Bienvenue, Visiteur ! S’enregistrer


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Avantage & Inconvénient Reflex Numérique ou Bridg
francis Hors ligne
Super Moderateur
Super Moderateurs

78 Yvelines France
Messages : 1 909
Sujets : 3
Inscription : Jun 2002
Réputation : 0
04-08-2007, 23:37:23   -    
Suite

11 - Mémoire

La Mémoire, carte de support sert à stocker les photos prises en attendant de les décharger vers l'ordinateur pour exploitation. Exprimée en Méga Octet, plus sa capacité est grande plus vous pouvez stocker de photos. Mais les cartes fournies (ou non suivant le fabricant) ne dépassent pas en général 16 Mo ce qui vous oblige à envisager l'achat d'une plus grande capacité d'au moins 64 ou 128 Mo pour être à l'aise. Très intéressant, la carte est réutilisable plusieurs centaines de fois.
Normalement carte de mémoire amovible qui vous permet d'en utiliser une ou plusieurs et d'avoir ainsi en réserve une possibilité de "cliquer" à votre gré sans retenue.

Plusieurs formats de cartes existent mais attention elles ne sont pas compatibles avec les autres modèles d'appareils. (Rares encore certains appareils assurent cette compatibilité avec trois standards de cartes mémoire - la SD Card, la MMC Card et la Memory Stick)

Quelques appareils disposent aussi d'une mémoire interne allant jusqu'à 10 Mo, qui dépanne lorsque la carte mémoire est pleine ou endommagée et que vous souhaitez tirer quelques "dernières" photos. La disquette fut le premier support numérique de stockage utilisé sur les appareils photo numériques.

Le cliché une fois traité et placé sur la carte mémoire qui sert de support amovible de stockage et surtout ne requiert pas d'énergie pour conserver les images qui ne s'effacent pas même si vous coupez l'alimentation. Les images ne sont supprimées que lorsque l'utilisateur le décide.

Cette carte comme tout produit électronique est sensible à la chaleur, au froid, à l'humidité. Ne laissez pas votre appareil n'importe où et en particulier sur le tableau de bord de votre voiture.


Le contenu de cette carte mémoire peut alors être transféré dans l'ordinateur, à voir page suivante.

--------------------------------------------------------------------------------

Mémoires

Les supports les plus utilisés sont les cartes CompactFlash et SmartMedia.

Les CompactFlash sont de deux types :

Type I assez petite avec 3.3 mm d'épaisseur et une capacité de stockage allant jusqu'à 256 Mo et Type II avec 5.5 mm d'épaisseur et une capacité comprise jusqu'à 360 Mo(et même 1024 Mo). Celle de Type I pouvant s'insérer dans un emplacement de Type2.

La SmartMedia encore plus petite est une des moins chères mais limitée à 128 Mo. (remplacée sur certains appareils par la nouvelle xD Card)

La Microdrive d'IBM offre une grande capacité allant jusqu'à 1 Go mais chère et consomme de l'énergie.

Sony quant à lui utilise de nombreux supports : la Memory Stick très compacte (jusqu'à 128 Mo) , la disquette (1.4 Mo compatible avec le lecteur de votre ordinateur) ou le mini-CD réenregistrable.

On trouve aussi la Secure Digital Multimédia Card, la Multimedia Card(MMC) (64 Mo) et la xD Card, la PCMCIA (allant jusqu'à 1.2 Go) et d'autres moins connues.

Les différences de performance entre ces types de cartes ne sont pas faciles à cerner et disons que seule la capacité est pour l'instant à prendre en compte.

Mémoire FLASH

Très onéreuses de 150 euros pour une 64 Mo, à 400 euros pour une 128 Mo : je n'insiste pas.

Sous réserve : les puces utilisant cette technologie conservent leur contenu même en l’absence d’alimentation électrique. La Smart Media fait partie de ce type de mémoire, tout comme la Compact Flash et la Memory Stick.

12 - Connexion et Transferts

Connexion et Transferts
Le contenu de la carte mémoire peut alors être transféré dans l'ordinateur, soit au moyen d'un câble , soit par l'intermédiaire d'un lecteur relié à l'ordinateur appelé "Station d'accueil".
Deux possibilités avec câble :

- avec un câble série (souvent fourni à l’achat) mais résultat assez lent.
- avec un câble USB et résultat plus rapide. (attention ce câble est spécifique à votre appareil)
- pour les cartes de mémoire amovibles, on peut utiliser les adaptateurs ou lecteurs de cartes prévus à cet effet. Ces derniers transfèrent plus rapidement qu'avec des câbles.

Avec station d'accueil :

La "station d'accueil" sur laquelle on pose l'appareil transfère vos photos vers l'ordinateur (auquel elle est reliée à travers une prise USB), en pressant sur un bouton et en même temps elle recharge rapidement les batteries. On peut aussi suivant le modèle la relier à un téléviseur.

Il est possible également de la déposer dans un magasin photo traditionnel pour y commander des tirages sur papier photo. Vous pouvez encore les transférer sur un CD-Rom qui vous servira de support de négatifs et le donner à développer.

Enfin si votre appareil photo est compatible avec votre système d'exploitation c'est l'idéal. Sinon il faut installer le pilote et vérifier avant tout achat qu'il est livré sur un support disquette ou autre, sinon vous devrez le télécharger chez le fabriquant via Internet.

--------------------------------------------------------------------------------

Transfert

S'il est possible de la déposer dans un magasin photo traditionnel pour y commander des tirages sur papier photo vous pouvez aussi utiliser les bornes des laboratoires Fujifilm pour y décharger votre carte sur un cd rom qui sera traité en laboratoire et reviendra avec vos tirages papier.

N'oubliez pas que vous pouvez effectuer ces opérations via l'internet vers les commerces spécialisés en la matière.

Pour les câbles USB vous pouvez transférer avec l'USB2 soit 480 mégabits/seconde maxi mais pas toujours installé sur certains modèles pour en bénéficier, alors que l'USB1 classique tourne à 12 mégabits/seconde.

Très intéressant aussi avec une connexion sur le port Fire-Wire à 10 Mbps.

Certains appareils possèdent des ports pour le transfert vidéo sur votre téléviseur à l'aide d'un câble spécifique, ou encore une sortie imprimante pour éviter de transiter par l'ordinateur.

13 - Viseur optique et Reflex

Le Viseur optique (oeilleton)

permet de prendre des photos sans avoir recours chaque fois au viseur LCD, qui bien que pratique consomme beaucoup d'énergie. Que l'appareil ait un zoom ou non, le viseur est séparé du bloc optique et vous pouvez ainsi effectuer une visée simple et pratique permettant de voir et cadrer le sujet .

Par contre le viseur optique n'étant pas aligné exactement avec l'objectif ça ne donne pas toujours une reproduction intégrale du sujet cadré ce qui crée un décalage appelé parallaxe. Les fabricants placent pour amoindrir ce défaut les viseurs optiques au plus proche possible de l'objectif.

Il est aussi impossible avec lui d'obtenir une indication de profondeur de champ .

La parallaxe (angle formé par les axes optiques de l'objectif et du du viseu) rest expliquée par ailleurs, et Profondeur de champ page 19.

Le viseur écran électronique plus petit que le précédent et normalement disposé sur le dessus de l'appareil, restitue mais uniquement en blanc et noir l'image reçue par le capteur . Ne consomme pas de courant mais augmente par contre le prix et n'est monté que sur certains appareils.

Il reste lisible même au soleil, indique le diaphragme, la vitesse d'obturation, etc... mais en plus, il peut aussi montrer les menus de l'appareil, ce qu'un viseur optique ne fait pas. Il a aussi des inconvénients : il consomme de l'énergie (contrairement aux viseurs optiques ou optiques TTL), montre une image plus lumineuse que la réalité (comme les écrans ACL) et donne une image grossière comparé au système optique. Ce dernier point est probablement le plus gênant.

Le viseur optique TTL

Utilisé sur les appareils du modèle reflex il présente l'image telle qu'elle est perçue par l'objectif. L'inconvénient de ce type de viseur est qu'il est assez cher à produire et ne se trouve à ce jour que sur les appareils numériques haut de gamme.

Si aucun système n'est "parfait" aujourd'hui, le consensus général est que le viseur optique TTL reste la meilleur.

--------------------------------------------------------------------------------

Viseur optique

La taille de la pupille de sortie du viseur optique influe directement sur la manière dont l'image est perçue : une pupille assez grande est meilleure vu que les porteurs de lunettes ont l'œil plus éloigné du viseur.(un viseur équipé d'une correction dioptrique permet de se passer de lunettes mais la correction est souvent limitée.)

Viseur Reflex ou TTL (Throught The Lens = à travers l'objectif)

Appelé ainsi parce qu'on aperçoit dans le viseur l'image qui correspond exactement à celle que perçoit l'objectif et qui est capturée. Bien sûr cette technique plus avancée coûte plus cher.

Le Reflex accepte de plus des optiques multiples qui sont interchangeables. La qualité optique est bien sûr excellente et le cadrage peut être très rigoureux.

C'est à l'aide de miroirs que ce système permet de cadrer et effectuer sa mise au point très précise.

Viseur électronique ou ACL Eye-level.

Mêmes avantages que pour le viseur optique TTL et s'il reste visible même au soleil, indique le diaphragme, la vitesse d'obturation, montre les menus par contre il consomme de l'énergie , montre une image plus lumineuse que la réalité et surtout ne permet pas de visualiser avec netteté les détails du sujet visé.

14 Ecran LCD (ACL)

Viseur écran LCD ( Liquid Crystal Display = en français ACL : A Cristaux Liquides)

Il donne une vision directe du sujet visé comme sur un écran d'ordinateur mais en plus petit. Il affiche ce que voit l'objectif ce qui évite ainsi le problème de parallaxe, et il est fort utile pour effectuer des photos en macro. Certains appareils affichent aussi une grille en surimpression pour aider à la composition de l'image.


Le LCD est composé de cristaux liquides sur un écran plat. Il est quelquefois monté sur un support articulé pour être orienté, ce qui permet alors une visée à bout de bras.

S'il autorise la visualisation en format miniature il est dommage qu'il soit grand consommateur d'énergie. S'il est bien pratique il convient quand même de vérifier à l'achat s'il est débrayable afin de contrôler la consommation électrique et pouvoir le laisser au repos si pas utile pour prendre la photo. (cet écran consomme 70 % de l’énergie des piles ou batteries)

Attention : l'écran présente généralement l'image plus lumineuse qu'en réalité et sa lisibilité par rapport au soleil par exemple devient problématique. Certains appareils proposent un réglage de luminosité fort appréciable.

Comme il est possible dans la foulée de visualiser la photo vous pouvez décider de la garder ou bien de l'effacer de la carte mémoire, afin de libérer de l'espace et si envie reprendre le cliché sous un autre angle ou avec des réglages différents.

Important : sachant qu'un pouce (inch en anglais) = 2.54 cm, un écran de :
- 1.5" = 3.80 cm de côté
- 1.6" = 4 cm de côté
- 1.8" = 4.57 cm de côté
- 2" = 4.58 cm de côté

--------------------------------------------------------------------------------

Ecran LCD

Cet écran est composé de pixels et plus nombreux ils sont meilleure est la visualisation, suivant sa taille bien sûr. Donc un petit écran avec beaucoup de pixels est mieux qu'un grand écran avec peu de pixels.

Il est recommandé d'acheter un appareil équipé à la fois des deux types optique et LCD, quelques rares appareils ne possèdent pas le viseur optique.

Les écrans LCD ne sont pas tous semblables et il en existe deux types TFT (Thin Film Transistor) et DSTN (Double Super Twisted Nematic) Technologie employée dans la fabrication des écrans à matrice passive mais dépassée et remplacée par TFT).

Le plus répandu et le plus lumineux est le TFT. Dans cette famille, les meilleurs sont souvent décrits comme des affichages "real time". Ces écrans ont une haute fréquence de rafraîchissement (le nombre de fois que l'image est redessinée à l'écran par seconde), évitant les vibrations et la séparation des couleurs visibles sur les écrans de moins bonne qualité. Mais il consomme plus de courant que le second.

