (et je pèse mes mots) autre que d'être le jouet donneur de bonne conscience pour les familles aisées.

L'hydrogène, et plus spécifiquement, l'hydrogène en combustion a beaucoup plus d'avenir. Certes les technologies qu'on a aujourd'hui posent encore des soucis, notamment la production de NOx & co, mais l'hydrogène en soi c'est du 100% renouvelable ... à partir du moment ou on a de l'énergie, transformer cette énergie en hydrogène est extrêmement facile. MAIS la encore il faut poser de l'infrastructure, et ça les politocards ne veulent pas. Pourquoi ? Parce qu'il y a une certaine boite qui controle 50% de l'énergie européenne et que cette boite la, bien que beaucoup de familles de la scène politique y "travaillent" (comprenez par la que leurs noms sont inscrits dans les comités de direction & autres groupes décisionnels) et que développer de la tech qui permettrait au guignol lambda de produire de l'hydrogène tout en sécurité dans la cabane de son jardin, hydrogène qui ne serait pas taxable ou quantifiable officiellement, et bien ça ne les intéresse absolument pas.

Vous savez, quand on a une vue un peu plus en profondeur, l'UE ce n'est jamais qu'un enfer corrompu, oligarchique et administratif digne des plus sombres années des plus sombres régimes, MAIS on travaille la comm' du coup, niveau apparences, bah on est à la pointe ... ou pas ... 'toutes façons ils s'en foutent à présent, j'en veux pour preuve le mouvement des GJ, qui s'est simplement étouffé de lui-même à force d'être ignoré.

Bref, sombre avenir qu'est le notre, destinés à financer en masse les immondes salaires de quelques uns, sous couvert d'aide à la planète, de coronavirus, et quand le covid sera parti, on a encore des sujets en réserve pour nous distraire des vrais problèmes, genre les débilités identitaires & co

https://www.oxfamfrance.org/inegalites-e...-salarial/

Allez pas vous suicider après avoir lu ça hein, ce serait dommage de perdre un contribuable et potentiel électeur, attendez au moins la retraite coucou

Edit : lien 2ème vidéo
Vaste sujet je ne comprends pas pourquoi l'UE a prit cette loi d'interdire la commercialisation des véhicule a moteur thermique d'ici 2035, mis à part pour répondre à des lobies.

J'avais vue un reportage sur l'énergie grise et l'énergie blanche et c'était vraiment interessant. Pour faire une conclusion rapide il vaut mieux garder un objet polluant mais deja construit que de produire un nouvel objet.

Quand tu vois que le ministre Djebari justifie de s'attaquer à la pollution automobile qui ne représente que 20% de la pollution, mais c'est très Français on s'attaque au petit problème comme ça on fait croire qu'on ce bouge, alors qu'il est bien plus logique d'aller chercher les 80% de la pollution au moins là on aura un impact.

Les voiture électrique c'est le truc de bourgeois et du gas de la ville, moi je fais 500km par jour je fais comment avec une voiture électrique ? Mais c'est un moyen d'aller polluer ailleurs car en France on ne produit quasi plus rien sur notre sol.
Perso je roule à l'e85 et je ne comprends pas pourquoi ce carburant n'est pas généralisé, certain état comme la Suède oblige les constructeurs à avoir des modèles compatible à l'e85

Enfin vaste débat vue nos politiciens pas sur que ça avance dans le bon sens
Ces mêmes députés de l'union européenne qui veulent imposer l'électrique n'ont même pas légiféré sur un standard de prise de recharge depuis 10 ans.
pourtant ils aiment en faire des lois
Facepalm
(19-12-2021, 17:31:08)nico_ledingo a écrit : [ -> ]Les voiture électrique c'est le truc de bourgeois et du gas de la ville,

Y'a du vrai, car les Français n'aiment pas la voiture électrique :
https://f.hubspotusercontent20.net/hubfs...APHIES.pdf
Phil:

Pour la Dacia c’est un achat pragmatique.
Bonus maxi déduit tu peux l’avoir 11.000e, voiture neuve, correctement équipé, coût d’usage faible, voir zéro hors « carburant ».
L’accélération tu t’en cogne, c’est conçu pour manger du périphérique ( vitesse moyenne 39kmh sur cet axe) et des centres urbains.

Je suis pour ce genre d’alternative, mais je suis pour que cela reste une alternative pas un mode de consommation unique et imposé.

Mon grand va faire 14ans l’année prochaine il aura une Twizy, débridée, elle sera plus secure et plus fiable qu’un 2 roues.
Suivant les finances la future fiat 500 de mon épouse sera électrique, elle bosse à 14kms de notre domicile, à côté d’un Auchan ou la recharge est gratuite.
(19-12-2021, 18:10:34)fastrunner a écrit : [ -> ]Ces mêmes députés de l'union européenne qui veulent imposer l'électrique n'ont même pas légiféré sur un standard de prise de recharge depuis 10 ans.
pourtant ils aiment en faire des lois
Facepalm

Je fais confiance aussi à ces chers députés pour ne pas développer le réseau de chargeurs et tout ce qui va avec (dont la production d'électricité) pour repousser ensuite le calendrier de l'interdiction du thermique...

D'ailleurs c'est sympa de tout vouloir passer à l'électrique (y compris dans le bâtiment) d'un côté et d'autre côté pondre des plans sur de la production d'électricité avec des énergies renouvelables, qui pour que ça soit réalisable, table sur une stabilisation voir une baisse de la consommation électrique...
Avec ma femme (agent EDF), on a pas mal étudié l'achat d'une caisse élec, et même avec un cout de recharge faible (on peut dire nul), c'est pas vraiment intéressant financièrement...
Ça dépend de bcp de chose.
A tu calculer l’entretien, embrayage, distribution, freinage, vidange…
Si ton calcul ce limite à l’utilisation brut, le coût d’achat et l’électricité non c’est sur c’est pas économique.

Après si tu prends une spring à 16.000 et une sandero à 12.000, il n’y a que 4000e de différence, cette somme tu va la récupérer sur l’entretien sur 5 ou 6 ans.
Le coût carburant sera ton gain.
Pages : 1 2 3 4