Ecran ACL polysilicium basse température à matrice active 1,5" 110 000 pixels avec réglage de luminosité (rétro-éclairage par DEL)

Info gratuite !

Kodak LS633 est le premier appareil photo numérique équipé d'un écran OLED. Pour rappel, cette technologie pourrait progressivement remplacer les LCD des appareils photo, des téléphones portables, des systèmes GPS mais aussi des moniteurs d’ordinateurs d’ici trois ans environ. Ils sont présentés comme étant plus fins, plus lisibles, plus réactifs, le rendu des couleurs est meilleur, etc.

Il est large (56 mm de diagonale), bien rafraîchi, très lisible, etc. mais il vieillirait assez vite !!!!

Suggestion

Comme l'image amplifiée du LCD trompe le photographe par la luminosité supplémentaire qu'il donne par rapport à la luminosité réelle, pour les appareils qui ne sont pas équipés d'un contrôle du diaphragme et de la vitesse, cela peut entraîner des photos sous-exposées ou floues.

Avec un brin d'expérience, il devient facile d'évaluer correctement la netteté de l'ensemble et réaliser de très beaux clichés.

15 - Batteries

Les batteries, piles, rechargeables, fournissent le courant nécessaire au bon fonctionnement de votre appareil photo numérique et sont un des éléments à prendre en compte dans le budget global car la consommation des appareils photo numériques est relativement importante. N'hésitez pas à consulter cette rubrique sur le fichier "caractéristiques" de l'appareil avant de vous décider.

Si aujourd'hui l'autonomie est en général convenable tous les appareils ne proposant pas les mêmes composants, restez vigilants.

Les appareils utilisant des batteries Lithium-Ion ou des accumulateurs NiMH rechargeables (vérifier si le chargeur est compris) permettent de tirer des centaines de photos théoriquement, suivant que l'écran LCD gros consommateur d'énergie comme déjà signalé, est allumé ou pas.

Pile AA = alcaline en général quatre accus de 1.2Volts, à proscrire.

Différentes batteries et accus
Retenons trois familles de batteries :
- les Lithium-Ion et Lithium-Polymère. (NP-20)
- les Ni-Cd (Nickel et Cadmium) , (Cadmium Nickel).
- les Ni-Mh (Nickel et Metal-Hydrure) , (Nickel Metal Hybride).


Les batteries au lithium ont une durée de vie (souvent) plus courte mais meilleure autonomie d'utilisation , plus chères et nécessitent un chargeur spécial. Les Ni-Cd plus complexes à entretenir ont une durée de vie plus longue, et les Ni-Mh proposent un résultat intermédiaire entre les deux précédemment citées. Ces deux dernières peuvent se recharger avant décharge complète sans risque pour leur durée de vie.

[Image: p017.jpg]

4 Batteries rechargeables Ni-Mh - 2100 mAh

Important : la puissance est un élément à bien surveiller et est exprimé en mAH (milli ampère/heure) avec des valeurs comme 850, 1100, 1850 .... mAH. Plus ce chiffre est élevé meilleure est votre batterie et plus longtemps elle durera.

--------------------------------------------------------------------------------

Batteries

Le raz-de-marée Lithium-Ion et Lithium-Ion-Polymère

Les batteries Lithium-Ion, auparavant utilisées presque exclusivement sur les ordinateurs portables, ont fait leur apparition sur des appareils photos numériques.

Ces batteries ont l'avantage de ne pas être soumises à "l'effet mémoire" du fait d'une meilleure tenue du lithium face au problème de la cristallisation ce qui évite à l'utilisateur de procéder à des décharges profondes périodiques. Donc possibilité de les recharger partiellement ou de les recharger avant qu'elles soient complètement déchargées.

Les surcharges comme pour tout composant de ce type sont à éviter et il est préférable de procéder à de courtes charges quotidiennes de quelques minutes, afin de réduire le nombre de cycles complets de recharge.

Chargeur de batteries

Il faut veiller à ce que le chargeur soit bien compatible avec les batteries car certaines marques ne supportent pas ou très mal parfois, de charger des batteries d'un autre constructeur.

Suggestion

L’utilisateur aura tout intérêt à investir dans un jeu de batterie supplémentaire et rechargeable, avec chargeur si l'appareil n'en est pas doté. Changez les batteries dés que l'appareil vous le signale car si la tension devient insuffisante vous risquez fort d'endommager votre carte mémoire.

Certains appareils permettent le chargement des batteries sans les extraire de l'appareil, grâce à l'adaptateur secteur, ce qui n'est pas forcément pratique, mais peut éviter d'acheter un chargeur si l'appareil n'en est pas pourvu. Bien s'informer au préalable.

16 - Longueur de focale

[Image: p018.jpg]

Focale

La focale ou longueur de focale exprimée en millimètres correspond à la distance qui sépare la surface photosensible du capteur, du centre optique de l'objectif. Naturellement et vous en jugez sur le schéma ci-dessus plus cette distance est élevée, plus le champ de vision sera restreint vu que l'angle obtenu sur l'objectif va se réduire.
C'est l'une des deux principales caractéristiques d'un objectif, l'autre étant son ouverture.

Petit rappel de la page 5 : L'ouverture, sert à déterminer la grosseur du trou correspondant à la quantité de lumière admise c'est-à-dire son intensité, e ton règle son diamètre par l'intermédiaire du diaphragme.

La focale de l'objectif permet de cadrer plus ou moins précisément ce que vous souhaitez photographier et se décline en quatre dimensions :

- Les grands-angles (28 à 35 mm) utilisés pour les photos de paysage.
- Les focales standards (38 à 70 mm) pour les photos courantes par exemple familiales. (50 est la focale standard de base sur l'appareil classique 24x36 correspondant à une vision normale de l'oeil humain.)
- Les longues focales (80 à 200 mm) pour les portraits.
- Les très longues focales (supérieur à 200 mm) axées avantage sur les photos de genre sportif par exemple.

Focale équivalente F2.8-3.9 - equiv 35 - 70 mm

--------------------------------------------------------------------------------

Focale

Vous avez dès le départ de cette page vu la notion d'angle qui variait suivant le champ de vision, ce qui permet ainsi de préciser qu'un objectif dit 50 mm offre un champ de vision de 46° quand un 135 mm n'offre que 18°, et un 35 mm passe à 63°.

[Image: p024.gif] [Image: p026.gif]

Par exemple l'angle "x" du schéma gauche pris à la surface bleue de l'optique (50 mm) et correspondant à une longueur focale courte, est plus grand que celui "z" du schéma de droite (135 mm) qui a une focale plus longue.

Pour une focale de 28 mm le champ de vision est plus large (par exemple un paysage) et pour une focale supérieure à 50 le sujet visé semble plus proche qu'à l'oeil nu (par exemple pour les portraits).

Mais pour les initiés il faudra rechercher et essayer de découvrir dans les fiches techniques les informations type "focale:5mm, équivalent 24x36: 33 mm", et dans ce cas l'un angle de vision sera plus large que celui de l'oeil humain.

En effet si es focales des objectifs sont données en « équivalent 35mm » c'est par référence au format 24x36 mm utilisé par l’écrasante majorité des appareils argentiques. Un appareil classique 24x36 donne des négatifs de 24 mm de haut et 36 mm de large.

Suggestions

La Focale 28 mm, plutôt dédiée au reportage. Avec un angle de 75° qui convient pour les photos de groupe avec peu de recul et aussi utile pour les scènes d'action.

La Focale 35 mm, ou focale de base permet de cadrer des scènes ordinaires et sans oublier les photos de famille.


La focale standard 50 mm avec un de 46° proche de la vision de l'oeil humain. La perspective et la taille du sujet ne variant pas certains la qualifie d'optique neutre.

La focale 85 mm plus spécialement réservée au portrait car l'angle et de grossissement permet de mieux cerner le visage sans le déformer.


Zoom


J'anticipe un peu mais il faut savoir que la majorité des appareils numériques est dotée de zoom (ensemble de lentilles capables de changer la focale) qui permet de couvrir l'ensemble des valeurs et, part du grand angle jusqu'à la longue focale et la très longue focale pour certains (jusqu'à 380 mm). Valeurs qui s'expriment donc en mm : valeur en position grand angle, valeur en position téléobjectif.

Par opposition mais de plus en plus rares d'autres numériques possèdent une focale fixe (35 ou 38 mm) ce qui concerne surtout les appareils de petit format.

17 - Zoom optique et numérique

Il existe deux types de Zoom



Zoom optique et Zoom numérique

Le Zoom optique équipe uniquement les appareils possédant une focale variable, ce qui semble naturel mais utile à souligner. Il agit en effet sur un ensemble de lentilles grossissantes qui vont modifier la surface de l'image à photographier, mais pas sa mise au point (taille et résolution de l'image). Vous pouvez ainsi passer suivant l'explication vue page précédente au grand angle 35mm et alors votre sujet de base se retrouve dans un environnement plus grand .

ou à la très longue focale, disons 105 par exemple et sans bouger d'emplacement, l'image apparaît rapprochée donc plus grande et son environnement a disparu en grosse partie.

Le Zoom optique utilise les valeurs 2x, 3x ... 12x , ce qui correspond à une longueur de focale et pour pas noyer les adeptes de l'argentique , vous trouvez les deux valeurs extrêmes dans les fichiers techniques suivant diverses présentations:

- Optique = Zoom optique x3 équiv. 35-105 mm F:2,8-4,8
- Optique Pentax, f = 5.8 - 17.4 mm (équivalent à 35 -105 m
- Focale équivalente F2.8-3.9 - equiv 35 - 70 mmm)
- focale:5mm, équivalent 24x36: 33 mm

Traduisez que 3x avec un objectif de 35mm correspond à :
zoom 35x105 (35x3=105).

Les zooms très puissants sont évidemment plus volumineux et de ce fait vous ne les rencontrerez sur les modèles " "compact".

Le zoom numérique qui parfois arrive à 12x, ne fait qu'agrandir et recadrer l'image obtenue par le zoom optique. Ce dernier critère n'est pas primordial, loin de là et Il n'est qu'un artifice de calcul avec perte de qualité à l'arrivée.

--------------------------------------------------------------------------------

Zoom

Un objectif zoom permet de réaliser un cadrage en réalisant la photo, au lieu de la "travailler" sur l'ordinateur avec un logiciel adéquat pour la changer de taille ce qui va dégrader un peu le cliché. Recourez à cette opération logicielle si vous avez volontairement négligé le zoom numérique.

Attention dans le cas du zoom optique, deux valeurs sont mentionnées pour la résolution : une pour la position grand angle et une pour la focale la plus grande admise.

Toutefois plus vous sollicitez le zoom plus la qualité de l'image sera diminuée dans des proportions que vous découvrirez à l'usage.

Les "pros" vu qu'un zoom consisteà simplement allonger la longueur focale possèdent des objectifs très longs et très gros pour tirer des sujets éloignés.

Le zoom numérique n'est pas important car sa valeur n'est qu'un artifice de calcul par interpolation à partir de l'image réelle, et consiste à grossir la partie centrale de l'image sans vraiment zoomer, mais en ajoutant des pixels supplémentaires en fonction de ceux qui existent, d'où perte assez nette de qualité.

Suggestion

Le zoom est un élément essentiel du choix d’un compact. L'objectif doit posséder une bonne ouverture et un zoom optique dec 3x est indispensable et préférable à un zoom numérique de n'importe quelle valeur.

18 - Flash

[Image: p030.jpg]

Flash

Le flash est une source de lumière artificielle dont la durée d'éclairement est puissante mais brève.

Tous les appareils numériques possèdent aujourd'hui un petit flash intégré. Son but est multiple avec des fonctions classiques telles que la "réduction des yeux rouges" (fonction qui permet d'atténuer le phénomène provoqué par la luminosité du flash sur le fond de l'oeil), automatique, manuel-activé, manuel-désactivé ......

Le flash permet d'éclairer une scène peu lumineuses, ensuite, il peut servir à réduire le contraste d'une image si le sujet est placé en contre-jour ou encore améliorer la luminosité du cliché.

Par contre ils a en général une portée de 0.5 à 3 mètres environ avec risque de provoquer des ombres non souhaitées.

C'est pourquoi les constructeurs sur certains appareils prévoient un sabot d'encrage sur le dessus du boîtier pour fixer un flash externe, soit plus puissant ou décalé .... à ce niveau vous devenez un bon photographe !

--------------------------------------------------------------------------------

Flash
Les principaux modes de réglages rencontrés sont : (automatique, manuel-activé, manuel-désactivé)

- Flash automatique (il se déclenche en cas de besoin seulement)
- Flash forcé (il se déclenche chaque fois)
- Flash éteint (il ne se déclenche pas même si la luminosité est faible)
- Flash pour éviter les yeux rouges ( se déclenche une fraction de seconde avant puis une fraction de seconde après l’appui sur le déclencheur.) C’est un dispositif stroboscopique.

Le compact est simple d'utilisation et convivial, il est équipé d'un flash intégré de puissance convenable pour supprimer un contre jour ou faire des photos de groupe en intérieur et, il est intéressant qu'il soit débrayable pour certains tirages particuliers.

Si vous utilisez le flash pour la macro-photographie ou les portraits rapprochés, vérifiez si l'appareil propose un correcteur d'éclair : il diminue la puissance du flash et évite les visages trop blancs

Un peu de technique

Janvier 2004 Le flash incorporé est alimentée par la batterie de votre appareil, et utilise le principe électronique classique consistant à obtenir une décharge ultra-rapide dans un tube spécial (comme la lampe à décharge xéron, dont le flux lumineux est 4 fois supérieur à une ampoule halogène de même puissance) à l'aide d'un condensateur placé en parallèle dans le circuit, qui sitôt sa puissance libérée par un contact se remet en charge pour la prochaine utilisation.

En résumé vous obtenez suivant les composants utilisés un éclair compris entre 1/1000 à 1/100.000 s, mais à portée limitée de 4 mètres environ et un temps de latence de quelques secondes entre deux clichés consécutifs au flash (variable suivant les appareils) pour laisser le temps de la recharge.

Ces explications vous aiderons à utiliser votre flash à bon escient et au pire en prévoyant une batterie de recharge.

19 - Profondeur de champ

[Image: p023.gif]
[Image: p022.gif]

~~~ Plus l'indication "f" est grande (donc plus l'ouverture du diaphragme est petite) et plus la profondeur de champ est grande. ~~~~

Profondeur de champ

La Profondeur de champ correspond à l'espace de la prise de vue qui va apparaître avec netteté lors du développement de la photo, c'est-à-dire la partie du champ qui se trouve nette et située entre la zone rapprochée et la zone éloignée avec ces deux dernières considérées floues. Autrement dit, distance nette existant avant et après le sujet sur lequel vous faites votre mise au point.

Vous constatez que fermer davantage le diaphragme oblige à réduire la vitesse d'obturation pour que la quantité de lumière indispensable à la réussite du cliché puisse atteindre le capteur.

A ce stade des explications force est de noter qu'interviennent à la fois plusieurs paramètres, dont le diaphragme, la longueur de focale, et la profondeur de champ qui n'est finalement que la résultante des deux premiers.

--------------------------------------------------------------------------------

Profondeur de champ

mémo : petite diaphragme = petite profondeur de champ, grand diaphragme = grande de profondeur de champ.

Priorité vitesse ou priorité ouverture ?
ll existe vous l'avez déjà vu un rapport très étroit entre l'ouverture du diaphragme et le temps d'exposition nécessaire pour obtenir une même quantité de lumière. Ainsi, un réglage permettant une ouverture de f/8 avec un temps d'exposition de 1/125e de seconde est équivalent, en quantité de lumière capturée, à une ouverture de f/4 à 1/250e de seconde.

Pourtant les photos obtenues avec ces 2 réglages seront différentes car avec la valeur "f" qui varie on obtient une profondeur de champ différente, d'où vitesse d'obturation plus rapide pour figer le mouvement d'un sujet ou temps d'exposition plus long pour obtenir un effet de vitesse.

suggestions :

Par exemple, en réduisant la profondeur de champ sur un portrait (pleine ouverture), vous obtiendrez un effet de flou à l'arrière plan du sujet visé. Mais en augmentant la profondeur de champ (petite ouverture) voilà qui conviendra pour un paysage.

Priorité vitesse d'obturation très faible et vous pouvez prendre une voiture qui passe, et un temps d'exposition plus long sera bon pour prendre une fontaine qui coule.

Les programmes avec options de lumière, portrait, clair de lune, soleil, sport, paysage, crépuscule ... seront pour vous autant de possibilités à explorer si vous ne souhaitez pas vous contenter du "tout auto".

Petit jeu

mémo : petite diaphragme = petite profondeur de champ = indication "f" est petite : f2.8, grand diaphragme = grande de profondeur de champ = indication "f" est grande : f16.

Vous prenez une feuille de pappier et y percez en son centre un trou de la grosseur d'une pièce d'un centime ou deux d'euro. Maintenant approchez cette feuille de votre oeil (au choix !) à environ 10 centimètres et vous visualisez disons la maison d'en face chez vous, en entier. La profondeur de champ entre la feuille et votre oeil est très petite = pleine ouverture = petites valeurs comme f2.8.

Si vous éloignez la feuille à 50 cm par exemple, vous ne pouvez visualiser qu'une portion de cette même maison. La profondeur de champ entre la feuille et votre oeil est très grande = petite ouverture = grandes valeurs comme f16.

20 - Balance des blancs

[Image: p031.jpg]

Balance des Blancs

Si l'option "balance des blancs" est manuelle sur votre appareil, apprenez à l'utiliser car elle aide à réaliser de meilleurs clichés.

Elle sert à équilibrer les couleurs composant votre image, en fonction de l'éclairage qui ne correspond pas forcément à l'option "intérieur" ou "extérieur", mais dépend souvent d'une source lumineuse complémentaire ou bien d'un environnement en demi-teinte.

Cette "nuance" n'est pas toujours évidente et pour y remédier à vos débuts utilisez les réglages prédéfinis et ensuite avec les appareils qui sont équipés du manuel entraînez-vous. Pour étalonner votre appareil voir en bas de page.


La balance des blancs sert à rééquilibrer la lumière en restituant au mieux possible un blanc proche de sa valeur de référence : auto/manuel/lumière du jour/nuageux/tungstène le plus souvent proposé.

--------------------------------------------------------------------------------

La balance des blancs

Vous savez que les couleurs ne sont pas identiques selon que la source lumineuse est naturelle (comme le soleil) ou artificielle (comme une lampe halogène par exemple).

Or comme le capteur CCD est calibrée en usine pour recevoir une lumière blanche (celle du flash par exemple), si votre appareil possède une position manuelle, il suffit alors pour l'étalonner de présenter une feuille blanche devant l’appareil pour que ce dernier ajuste automatiquement ses valeurs.

Suggestions

Vous risquez sinon de retrouver une dominante jaune pour une photo en appartement, une dominante bleue pour une photo en extérieur temps gris. Sans le flash en intérieur vous obtenez des couleurs rouge/orange.
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
francis Hors ligne
Super Moderateur
Super Moderateurs

78 Yvelines France
Messages : 1 909
Sujets : 3
Inscription : Jun 2002
Réputation : 0
04-08-2007, 23:41:12   -    
Suite et Fin

30 - Lexique spécial photo numérique

LEXIQUE (périodiquement complété)


- Analogique/Argentique : correspond en photo aux traditionnel appareil à pellicule.

- Artefact : produit un effet désagréable sur l’image qui est dû à la structure du capteur ou plus souvent au taux de compression lorsqu'il est trop élevé. N'existe que sur les formats subissant une compression "destructive". voir . Compression


- Autofocus : système assurant la mise au point automatique. L'autofocus analyse le sujet central ou plusieurs points et à cette fin il utilise la détection de contraste. D'où son utilité très réduite (résultats mitigés) si vous tirez des photos avec une faible lumière. Les constructeurs travaillent ferme sur ce problème pour arriver à corriger ces mécanismes électroniques qui s'occupent du temps d'exposition ou de la netteté de l'image


- Balance des blancs : capacité de l'appareil à corriger les couleurs du cliché obtenu qui a été tiré dans des circonstances spéciales, comme contre-jour, éclairage artificiel, tungstène, halogène, néon ... Existe en manuel, auto ou pré-réglé. On arrive ainsi à corriger des couleurs dominantes dans la prise de vue.

- Bracketing : c'est une fonction permettant de prendre trois photos successives avec une exposition différente : une exposée suivant le réglage de base réalisé, une sous-exposée et une surexposée. L'écart entre ses 3 vues est réglable (+/- 2 IL par par 1/3 IL). Il ne vous reste qu'à choisir la meilleure.


- Bruit : Un capteur réagit différemment à la lumière et il lui arrive aussi de générer une énergie parasite qui provoque un "bruit", surtout visible dans les ombres et les contours du cliché. Automatiquement la qualité de l'image ("grain" pour les pros) s'en trouve affectée. Attention quand votre appareil le permet si vous utilisez des sensibilités ISO élevées (800).

- Candela : (cd) unité d'intensité lumineuse qui désigne la luminosité des écrans LCD.

- Capteur : composant électronique qui réagit sous l'impact de la lumière (photons) qu'il transforme en énergie électrique qui passe ensuite dans un convertisseur A/N qui le transforme en valeurs numériques. Différents types existent : CCD, CMD, CMOS. Le CDD est le plus répandu sur les appareils photo numérique et aussi en vidéo sur les camescopes.

- Carte mémoire : il en existe différents types : Compact Flash, Smart Média, PCMCIA.......... Servent à stocker les clichés en attente de les transférer sur un ordinateur ou un autre support.

- CMOS : capteur assez peu répandu à ce jour, pas chère mais qualité moyenne. voir "capteur"

- CompactFlash : carte mémoire existant en type I assez mince et de capacité allant jusqu'à 256 Mo, et en type II plus volumineuse mais de plus forte capacité. Le support type II permet d'utiliser le type I. voir.Microdrive

- Compression : différentes techniques sont utilisées mais le but est identique et consiste à réduire l'espace disque occupé et par la suite la durée de transmission des données. On parle de compression non destructive car elle restitue l'ensemble des informations originales après décompression (TIFF, LZW). Par opposition on parle de la compression destructive, appliquée uniquement aux images et aux sons, qui élimine certaines informations des images (et aussi des sons) :fichiers GIF, GIF 89a, JPEG ...

- Contraste : désigne l'écart de luminosité qui sépare la zone la plus claire de la zone la plus sombre d'une photo.

- Convertisseur A/N : à la sortie du capteur transforme l'amplitude du signal sinusoïdal en signal numérique binaire, et on dit alors que l'image est numérisée.

- Diaphragme : permet de régler la quantité de lumière qui va traverser l'objectif.

- Distance focale : longueur variable prise entre le centre de la lentille de l'objectif et le centre de la surface sensible du capteur. Elle est fixe si l'appareil ne possède pas de zoom.

- DPI "Dots per inch" : nombre de points utilisés pour créer une image lors d'une impression.

- DSP : (Digital Signal Processeur = processeur du signal numérique) il est indispensable pour optimiser la qualité des clichés au moment de la prise de vue. Prend souvent en charge les fonctions de la balance des blancs et d'interpolation.

- Ecran ACL : (écran A Cristaux Liquides = LCD Screen) qui réagissent sous l'effet d'un courant électrique. Deux types fréquemment utilisés : DSTN (Double Super Twisted Nemantic) et TFT (Thin Film Transistor).

- Effet mémoire : se dit des batteries qui peuvent être rechargées sans risque, soit partiellement ou encore avant qu'elles soient complètement vides.

- Equivalent 35mm : pour la longueur de focale utilisée en photo numérique sert à comparer et à donner l'équivalence avec les appareils argentique en 35mm.

- Exposition : combinaison du temps d'ouverture de l'obturateur et de la valeur du temps d'ouverture du diaphragme.

- EV : voir. IL

- Exposition : temps durant lequel l'obturateur de l'appareil photo reste ouvert combiné avec l'ouverture du diaphragme lorsque vous prenez une photo. Existe en Manuel ou Auto.

- "f" : voir. Ouverture

- Filtre : composant interposé entre l'objectif et le sujet photographié ou bien dans l'appareil lui-même (filtre de Bayer) pour modifier certains paramètres.

- Flash : source de lumière artificielle provoquant un éclairage bref mais puissant qui sert pour les prises en ambiance sombre ou pour améliorer le rendu du cliché en supprimant par exemple des contre-jours.

- Focale : distance en mm entre le centre de l'optique et le centre de la plaque du capteur pour une mise au point sur l'infini.

- Focale normale : distance offrant une vision presque semblable à celle de la vue humaine. Au format 24x36 la diagonale de l'image est de 50 mm environ.

- Format image : utilisés en photo numérique pour mémoriser une image : GIF, TIFF, JPEG,BMP, EPS, PCX ....

- Grand-angle : longueur focale inférieure à 50mm (normal) suivant équivalence en 35mm. Notez qu'à moins de 25mm vous pouvez rencontrer des problèmes de distorsion du rendu (fish-eye).

- Hyperfocale : distance de la mise au point correspondant à une profondeur de champ maxi pour une valeur de diaphragme donnée.

- IL : Indice de lumination, qui sert de mesure pour corriger éventuellement l'exposition : Compensation d'exposition = -2 à +2 IL par 1/3 IL. voir . EV

- Infini : c'est le point extrême perçu.

- Interpolation : technique qui augmente le nombre de pixels de façon arbitraire. La résolution est donc artificielle et au final l'interpolation n'ajoute pas réellement de définition supplémentaire à l'image. Méfiez-vous de cet argument sur lequel risque d'insister le vendeur.

- ISO : (International Standardisation Organisation). Ancien ASA et BIN. désigne en photo numérique la sensibilité d'une pellicule photo argentique et par extension est appliqué au capteur.


- JPEG : (Joint Photographic Experts Group) un des formats d'image les plus courants avec TIFF. compresse les données sortant du convertisseur A/N et permet de stocker un maximum de clichés. Son algorithme de compression existe en différents niveaux. Naturellement il en résulte une certaine perte de qualité et suivant le taux de compression choisi le résultat sera bon ou passable.
- LCD : voir . Ecran ACL

- Logiciel : programmes qui installés sur l'ordinateur sert à effectuer les opérations que vous souhaitez (en fonction bien sûr de ses capacités spécifiques) avec par ex: réduction yeux rouges, cadrage, réduction, mise en album, suppression de partie , modification .... du cliché.

- Longueur de focale : c'est la distance entre le point central de l'objectif et la surface du capteur..

- Macrophotographie : (macro) cliché pris à très courte distance de quelques centimètres ou avec un objectif spécial, ce dernier adaptable que sur les appareils photo numérique haut de gamme.

- Matrice active : dans l'écran LCD chaque pixel est allumé sous contôle de son transistor personnel. Plus performant que la matrice passive. voir . TFT

- Matrice passive : dans l'écran LCD chaque pixel est contôlé par la mise sous tension d'un fil horizontal et d'un autre vertical.

- Mégapixel : Mpx = 1 million de pixels.

- MicroDrive : ce micro-disque dur produit de la société IBM, du même format que la carte Compactflash type II, mais dont la capacité va de 350 Mo à 1 Go. La plupart des appareils équipé pour le Compactflash type II acceptent cette carte, mais pas tous ...attention ! Connecté à un ordinateur il faudra au préalable installer son pilote.


- Mise au point : opération qui consiste à rechercher les meilleurs réglages pour obtenir un cliché le plus net possible.

- Modes P, A, S, M : Encore peur rencontrés ces modes aide à mieux réussir les clichés pour les "fanas" de la photo. P = "Automatique" pour "Program" en anglais, et en conséquence ça roule tout seul pour vous. A = "Priorité ouverture" "Aperture" en anglais, où vous choisissez l’ouverture de diaphragme alors que l’appareil s’adapte à votre choix. S = "Priorité vitesse" "Speed" en anglais, et vous choisissez cette fois la vitesse d’obturation pendant que l'appareil s'adapte à votre choix. M = "Manuel" "Manual" en anglais, et vous choisissez à la fois la vitesse d’obturation et l’ouverture de diaphragme. C'est vous le "patron".
A vous de jouer dans les 3 dernières options pour suivant les résultats obtenus, conserver ou effacer et recommencer avec d'autres valeurs.

- Mode rafale : le mode rafale permet de prendre plusieurs photos à la suite en maintenant simplement le doigt appuyé sur le déclencheur. Suivant l'appareil le nombre de photos maximum pouvant être prises ainsi dépend de la mémoire interne de l'appareil(10 images/5 sec est une moyenne). En effet les fichiers ne sont jamais transférés directement sur la carte mémoire amovible, mais passent par un buffer (mémoire tampon).

- Molette de configuration c'est le composant indispensable qui est détaillé dans le Mode P,A,S,M, ci dessus. pour cela on utilise une molette de sélection mécanique et crantée.

- NiMH : (Nickel-Metal-Hydrure) type de batterie à forte capacité et rechargeable. N'ont pas "d'effet mémoire". voir ce mot

- NTSC : (National Television Standards Committee) norme de codage télévision en Amérique et au Japon.

- Objectif : groupe optique fait de verre (ou de plastique) qui focalise la lumière vers le capteur pour réaliser le cliché.


- Obturateur : Partie escamotable mécanique permettant à la lumière de pénétrer dans l'appareil. voir . Vitesse d'obturation.

- Ouverture : contrôle la quantité de lumière reçue par le capteur en duplex avec le diaphragme. Cette ouverture signalée par la lettre "f" accompagnée d'une valeur chiffrée : la plus petite possible (f2.8 est l'idéal) correspond à un très grande ouverture = objectif plus lumineux et parmi les plus grandes (f16) avec petite ouverture = grande profondeur de champ.

- Parallaxe : c'est la différence de cadrage entre ce que vous voyez dans le viseur optique et ce que voit l'objectif, et plus près vous êtes du sujet et plus cette différence est grande. Ne se produit pas sur un appareil Reflex.

- Photoscope : terme utilisé par les "pros" pour désigner un appareil photo numérique.

- Photosite : Le capteur est une plaque de silicone qui est constituée de photosites réagissant à la lumière reçue et générant une énergie électrique, départ du processus de reconstitution de l'image photographiée.

- Pixel : c'est la plus petite partie qui constitue une image et on utilise cette valeur pour la mesurer .( Résolution de 640x480 px est très utilisé pour le web) Souvent confondu avec les "photosites" il sert quand même de référence pour donner la capacité d'un capteur en millions de pixels.

- Pouce : mesure de longueur anglaise représentée par le signe -"- et 1 pouce = 2.54 cm

- Posemètre : petit appareil en forme de boussole qui mesure la quantité de lumière réfléchie par l'environnement ou le sujet choisi et vous donne la bonne exposition à sélectionner.


- Profondeur de champ : distance entre le point le plus proche et le point le plus éloigné qui soit net dans le viseur et par la suite dans l'image. Dépend de la distance de mise au point, du diaphragme, de la taille du capteur et de la longueur focale.

- Raw : format d'image qui ne dégrade pas les données transmises directement à la mémoire.

- Réduction yeux rouges : voir. yeux rouges

- Reflex : appareil dont la visée se fait à travers l'objectif de prise de vue par un jeu de miroirs, permettant de voir ainsi ce qui sera effectivement capté et rendu sur la photographie. Haut de gamme.

- Résolution : nombre de pixels, horizontalement et verticalement, utilisés pour donner l"équivalent d'une image. Vous trouvez Standard VGA (640x480), SVGA (800x600), XGA (1024x768), UXGA (1152 x 864 à 1280 x 1024, .... ).


- Résolution de pixels : nombre de bits utilisés pour coder chaque pixel d'une image. La palette de couleurs que l'image peut contenir sera de : 1 bit = noir ou blanc, 8 bit = 256 couleurs, 16 bit = 65 536 couleurs, ou 24 bit = 16.7 millions de couleurs.

- Résultat terme employé pour définir des pré-réglages adaptés à des situations précises : portrait, sport ou paysage, coucher de soleil,.......... Ils adaptent donc les paramètres de prise de vue en fonction du sujet choisi, ce qui se traduit par "Auto", mais tous les appareils ne réagissent pas de façon aussi bonne qu'espérée.

- Sensibilité : voir . ISO

- Smartmedia : carte mémoire amovible, utilisée par Minolta, Olympus, Fujifilm,Toshiba.

- Sortie vidéo : permet de visionner ses photos sur un téléviseur è travers une prise adaptée. (voir Video)

- Temps de capture : ce terme est utilisé pour préciser le temps que l'appareil met pour enregistrer les données constituant une photo et les stocker en mémoire, avant d'être prêt pour déclencher une nouvelle prise. Ce délai est un indicatif de la performance de l'appareil. Il sert aussi à préciser le temps qui s'écoule entre le moment où vous appuyez le déclencheur et celui où le cliché est dans la boîte : souvent déclenchement en deux temps= 2/3 s. et sur certains appareils = zéro sec.

- TFT : (Thin Film Technology = fine couche de transistors) la plus haute qualité actuelle d'affichage à cristaux liquides utilisée sur les écrans LCD à matrice active. Voir . matrice active

- Trépied : support normalement léger et stable,très pratique en photo. Sa tête possède une rotule pour choisir une orientation qui se verrouille.

- USB : (Universal Serial Bus) connexion traditionnelle qui pour un appareil numérique permet d'augmenter le rapidité des transferts

- TIFF un des formats d'image les plus courants peut être compressé comme pour le JPEG, mais les fichiers obtenus seront toujours plus volumineux qu'avec ce dernier. Par contre même compressé, ce format ne détruit pas d’information et les "pros" l'utilisent couramment.

- Trépied : adapté à votre appareil s'il est prévu pour et dans ce cas il a un pas de vis sous le boîtier (il s'agit d'une option payante) est très utile si vous faites des photos avec un long temps d'exposition auquel cas vous risquez de trembler et manquer votre cliché qui sera flou. Utile aussi pour photographier en mode "retardateur".

- U

- Video : (Mode video) l'enregistrement de séquences vidéo sera très limité compte-tenu de la capacité nécessaire nécessaire au stockage des données. Tous les appareils ne sont d'ailleurs pas équipés de cette fonction. (Ne pas confondre avec "sortie video", voir ce mot)

- Vitesse d'obturation : durée d'ouverture de l'obturateur lorsque vous appuyez sur le déclencheur.(moyenne 1/1000 ème) Varie suivant chaque appareil et déterminée automatiquement et aussi manuelement. Trop faible vous empêche de tirer des sujets en mouvement qui seront flous et vitesse élevée utile pour figer mouvement du sujet.

- W

- X

- Yeux rouges : cet effet très disgracieux apparaît lorsque la lumière du flash se reflète dans la rétine des yeux. Rencontré plus nettement avec lumière faible, la nuit à l'extérieur. Défaut corrigé à l'aide de logiciel spécifique photo ou encore par un système du flash "Réduction yeux rouges" qui évite cette réduction des pupille.

- Zoom : Objectif qui grossit le sujet et le rapproche de l'objectif.

- Zoom optique : système composé de lentilles grossissantes. Son réglage est sans influence sur la mise au point.

- Zoom numérique : se fait par un artifice au détriment de la résolution et dégrade la qualité du cliché.

50 - Choix d'un appareil photo numérique

Quel appareil choisir
Il faut toujours choisir chaussure à son pied

Pour choisir un appareil, il n'existe pas de règle stricte mais simplement quelques règles de base et de bon sens dont je vais très modestement vous détailler en quelques lignes. Visitez ensuite quelques sites dont je donne les URL page suivante.

Naturellement ces suggestions ne concernent pas les "pros" mais surtout les futurs acheteurs d'un appareil photo numérique ou encore ceux qui veulent en changer. Pour que les paragraphes ci-après soient bien compris il est je crois indispensable d'avoir au moins parcouru l'essentiel de ce dossier concernant le fonctionnement.

Dans tous les cas ne confondez pas et sachez bien que vous n'allez pas acheter un numérique pour remplacer votre appareil argentine : le premier est pratique au résultat instantané alors que le second est plus "pro" et résultats artistiques assurés.

Aspects importants

Budget : élément primordial qui va fixer les limites du prix que vous êtes prêt à mettre à cet achat d'appareil numérique. Un prix raisonnable si votre budget est "court" ne veut pas dire choix d'un appareil mauvais et vous allez comprendre. Donc "chaussure à votre pied".

Travail ou plaisir : je pense que ce dossier n'est pas complet pour aider à choisir un appareil de "travail" et je dis simplement de prendre un outil correspondant surtout à vos besoins et d'y mettre le prix.

Pour un usage personnel, recherchez la solidité et évitez la coque plastique. Il existe maintenant des appareils qui supportent d'aller sous l'eau en votre compagnie.

Utilisation des photos : pour le web et la reproduction taille normale 10x15 aucun problème, ensuite pour des reproductions de clichés en grand format et (ou) d'art, vous devrez grimper dans l'échelle des prix.

Poids et encombrement : oui le compact comprend toute une gamme et que souhaitez-vous? Un 170 grammes pour mettre dans la pochette chemise ou bien un 350 grs et plus pour tenir à la main. Important.

Bas, haut de gamme : votre appareil bas de gamme (terme non péjoratif) pour des fonctions la plupart en mode "Auto" et un rendu d'image qui sera très valable dans des dimensions d'impression allant jusqu'à un 18x10 devrait vous suffire. Ou alors un appareil avec plus d'options, et vous envisagez de réaliser des photos disons "personnalisées" pour votre plaisir. Voici les deux extrêmes mais entre les deux ne négligez pas de regarder le milieu de gamme où existe de très bons appareils avec de bons rapports qualité/prix.

Qualité d'image : malgré la capacité des capteurs qui passent à 4,5 et 6 Mpx en attendant plus, ce qui n'est pas forcément signe de qualité proportionnelle, sachez que vous réussirez de magnifiques photos en vous appliquant et, si votre appareil le permet avec son mode "Manuel" vous deviendrez vite un "as" et ne serez pas déçu de vos clichés. Souvent c'est davantage le cadrage qui fait dire qu'une photo est belle et ça s'apprend très vite.

Confort ergonomique : avant d'acheter un appareil, essayez-le, vérifiez que vous l'avez bien en main, que les boutons vous paraissent bien placés pour les actionner, que la molette tourne bien, et que le viseur est bien placé avec aussi un écran LCD lisible et essayez de le vérifier en plein soleil ou pleine lumière pour saisir le contraste de visualisation.

Coté Technique

Capteur CDD : 3, 4 ou 5 mégapixels ? Pour ma part je suis persuadé qu'à ce jour un bimégapixel ou trimégapixel est largement suffisant pour un amateur, surtout que la technologie galopante va rendre assez vite votre appareil obsolète. Vous pensez utiliser les clichés sur le web ou en imprimer au format traditionnel 10x15 et même plus, alors cherchez pas plus loin.
Ne vous laissez pas leurrer par des "plus la taille du capteur exprimée en mégapixels est élevée, plus l'image sera belle". C'est vrai théoriquement mais l'oeil humain ne perçoit pas de différence et c'est une raison à mes yeux suffisante pour dire qu'un 3 Mpx est suffisant.

Bloc optique : l'objectif est fixe car appareil avec objectif interchangeable est réservé au très haut de gamme. Voir le mot "ouverture". Même si l'objectif est un élément très important et que de lui dépend la qualité finale d'un cliché , vous ne pouvez guère le choisir, car il forme un tout avec l'appareil. Bien sûr Leica est le maître en la matière mais pas pour notre budget ou, alors allez voir chez Panasonic il existe des modèles avec optique Leica DC VARIO SUMMICRON ce qui est excellent.

Le viseur : le viseur optique est parfois équipé d'une correction dioptrique, qui permet d'ajuster à sa vue pour prendre des photos sans lunettes.

Ecran LCD : bien que le 1.5" soit plus fin de grain il n'est pas désagréable si possible de pouvoir choisir un écran de diagonale 1.8" et même 2" sur des appareils de milieu de gamme. Le nombre de pixels de préférence au dessus de 100.000.

Temps de latence : latence entre deux prises de vue d'une part (maxi 2 s. est fréquent mais pas plus si possible) et latence du temps qu'il faut pour déclencher, (à ce jour on trouve pratiquaient des instantanés mais 1 sec. est bien).

Ouverture : l'idéal pour réussir de bonnes photos même dans des endroits sombres est de posséder un objectif lumineux. Vérifiez à l'achat que cette ouverture signalée par la lettre "f" accompagnée d'une valeur chiffrée soit la plus petite possible (f2.8 est l'idéal) ce qui correspond à un très grande ouverture = objectif plus lumineux.

L'accès aux commandes : bien qu'on s'y habitue très vite il ne doit pas tourner au cauchemar et surveillez le positionnement des boutons et surtout celui de la molette crantée de sélection mécanique . Le choix de menus dans l'écran LCD est fréquemment installé mais il n'est pas toujours de tout repos, faut s'y habituer mais vous y arriverez. Cherchez un appareil avec le maximum de commandes intuitives.

Priorité vitesse (Tv), Priorité ouverture (Av) Manuel (M) autant d'options à prendre en compte si vous souhaitez faire un peu de photo artistique. Voir lexique "Mode".

Zoom : un 3x optique c'est parfait, quand au zoom numérique vous avez lu dans le dossier, ne vous y attardez pas. Plus important de lire sur la notice que vous disposez d'une valeur "équivalente" à 35-105 mm et parfois 38-114 mm.

Flash : intégré bien que ne faisant pas toujours des miracles il vous suffira. Mais si vous envisagez un flash complémentaire externe, veillez que votre appareil possède un "sabot" de fixation = appareil plus cher et toutes les marques n'en ont pas.

Stockage, carte mémoire : songez surtout que votre appareil est livré avec un support de mémoire de capacité ridicule, et que vous devez dans votre budget envisager dès le départ l'achat d'une mémoire de 64 ou 128 Mo pour être tranquille. Vérifiez le type de carte utilisé car le prix varie beaucoup suivant les modèles et la capacité n'est pas forcément en rapport. La compatibilité de ces cartes est à vérifier avec beaucoup d'attention.

mémoire interne : certains appareils disposent d'une mémoire interne permettant le stockage de quelques images sans utiliser carte mémoire supplémentaire.

Alimentation : les batteries ion-lithium sont incompatibles avec les formats de piles traditionnels. Ces batteries sont certes performantes, mais chères. Les appareils accueillant des piles CR-V3 ou AA rechargeables sont plus pratiques puisqu'en cas de défaillance, vous pouvez utiliser des piles classiques.

Donc piles standards, rechargeables ou batteries à prendre en compte car la consommation des appareils photo numériques est relativement importante.

Chargeur : Parfois suivant le type d'alimentation livré avec l'appareil, sinon prévoir impérativement l'achat d'un chargeur et batteries de rechange.

Video : assez difficile à apprécier et beaucoup d'appareil sont dépourvus de cette fonction. Attention aucun rapport de cadence de prise de vue des clichés (images/sec) entre vidéo et mode rafale (voir ce mot) qui sont totalement différents et indépendants.

Son: à moins que .... fonction qui ne semble pas vitale. Utilisée en reportage ou pour ajouter un commentaire à chaque photo à travers un micro incorporé.

Mode rafale : permet de prendre plusieurs photos à la suite en maintenant le doigt appuyé sur le déclencheur. Le nombre de photos maximum pouvant être prises à la suite dépend de la mémoire interne de l'appareil. Utile et permet de sélectionner le meilleur cliché de la "rafale". A vous de voir si possible de posséder cette fonction sur votre futur appareil.

Station d'accueil : socle permettant de connecter son appareil directement à son PC et de réaliser différentes opérations par pression d'une touche. Certains appareils la propose et entre autre permet de transférer directement les clichés sur votre ordinateur, recharger les piles, imprimer directement sans passer par l'ordinateur (connexion USB), envoyer les photos par e-mail, .... prenez le temps de lire les notices.

Garantie : légalement d'un an, vous pouvez surtout sur le Web obtenir gratuitement pour deux ans. Faites-vous toujours expliquer ce que couvre l'assurance !

Offre logicielle : partie très importante pour effectuer en particulier la visualisation des photos sur l'ordinateur, leur stockage et mise en ligne sur le web sans oublier l'impression.

Indispensable le logiciel de retouche d'image permettant de retoucher les images, pour les améliorer, modifier, les mettre dans un album ... et mise en page adaptée à votre imprimante.

Attardez-vous en cas de doute entre deux appareils à l'offre logicielle qui parfois comprend des logiciels de très grande qualité.

Conclusion

Voici livré un peu en vrac quelques suggestions qui sont personnelles mais qui j'espère vous aideront. Il n'y a que ceux qui font rien qui ne se trompent pas, aussi ne soyez pas déçu si votre achat ne correspond pas à votre attente mais peut-être vous ne l'utilisez pas encore au mieux de ses capacités et avec le temps vous arriverez à vos fins. C'est là tout ce que je vous souhaite.

51 - URL avec caractéristiques de tous les modèles proposés sur le marché.

URL avec caractéristiques des APN
APN = Appareil Photo Numérique

Pour choisir un appareil, il n'existe pas de règle stricte mais simplement quelques règles de base et de bon sens dont je vais très modestement vous détailler en quelques lignes. Visitez quelques sites dont je donne les URL dans la page suivante. Vous y découvrirez aussi quelques "avis" qui n'ont rien d'absolu mais peuvent vous aider à saisir quelques détails quand vous prendrez un appareil en main avant de l'acheter.

Bonnes photos et @micalement. henry

Chaque URL ouvre une nouvelle fenêtre de votre navigateur, à refermer pour revenir ici-même. merci

http://www.nomatica.com/index.asp?devise...FR&pays=FR

Sous le logo Nomatica, cliquez "Photo numérique" et là cliquez sur "Par marque". Choisissez par exemple "Canon" et à vous de juger en cliquant sur un des appareils vous intéressant. Pour voir une autre marque cliquez de nouveau sur le menu "Photo numérique" et ...........

http://www.megapixel.net/html/issueindex.php?lang=fr

En haut à droite, les "Nouveaux tests", puis dans menu gauche "Tests d'appareils". Déroulez les menus "Choisissez un fabricant" puis le menu "Modèle" et cliquez "Recherche". Si le modèle demandé a été testé, son nom apparaît en brun clair et vous avez le lien qui vous mène à la page souhaitée. Là vous avez un menu très intéressant en haut de page "Sélection du test" et à vous de juger. Pour voir un autre appareil sur le menu gauche à nouveau "Tests d'appareils".............

http://www.digital-shopping.fr/

Si besoin en haut du menu cliquez "Photo" et là sélectionnez à gauche la marque de l'appareil et le cadre de droite se met automatiquement en place. De suite dessous le premier appareil photo cliquez le petit bandeau avec son lien " VOIR toute la gamme CANON PHOTO numérique " et à vous de choisir. Pour voir un autre appareil sur le menu gauche à nouveau choisissez une marque .......

http://www.pixmania.com/dev/gui_web/shopping/?langue=fr

Un petit coup d'oeil à la page d'accueil et cliquez ensuite dans le menu supérieur sur "Photo Numérique" et là au choix par "prix", "marque" ou "produit" et si vous choisissez par marque vous aurez encore dans la nouvelle fenêtre le choix offert "prix" par exemple. Quand cous avez sélectionné un appareil cliquer sur "Fiche technique" et ensuite si envie cliquez "Avis des consommateurs". Pour voir un autre appareil sur le menu du haut à nouveau "Photo Numérique" .......

http://www.clust.com/pages/produits.php?cat=c_photo

Dans page accueil des offres à lire puis cliquer à gauche sur "Appareils photo numérique" et ensuite sur la Marque de votre choix. Pour revenir cliquer de nouveau sur "Appareils photo numérique" et ..............

http://www.photo-numerique.com/liste.phtml

Dans la page qui s'ouvre tout est clair et limpide. Choisissez un modèle directement et sous l'appareil cliquez "Caractéristiques détaillées" et auparavant en dessous vous avez les avis d'acheteurs ce qui peut donner une idée mais pas trop s'y pencher. Idem avec menu déroulant de droite classé par Marque et modèle ..........

http://www.nikon.fr/Nikon_Web/site.nsf/p...e/D100.htm

Vous êtes un inconditionnel de NIKON, dans menu "Produits" cliquez " Compacts numériques" et à vous de choisir ..........

L'achat par l'intermédiaire du Web peut être intéressant, surtout pour les prix et de préférence habitez la région parisienne. Certains en sont ravis, moi je ne peut vous apporter une suggestion sur ce sujet.

Tirer des photos numériques

_____________________________________________________________



ca va???? pas trop bobo la tête Oops!

merci de votre passage Wink
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
gekko_70 Hors ligne
Active Member
***
Team Sac

Integra Type R
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 383
Sujets : 11
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
05-08-2007, 15:21:39   -    
ouch Shock bon j'crois j'prendrai une journée pour lire tout ca LOL

Si l'automobile avait suivi le même développement que les ordinateurs, une Rolls Royce coûterait aujourd'hui 500 francs, ferait du 700 kilomètres heure et exploserait une fois par an en faisant 10 morts.[Image: subaruimprezaSTI.gif]
Retourner en haut
Trouver Répondre
Shingokaden Hors ligne
Active Member
***

Nissan
- France
Messages : 198
Sujets : 14
Inscription : Jul 2006
Réputation : 6
05-08-2007, 16:05:56   -    
moi je vais l'imprimer, vu que je part pas en vacances, je vais me faire un "stage photo"

ON THE ROAD: No Speed, No Race, Just a ride!!!
ON THE TRACK: Gaaaaaaazzzz!!!!
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
francis Hors ligne
Super Moderateur
Super Moderateurs

78 Yvelines France
Messages : 1 909
Sujets : 3
Inscription : Jun 2002
Réputation : 0
06-08-2007, 23:05:16   -    
Bonjour Bonsoir

Pour ceux que cela interresse Smile

l'invitation pour ce rendre au salon de la photo du 3 au 7 Octobre 2007

Cliquez sur l'image ci-dessous et imprimez la en Noir & Blanc ou Couleurs Wink

[Image: invitation_salon_np.thumbnail.jpg]

Big Grin Wink

_____


60 - Apprendre la photo numérique

Suggestions d'utilisation : pour débuter en photographie avec un appareil numérique j'ai pensé vous être utile en ajoutant ces quelques pages au contenu modeste mais où certains préceptes évidents sont pourtant souvent ignorés. Il est indispensable de partir sur de bonnes bases et, commencer par le plus simple c'est-à-dire en AUTO, de jour puis par la suite de nuit. Faire des photos, beaucoup de photos et analyser les résultats obtenus. Vous passerez plus tard en MANUEL et sur le site Partenaire "Photophiles" de nombreuses pages plus techniques vous attendent : vous devenez presqu'un "pro" !

[Image: pit2.jpg]

Je suis Pit votre compagnon, et sachez que ces pages sont plutôt destinées aux amateurs car les pros et accrocs de la photo en savent beaucoup plus. Attention, vous êtes prêt, alors bons clichés je vous souhaite ....

avis aux pros : en fin de cette page, merci.

Dans ces pages quelques principes de base concernant la prise de photographies avec un appareil numérique. Si vous avez déjà utilisé un appareil argentique traditionnel, ça peut vous aider mais attention certains termes de vocabulaire sont identiques et pourtant il arrive qu'ils ne désignent pas la même chose. En effet d'un coté il existe une pellicule et de l'autre un capteur et des courants pour l'essentiel des différences.

Vous avez ou allez acheter un appareil et il convient ensuite de prendre calmement connaissance de son guide d'utilisation pour repérer ses diverses commandes et boutons parfois mystérieux. Pour démarrer en mode AUTO, "mitraillez" (sans exagération) à votre convenance vu qu'ici vous pouvez tout effacer, peut-être recharger la batterie et recommencer.

Attention c'est en forgeant qu'on devient forgeron, disaient les anciens.

Suivant vos moyens ou vos goûts, votre appareil possède plus ou moins d'options, mais de nos jours presque tous les modèles ont les mêmes commandes indispensables pas forcément placées au même endroit mais à vous de les repérer. L'utilisation d'un ordinateur est le mode le plus classique pour enregistrer vos prises de vue et ne vous en privez pas pour éventuellement vous faire aussi la main avec un petit logiciel de retouche pour commencer.

Premiers principes à connaître

La lumière est l'élément numéro un en photographie qui va faire de vous un "reporter" ou un amateur moyen, suivant comment vous allez savoir l'utiliser à bon escient. En AUTO vous avez presque la certitude de faire des clichés le plus souvent présentables en respectant quelques notions de base. Par la suite vous découvrirez le mode MANUEL pour obtenir des clichés plus élaborés.

Votre appareil possède un viseur optique dont le système de montage mécanique ne permet pas d'obtenir un cadrage parfait car il n'est pas aligné avec l'optique. Vous l'utiliserez à des fins particulières que vous noterez au passage.


Il possède aussi un écran LCD dont la visualisation risque parfois d'être difficile, avec le soleil par exemple ou encore le mauvais temps, mais c'est lui que vous utiliserez certainement le plus souvent.

Position

Vous devez théoriquement être immobile au moment du déclenchement et votre appareil tenu ferme entre vos mains avec l'index positionné sur le bouton. Si vous comptez réaliser des "macros" (photos prises à quelques centimètres) l'usage d'un support trépied sera pratiquement indispensable.

Il est préférable de cadrer le sujet au plus près du résultat que vous souhaitez obtenir, plutôt que de le sélectionner ensuite dans votre logiciel de retouche et d'agrandir en suivant, car vous obtiendrez une image plus ou moins dégradée avec un mauvais piqué. (grains de l'image grossiers)

Le mauvais temps n'est pas un obstacle à la photo, mais à condition de protéger convenablement votre appareil qui par principe n'aime pas l'eau, l'humidité, le sable de la plage et autres ingrédients. Dans ces cas l'utilisation du viseur optique est préférable.

Si le soleil est directement face à votre objectif vous ne devez pas tirer de cliché. Le résultat serait mauvais et le capteur de votre appareil n'apprécierait pas cette vive lumière qui pourrait à terme le rendre inutilisable.

Les périodes de la journée et les saisons sont ainsi théoriquement classées compte-tenu de l'éclairage correspondant:

- Lever du soleil = longues ombres et la lumière tendance bleu tant que le soleil est situé sous l'horizon.
- Milieu de matinée : bon pour réaliser d'excellents clichés.
- Midi : en principe, vaut mieux s'abstenir.
- Milieu d'après-midi : couleurs et arrières plans sont favorables.
- Coucher du soleil : encore des ombres et la lumière tendance rougeâtre tant que le soleil est situé au dessus de l'horizon.

S'il y a du soleil, placez-vous pour l'avoir derrière vous mais surtout pas au dessus de vous à la perpendiculaire.

Ne pas oublier que si vous tirez une photo dans un mileu sombre ou au contraire dans un milieu particulièrement clair (des murs blancs autour du sujet par ex.), le résultat ne sera pas le même car il y aura une influence de luminosité "portée" sur votre objectif et le rendu de l'image risque de décevoir.

Pour ce qui concerne la position du soleil il existe aussi un accessoire bon marché, le pare-soleil, dont le but est tout simplement d'éviter que l'objectif ne subisse des interactions étrangères. Comme par exemple si vous photographiez un joueur de chistera pas loin d'un grand mur blanc, ce dernier va réfléchir inévitablement la luminosité des rayons du soleil qui le frappent et fausser les valeurs mesurées à travers l'optique, alors que vous avez positionné le joueur à l'écart et simplement sur un fond neutre.

Avis aux "pros" ou expérimentés : Ce dossier est destiné aux amateurs qui se lancent dans la photo numérique. Il se veut simple et sans trop de technique, mais tous les sujets traités peuvent faire l'objet d'une assistance plus complète. Sur mon site souvent des visiteurs me réclament "plus" et si je trouve le temps j'essaierai de satisfaire tout le monde ! pas facile .....

61 - Bases de départ pour faire des photos numériques

Rappel : Page précédente vous avez appris à éviter certains pièges et découvert les options offertes par votre appareil, comment le tenir immobile lorsque vous déclenchez (inspirez, soufflez doucement, bloquez votre respiration, appuyez) et surtout ne pas présenter face au soleil l'objectif qui mène au capteur (composant fragile) de votre appareil.

Règles de base pour débuter

- Choisir le fond est un élément essentiel trop souvent négligé. Un magnifique cliché avec un bébé dans les fleurs mais avec à proximité une poubelle n'est pas l'idéal. Pour des photos couleurs éviter les fonds aux teintes bigarrées ou par opposition uniquement bicolores qui divisent le cliché en deux parties presque égales.

- Choisir l'exposition sujet abordé page précédente en opérant théoriquement le milieu de la matinée et le milieu de l'après-midi. Toutefois le lever et coucher de soleil permettent avec un peu d'habitude de tirer partie de certains contrastes adoucis et d'obtenir d'excellents clichés.

- La composition de l'ensemble du cliché qu'on appelle aussi le cadrage mérite toute votre attention. Il existe parmi d'autres une "règle des "tiers" qui n'est pas obligatoire mais la plus usuelle et dont vous pouvez vous inspirer et pourqquoi pas chercher à la maîtriser pour bien débuter vos essais.

Cette règle des tiers très importante se trouve détaillée dans la page suivante.

A savoir

Le viseur optique comme déjà dit , se trouve décalé (parallaxe) par rapport à l'optique ce qui ne permet pas d'être précis surtout pour de courtes distances et en particulier les "macros". Souvenez-vous que plus vous êtes près de votre premier plan et plus le parallaxe est important, autrement dit plus la différence entre ce que vous voyez vous et ce que voit l'objectif est grande. Bien sûr ce sera l'inverse si votre premier plan s'éloigne.

L'écran LCD par contre est recommandé lorsque vous faîtes des macros ou des portraits et des extérieurs d'ordre général, comme une photo de groupe, un avènement , un monument éloigné .....

La macrophotographie est traitée plus loin dans le dossier.

Viser/déclencher = Point-and-shoot : vous cadrez le sujet au centre de votre viseur et appuyez sur le bouton de déclenchement jusqu'à mi-course ce qui permet à votre appareil de mesurer la lumière. Puis votre réglage se trouvant mémorisé vous placez le sujet souvent aux 2/3 (on y reviendra), et vous terminez de presser le bouton. A l'usage vous réaliserez cette opération si rapidement que certains prétendent (souvent à tort) qu'ils n'ont pas ce double-clic. Temps de latence proche de zéro.

62 - Composition ou Cadrage en photo numérique

La composition ou cadrage

Vous ignorez peut-être, que les grands peintres de toutes les époques faisaient des essais avant de tracer sur leur toile des repères géométriques suivant des données bien précises et fonction du sujet traité. En photo il en va de même et, composer les lignes de force d'une image en la cadrant convenablement est un art qui s'acquiert et qui est obtenu quand la personne qui regarde un cliché éprouve à la fois une sensation de plaisir et que son regard se trouve instinctivement dirigée vers le sujet central.

Tout n'est affaire que de symétrie pour arriver à bien composer sa photo, et sans rentrer dans les caractéristiques de votre appareil et la qualité de son objectif, ne pensez pas que si tout n'est pas parfait au début il faille incriminer les performances de votre matériel. Attention ici, le mot "symétrie" est en rapport avec les cellules identiques de cette règle et ne veut pas dire qu'il faut par exemple photographier votre chien au beau milieu du cliché, nuance.

Je vous ai suggéré au départ de "mitrailler" vu que vous pouvez effacer et recommencer sans retenue, mais ici je peux maintenant vous préciser que "mitrailler" doit vous servir à vous perfectionner et non à tirer 20 photos pour en extraire la moins mauvaise. Par contre appuyer 4 ou 5 fois le déclencheur pour serrer au plus près un cadrage est parfois recommandé avant de tirer la photo définitive (je suppose que vous souhaitez "immortaliser" une scène, et le problème est différent si "vite fait bien fait" vous prenez la photo d'un groupe d'amis). Sinon changez au besoin de position ou d'endroit pour trouver l'angle qui va vous permettre de composer et pourquoi pas jouez avec le zoom si c'est possible? Tout est permis mais tout n'est pas possible et, si maîtriser la composition est un art, alors pourquoi pas devenir un artiste.

L'arrière-plan se révèle quelconque ? essayez de le rendre un peu flou en vous souvenant que si vous faites votre visée sur le sujet en tant que premier plan, il sera net et la zone de flou suivra vers l'infini, ce qui évitera que le regard soit distrait par un environnement banal.

Le vide ou encore l'uniformité d'une partie importante de votre cliché (la mer calme ou un ciel bleu uni) va nuire à la composition et si vous pouvez, rapprochez vous, changez de place, arrivez à couper cette surface uniforme par un rocher, une branche, un petit arbuste ...

Un paysage ne se traite pas comme un portrait et vice-versa. Une montagne au loin couverte de neige, avec la rambarde d'un balcon de chalet comme avant-plan et une vue fuyante sur l'entre-deux devrait conduire instinctivement les yeux vers la montagne et sa neige, et si possible pas trop de ciel uni en haut du cadre et s'il y en a quelques nuages feront bien l'affaire. Mais là aussi une montagne qui couvre tout le haut de votre cliché et le balcon du chalet écrase tout le bas ne semble pas l'idéal, il faut chercher à rompre la monotonie d'un partage trop rigide de l'espace.

La position de prise de vue, debout, accroupi, avec vue prise d'en bas ou au contraire de dessus, peuvent être des possibilités à ne pas négliger, sachant qu'un sujet pris "bien en face et centré au milieu du cliché" ne peut ou ne doit pas vous satisfaire.

Il n'est pas interdit de s'approcher ou de s'éloigner pour ajouter ou supprimer une portion de l'environnement et, éviter le piège où le sujet n'est plus le thème principal (le centre d'intérêt) de votre cliché. S'il s'agit d'un personnage veillez à ce qu'il regarde plutôt vers la partie interne de l'image ou vers vous ce qui crée un geste plus naturel. Un peu le contraire des vamps qui souvent ont le regard tourné vers l'horizon !

Vous pouvez aussi envisager une retouche par logiciel et il vaut mieux alors prévoir "large" sur les bordures du cliché pour faciliter les opérations à venir, sans vous retrouver enfermé et dans l'impossibilité de réduire sous peine de détruire l'harmonie de l'ensemble photographié. Mais sauf redresser un cliché il est pour ma part préférable d'obtenir le cadrage parfait lors de la prise de vue.

La règle des tiers

La "règle des tiers" que les peintres utilisaient déjà il y a fort longtemps est applicable naturellement dans la recherche de la composition photographique. Elle consiste à diviser une photographie (à travers le plus souvent l'écran LCD) par 2 lignes horizontales et 2 lignes verticales. Les 4 points d'intersection vont servir de repère pour positionner le sujet principal par rapport à son environnement.

[Image: p061.gif]

Le sujet principal dans ce cas ne doit pas occuper le centre mais une partie de l'image matérialisée dans le tableau ci-dessus par les 4 plots vert foncé. Le sujet occupera le premier ou dernier tiers de l'image (plots verticaux) et le reste sera réservé à l'environnement. Cette règle vous aide à réaliser une image esthétique et naturellement pour la hauteur (plots horizontaux) c'est presque une obligation car un personnage qui contraste avec un fond moitié ciel et moitié terre ... pas terrible.

J'oubliais de vous préciser en parlant "du sujet" qu'il peut s'agir d'un monument comme d'un personnage ou autres motifs, mais il serait naïf de vouloir rentrer deux sujets principaux dans un même cliché. Il vaut mieux chercher à tirer le personnage en premier-plan et le monument derrière en léger flou ou l'inverse suivant votre choix. Par exemple vous pouvez très bien fixer le monument comme prioritaire et insérer dans votre composition le personnage sur le coté qui servira au décor environnemental, pourra accessoirement donner une idée de la grandeur de l'édifice et pour certains de pouvoir dire "j'y étais, là c'est moi".

En tête de cette page je mentionnais les "lignes de force" que certains appellent aussi "perspectives", et j'y reviens car c'est sans doute l'instant délicat qui va vous poser parfois problème. Vous devez tout faire pour utiliser ces perpectives et éviter que le sujet choisi ne soit ignoré par une présentation neutre. Par exemple vous choisissez une fontaine au bord d'une route bordée de platanes et, vous devez pouvoir avec cette fontaine en premier plan, utiliser en arrière-plan l'enfilade de la route qui tend vers l'horizon. La fontaine sera la vedette du cliché comme vous l'avez souhaité.

Enfin pour ne pas vous ennuyer davantage sur ce sujet "sans fin", je dirai : avant tout et si possible, prenez le temps de vous imprégner de l'environnement avant de déclencher et surtout faites-vous plaisir.
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
jojovti Hors ligne
Active Member
***


Messages : 952
Sujets : 22
Inscription : Jun 2002
Réputation : 2
07-08-2007, 12:57:13   -    
francis.....la bible LOL LOL

Retourner en haut
Trouver Répondre
francis Hors ligne
Super Moderateur
Super Moderateurs

78 Yvelines France
Messages : 1 909
Sujets : 3
Inscription : Jun 2002
Réputation : 0
07-08-2007, 18:41:34   -    
jojovti a écrit :francis.....la bible LOL LOL

et les japonaises passe .................................... LOL LOL LOL Wink
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
dj-julio Hors ligne
Active Member
***


Messages : 473
Sujets : 23
Inscription : May 2007
Réputation : 0
31-08-2007, 00:26:44   -    
Et bien il y a des connaisseurs par ici !!

Je vais en profiter pour demande conseil Smile
J'aimerais bien commencer à faire quelques jolies photos (enfin déjà en faire des pas louppées ^^) et je comptais me lancer dans l'acquisition d'un Bridge pour mon annif.
Un compact ne me suffira pas c'est évident et un reflex sera bien trop cher et compliqué pour débuter je pense.

J'ai un petit peu chercher mais sans trop connaître les qualités etc...
J'en ai trouvé un qui a l'air pas mal, ce qui me plaît surtout c'est qu'il fait Grand angle et qu'il a 2 bagues de réglages manuels (zoom et mise au point).

Si quelqu'un peut me dire ce qu'il en pense ou me conseiller un autre, dans les 300€ maxi...

Voila la bête en question : Fujifilm, Finepix S6500 FD

merci d'avance !! Smile

Retourner en haut
Trouver Répondre
crx yoyo 03 Hors ligne
Active Member
***


Messages : 312
Sujets : 7
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
31-08-2007, 01:42:37   -    
salut dj-julio

je ne pourrais te conseiller tel ou tel modéle car il y en a trop et sa pousse comme des champignons, de plus en suposant que ton anniv c'est a la fin de l'année, de nouveaux modéles serront sur le marché.
attend vraiment le dernier moment puis passe une bonne journée a comparé sur le net.

pour ce qui et de fuji, j'en suis trés satisfait point de vu images, couleurs, fiabilité.

ce petit S6500 FD me semble trés bien a tout points de vu, seul le trabilisateur (optique ou numérique ?).

ps : (pour info) un menbre du forum vend un S7000 pour 250€.

RESTAURATION DE MON CRX EN IMAGES : ici
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
dj-julio Hors ligne
Active Member
***


Messages : 473
Sujets : 23
Inscription : May 2007
Réputation : 0
31-08-2007, 02:01:37   -    
pour le stabilisateur je crois qu'il s'agit d'un numérique et oui on ne peut pas tout avoir quand on a pas de sous pour Langue

Hum je préfère quand même acheter un neuf sachant que je ne saurais pas détecter de défaut sur un appareil d'occasion Wink

merci de l'info Smile

Retourner en haut
Trouver Répondre
gekko_70 Hors ligne
Active Member
***
Team Sac

Integra Type R
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 383
Sujets : 11
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
31-08-2007, 10:22:01   -    
le mieux à faire (hormis pour la prise en main) c'est d'aller sur des sites ou ils testent directement les APN.
Pour ma part j'ai passé pas mal de temps sur le site http://www.megapixel.net
c'est bien détaillé, et t'a des photos tests...donc à toi d'voir lequel a le rendu couleur qui te convient l'mieux ;-)

Si l'automobile avait suivi le même développement que les ordinateurs, une Rolls Royce coûterait aujourd'hui 500 francs, ferait du 700 kilomètres heure et exploserait une fois par an en faisant 10 morts.[Image: subaruimprezaSTI.gif]
Retourner en haut
Trouver Répondre
zesteph Hors ligne
Active Member
***


Messages : 122
Sujets : 3
Inscription : Apr 2006
Réputation : 1
31-08-2007, 10:25:47   -    
Dans cette gamme de prix , en stabliliser et sympa, tu as la gamme panasonic fzxx Smile

Yipiake !!!
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
gekko_70 Hors ligne
Active Member
***
Team Sac

Integra Type R
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 383
Sujets : 11
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
31-08-2007, 10:30:45   -    
ils sont un poil plus cher (350 voire plus)
et je confirme sont très bon....j'ai un panasonic FZ-5 qui me convient parfaitement pour le moment.

Si l'automobile avait suivi le même développement que les ordinateurs, une Rolls Royce coûterait aujourd'hui 500 francs, ferait du 700 kilomètres heure et exploserait une fois par an en faisant 10 morts.[Image: subaruimprezaSTI.gif]
Retourner en haut
Trouver Répondre
dj-julio Hors ligne
Active Member
***


Messages : 473
Sujets : 23
Inscription : May 2007
Réputation : 0
31-08-2007, 12:04:21   -    
Mais hum la mise au point si elle n'est pas sur la bague pour un réglage manuel est automatique non ?
Et j'avoue que ça me tenter beaucoup cette mise au point manuelle mais c'est dur à trouver sur des appareils pas trop chers.

Merci de vos conseils Smile

Retourner en haut
Trouver Répondre
bidouchon_san Hors ligne
Senior Member
****


Messages : 1 796
Sujets : 3
Inscription : Apr 2006
Réputation : 2
31-08-2007, 12:35:02   -    
dj-julio a écrit :Mais hum la mise au point si elle n'est pas sur la bague pour un réglage manuel est automatique non ?
Et j'avoue que ça me tenter beaucoup cette mise au point manuelle mais c'est dur à trouver sur des appareils pas trop chers.

Merci de vos conseils Smile
sur mon bridge tu as un reglage avec mise au point auto ou manuelle, il y a un troisième mode mais je sais plus lequel, tu fais la mise au point manuelle avec une combinaison de touches. (fuji s5500)

j'ai enfin ma japonaise , et je la kiffe grave !
et dire que chaque fois que nous votions pour eux
nous faisions taire en nous ce cri "ni dieux, ni maitre"
dont ils rient aujourd'hui puisqu'ils se sont fait dieux
et qu'une fois de plus , nous nous sommes fait mettre.
Renaud-"le tango des élus" http://www.youtube.com/watch?v=eo-FUbMVlBs
Retourner en haut
Trouver Répondre
dj-julio Hors ligne
Active Member
***


Messages : 473
Sujets : 23
Inscription : May 2007
Réputation : 0
31-08-2007, 12:36:42   -    
Ah d'accord je croyais que si il n'y avait pas cette bague de réglage manuel, on ne pouvait pas régler soit même la mise au point (comme sur le bridge de ma soeur Confused)

Merci Wink

Retourner en haut
Trouver Répondre
BANDITO Hors ligne
Active Member
***


Messages : 198
Sujets : 7
Inscription : Feb 2005
Réputation : 4
31-08-2007, 15:29:22   -    
que pensez vous du panasonic fz5 pour commencer ? (je l'ai a 150e) je sais que le focus n'est pas reglable manuellement mais la vitesse de declenchement et le zoom on l'air sympa..
Retourner en haut
Trouver Répondre
gekko_70 Hors ligne
Active Member
***
Team Sac

Integra Type R
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 383
Sujets : 11
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
20-09-2007, 21:37:10   -    
une petite question...j'ai justement un panasonic FZ5...et lorsque je prend des photos, il se trouve que la résolution (et non la dimension) et de 72ppp .... je me demande s'il est possible de la changer afin d'avoir une meilleure qualité (jusqu'à 300ppp si possible) ??

Si l'automobile avait suivi le même développement que les ordinateurs, une Rolls Royce coûterait aujourd'hui 500 francs, ferait du 700 kilomètres heure et exploserait une fois par an en faisant 10 morts.[Image: subaruimprezaSTI.gif]
Retourner en haut
Trouver Répondre
crx yoyo 03 Hors ligne
Active Member
***


Messages : 312
Sujets : 7
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
20-09-2007, 21:59:35   -    
gekko_70 a écrit :une petite question...j'ai justement un panasonic FZ5...et lorsque je prend des photos, il se trouve que la résolution (et non la dimension) et de 72ppp .... je me demande s'il est possible de la changer afin d'avoir une meilleure qualité (jusqu'à 300ppp si possible) ??

c'est normal et tu ne peut la changer.
72dpi (ou ppp) c'est pour une utilisation sur écrant, méme si tu pouvais régler a 300dpi, ta photo serait afficher plus petite a l'écrant mais avec une plus grande définition, sauf qu'a cette définition tu ne pourrais pas voir la différence avec 72dpi dut a la définition de l'écrant.

par contre 300dpi pour imprimer de la photo c'est le top.

RESTAURATION DE MON CRX EN IMAGES : ici
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
gekko_70 Hors ligne
Active Member
***
Team Sac

Integra Type R
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 383
Sujets : 11
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
20-09-2007, 22:48:17   -    
bah si j'demande ca c'est que j'ai vu sur une des photos postées par jojovti (celles avec la R33, sa M5 etc...) qu'elles sont en 300ppp....donc je me posais la question (certes, l'appareil est d'un autre niveau)

Si l'automobile avait suivi le même développement que les ordinateurs, une Rolls Royce coûterait aujourd'hui 500 francs, ferait du 700 kilomètres heure et exploserait une fois par an en faisant 10 morts.[Image: subaruimprezaSTI.gif]
Retourner en haut
Trouver Répondre
crx yoyo 03 Hors ligne
Active Member
***


Messages : 312
Sujets : 7
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
20-09-2007, 23:05:36   -    
mon apn et un modéle semi pro et il sort en 72dpi, mais la question n'ai pas là.


300dpi n'ai en aucun cas un gage de qualité (surtout a l'écrant), la résolution sert juste a adapter les pixels de la photo avec ceux le l'écrant ou de l'imprimante.


sur la photo de jojovti l'image et a 300dpi, par apport a la résolution d'écrant (72dpi) les pixels sont comprésser sur eux méme et donne cet éffet d'escalier (poteau , contour de la voiture , etc..), qui gache un peut le rendu visuel hormis que les photos sont trés belles.



donc jojo si tu m'écoute 72dpi Wink



[Image: kljh060xw9cb2.jpg]



là la photo et a 72 dpi, donc en coordination avec l'écrant et de la méme taille

c'est pas mieux là ?
[Image: 72sw7.jpg]


allez encore plus fort, la méme image a 10dpi!!! et toujours la méme qualité.
[Image: 10dpiyy6.jpg]

si tu veux poster de grosses photos pour imprimer par la suite ok pour 300dpi mais par contre il vaut mieux les afficher en vignettes (question de temps de chargement et de rendu a l'écrant).





si c'est juste pour afficher a l'écrant, 72dpi c'est le mieux.

ps: 200dpi et largement sufisant pour imprimer sur papier photo.

RESTAURATION DE MON CRX EN IMAGES : ici
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
gekko_70 Hors ligne
Active Member
***
Team Sac

Integra Type R
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 383
Sujets : 11
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
21-09-2007, 11:36:51   -    
ok j'comprend mieux....mais donc si mon APN prend en 72dpi....et que j'veux imprimer du 300dpi...ca va pas être possible...ou alors il va falloir que l'ordinateur extrapole des données non ? (je sais j'suis chiant mais c'est pour bien comprendre lol)

Si l'automobile avait suivi le même développement que les ordinateurs, une Rolls Royce coûterait aujourd'hui 500 francs, ferait du 700 kilomètres heure et exploserait une fois par an en faisant 10 morts.[Image: subaruimprezaSTI.gif]
Retourner en haut
Trouver Répondre
crx yoyo 03 Hors ligne
Active Member
***


Messages : 312
Sujets : 7
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
21-09-2007, 16:34:30   -    
72 dpi = 72 points par pouce
1 pouce = 2,54 cm
tu as donc 72 points sur une ligne de 2,54cm soit 1 pixel tout les 0,35mm (taille d'un pixel sur un écrant).


300 dpi = un point de 0.08mm (invisible sur un écrant)

dans le cas de jojovti, il met l'équivalent de ~5 pixels de la photo sur 1 pixel de l'écrant, les pixels se mélange et donne ce résultat.


si tu veut imprimer, les logiciels familiaux (fourni avec l'imprimante) s'occupe de cette convertion, si tu utilise photoshop il suffit de faire : IMAGE Fleche TAILLE DE L'IMAGE.



(j'ai repasser la photo de jojo a 72dpi pour expliquer la démarche)

ont peut voir que la photo a 72dpi affiche une image de 81x54 cm

[Image: 72dpiar3.jpg]



il suffit de remplacer 72 par 300 puis de réinscrire la largeur d'origine des pixels ici a 2296 (en changeant les dpi elle s'éfface).

tu peut voir que la photo a 300dpi (qualité a imprimer) ne fait plus que 13x9 cm.

[Image: 300dpidr4.jpg]


au final et dans les 2 cas elles ont le méme nombre de pixel et le méme poid, elle sont identique.

-l'une et plus grande avec des pixels plus espacés (écrant)
-l'autre plus petite avec des pixels plus sérrés (impréssion)


par contre 300dpi c'est bien quand tu fait tiré tes photos par un labo ou que utilise une imprimante a sublimation thermique (qualité proféssionel).

si tu utilise une jet d'encre, 200dpi c'est largement suffisant (tu ne vérras pas la différence au dessus)


exemple avec la photo de jojovti :

(largeur) 2296 points divisé par 200 = 11,48 pouces x 2,54 = 29cm
(hauteur) 1536 points divisé par 200 = 7,68 pouces x 2,54 = 19,5cm

a 200dpi tu peut imprimer l'image a un format de 29x19,5 cm.

j'espére que c'est un peut plus clair pour toi, c'est pas facile a expliquer comme sa.

RESTAURATION DE MON CRX EN IMAGES : ici
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
gekko_70 Hors ligne
Active Member
***
Team Sac

Integra Type R
13 - Bouches-du-Rhône France
Messages : 383
Sujets : 11
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
21-09-2007, 17:41:31   -    
ok merci ;-)

Si l'automobile avait suivi le même développement que les ordinateurs, une Rolls Royce coûterait aujourd'hui 500 francs, ferait du 700 kilomètres heure et exploserait une fois par an en faisant 10 morts.[Image: subaruimprezaSTI.gif]
Retourner en haut
Trouver Répondre
francis Hors ligne
Super Moderateur
Super Moderateurs

78 Yvelines France
Messages : 1 909
Sujets : 3
Inscription : Jun 2002
Réputation : 0
21-09-2007, 23:49:54   -    
Merci crx yoyo 03 pour toutes ses explications Yes :appl: ,
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
crx yoyo 03 Hors ligne
Active Member
***


Messages : 312
Sujets : 7
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
22-09-2007, 03:16:49   -    
ce fut un plaisir Smile

RESTAURATION DE MON CRX EN IMAGES : ici
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
GT-Alex Hors ligne
Active Member
***


Messages : 464
Sujets : 8
Inscription : Aug 2007
Réputation : 4
23-09-2007, 15:35:37   -    
J'utilise l'appareil de ma mère, qui date un peu maintenant, c'est un sony DSC-F707, qui visiblement est un bridge. Donc, je pense bien maitriser l'engin, et j'envisage d'acheter mon propre appareil, un reflex, après les fêtes de fin d'année. Mon budget sera limité et je pense donc me tourner vers du matos d'occasion. J'aimerais quand même savoir si acheter un objectif en plus du reflex est vital (j'ai cru comprendre que oui car les capteurs sont fragiles), et si avec un seul objectif "de base", on a dans tous les cas un meilleur rendu qu'avec un bridge du moment que l'on sait utiliser son appareil ?

"It's more fun to drive a slow car fast than a fast car slow." - Keith Tanner

"When everything seems under control, you're just not going fast enough." - Mario Andretti
Retourner en haut
Trouver Répondre
dj-julio Hors ligne
Active Member
***


Messages : 473
Sujets : 23
Inscription : May 2007
Réputation : 0
25-09-2007, 08:11:37   -    
WOuhouuuuuuuuuuuu

ça y'est j'ai reçu mon Fuji Finepix S6500fd Smile
C'est vraiment sympa le fait d'avoir la bague de zoom et de mise au point !! Smile

J'ai fait quelques photos hier (dont quelques une de ma voiture, cf ma galerie (signature)) ; mais elles sont un peu beaucoup surexposées Sad
Il ne faisait pas hyper beau et je ne voulais pas mettre le flash....

Je ne fais que débuter ^^ j'espère progresser quand même lol Smile

Mais en tous cas c'est un bon achat Smile

334€ en tout (APN + sacoche + carte XD 1Go + 4 piles Ni-Mh avec chargeur rapide Sony).

Voilou

Retourner en haut
Trouver Répondre
crx yoyo 03 Hors ligne
Active Member
***


Messages : 312
Sujets : 7
Inscription : Mar 2007
Réputation : 0
25-09-2007, 09:48:50   -    
GT-Alex :

Citation :J'aimerais quand même savoir si acheter un objectif en plus du reflex est vital (j'ai cru comprendre que oui car les capteurs sont fragiles), et si avec un seul objectif "de base",

j'ai du mal a comprendre ta question fou

si tu n'a pas un gros budget, préfére plutot un objectif multi-standart (28-200 ou 28/300) que un grand angle (28-70)plus un zoom (70-200).

les capteurs sont sensible a la poussiére, donc plus tu change d'objectif plus il y a de risque.

en ce qui concerne l'occasion, je suis un peut septique, surtout si tu l'achéte a un particulier Confused







dj-julio :


sont bien ces photos, peut étre la 2 et 3 un peut surex, mais le reste et bien.
en plus tu n'a pas choisi le plus facile (contre jour et voiture blanche), ce sont des prises de vu assez délicate a prendre.
il s'en sort bien le ptit fuji.

ps : il et préférable de sousexposé que de surexposé, c'est plus facile a corriger avec un logiciel de retouche.
quand c'est blanc (cramé) il y a pas grand chose a faire.
allez bon schooting Wink

RESTAURATION DE MON CRX EN IMAGES : ici
Retourner en haut
Site web Trouver Répondre
dj-julio Hors ligne
Active Member
***


Messages : 473
Sujets : 23
Inscription : May 2007
Réputation : 0
25-09-2007, 13:07:15   -    
Oui pour la surexposition je pensais bien ce que tu dis là Wink
mais bon le mieux c'est qu'elle soit nikel de suite, sans retouche Langue lol
mais le truc le plus dur pour le moment, c'est de pas trembler ^^ dès que je fais un truc minutieux, je tremble Confused tu parles d'un pas doué mdr

@+

Retourner en haut
Trouver Répondre



Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [APN] Infos sur un reflex. Sxyllaz 3 2 113 02-01-2014, 21:53:36
Dernier message: Sxyllaz