Bienvenue, Visiteur ! S’enregistrer


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[ACTU] Toyota, Mazda et Subaru
fefe hyundai Hors ligne
Moderateur
Moderateurs

i30 N Performance Pack
34 - Hérault France
Messages : 14 256
Sujets : 565
Inscription : May 2007
Réputation : 4
11-06-2024, 07:16:02   -   [ACTU] Toyota, Mazda et Subaru
Toyota, Mazda et Subaru unissent leurs forces pour mettre au point de nouveaux moteurs à combustion

Les nouveaux moteurs seront compatibles avec les carburants neutres en carbone.

[Image: toyota-subaru-mazda-engines.jpg]

Alors que toutes les autres annonces faites par les constructeurs automobiles ces jours-ci concernent un futur véhicule électrique, ce n'est pas le cas ici. Toyota, Mazda et Subaru ont tenu une conférence commune, hier au Japon, pour parler de nouveaux moteurs à combustion interne. Les trois constructeurs s'associent pour accélérer le développement et réduire les coûts.

Plutôt que de concevoir un moteur commun utilisé par les trois entreprises, le trio travaillera sur des "moteurs de référence" qui représenteront leurs marques respectives. Plus précisément, Toyota prépare de nouveaux moteurs quatre cylindres en ligne, Mazda s'intéresse aux moteurs rotatifs et Subaru vise à améliorer le moteur boxer à cylindres. Les nouveaux groupes motopropulseurs seront compatibles avec plusieurs carburants neutres en carbone : l'hydrogène liquide, les biocarburants et les carburants synthétiques.

L'annonce a été accompagnée de quelques échantillons de futurs moteurs. Mazda a présenté des moteurs à un et deux rotors pour les applications EV. Comme on l'a vu dans le MX-30 et le concept de voiture de sport Iconic SP, le moteur rotatif sert de générateur pour alimenter la batterie. Il n'est pas relié mécaniquement aux roues. Mazda précise que le moteur rotatif est "actuellement utilisé pour les générateurs", ce que certains pourraient interpréter comme un signe que cela pourrait changer à l'avenir.

[Image: mazda-one-rotor-engine-for-evs.jpg]

Toyota a présenté deux moteurs à quatre cylindres en ligne en cours de développement, un moteur de 1,5 litre présenté séparément et à l'intérieur d'un prototype, ainsi qu'un moteur de 2,0 litres plus puissant. La société n'a pas eu grand-chose à dire à leur sujet, si ce n'est qu'ils ont tous deux un "rendement élevé et une grande efficacité thermique".

[Image: new-toyota-inline-four-1.5-liter-engine.jpg]

[Image: new-toyota-inline-four-2.0-liter-engine.jpg]

Quant à Subaru, elle a apporté un système hybride de nouvelle génération et l'a placé à l'intérieur d'un prototype camouflé de la Crosstrek. Le modèle de troisième génération actuellement vendu aux États-Unis n'a pas d'option hybride, mais le crossover est équipé d'une configuration électrifiée sur d'autres marchés. Il combine un moteur boxer de 2,0 litres avec un moteur électrique de 12,3 kilowatts et une petite batterie lithium-ion.

[Image: next-generation-subaru-hybrid-system.jpg]

Trois marques toujours rivales

Toyota, Mazda et Subaru ont clairement indiqué qu'ils resteraient rivaux même s'ils ont uni leurs forces pour développer des groupes motopropulseurs plus économes. Étant donné que ces nouveaux moteurs seront plus petits, le trio affirme que les futurs modèles auront des capots plus bas pour améliorer l'aérodynamisme et accroître encore l'efficacité. Dans le même temps, ces changements donneront plus de liberté aux designers.

Un autre objectif commun aux trois marques est d'intégrer des moteurs, des batteries et d'autres unités de propulsion électrique dans ces moteurs à combustion de nouvelle génération. Les moteurs à combustion devraient offrir de meilleures performances, alors espérons que les voitures amusantes bénéficieront de ces nouveaux développements.

Les nouveaux moteurs Toyota sont plus petits mais meilleurs

Trois moteurs à quatre cylindres en ligne sont en cours de développement, avec une puissance et une efficacité accrues.

[Image: new-toyota-2.0-liter-engine.jpg]

Akio Toyoda, président de Toyota, prédit que les véhicules électriques à batterie ne dépasseront jamais 30% de part de marché. Il pense également que le moteur à combustion interne n'est pas l'ennemi, mais plutôt le carbone qui en sort. Dans cette optique, il n'est pas surprenant que le constructeur japonais poursuive ses efforts dans le domaine des moteurs à combustion interne. Une nouvelle famille de moteurs à quatre cylindres en ligne a été annoncée cette semaine. Voici tout ce que nous savons à leur sujet.

Ces moteurs fonctionneront avec les carburants fossiles habituels, mais aussi avec des carburants neutres en carbone tels que l'hydrogène liquide, les carburants synthétiques et les biocarburants. Pas moins de trois moteurs ont été dévoilés lors de la conférence organisée conjointement par Toyota, Mazda et Subaru. Il y a un nouveau moteur atmosphérique de 1,5 litre dont le volume et la hauteur sont inférieurs d'environ 10 % à ceux du moteur actuel. Il sera non seulement plus puissant, mais aussi plus efficace. Une perte de poids d'environ 10 % est promise.

[Image: new-toyota-1.5-liter-engine.jpg]

Les détails spécifiques concernant la puissance et la consommation de carburant n'ont pas encore été dévoilés, car le moteur à quatre cylindres est encore en cours de développement. Toyota l'a installé dans un prototype de Prius et l'a présenté séparément. Le constructeur va jusqu'à dire que ses nouveaux moteurs vont "révolutionner l'emballage des véhicules" grâce à leur empreinte réduite. En les rendant plus petits, Toyota peut abaisser le capot d'une voiture, ce qui la rend plus aérodynamique et favorise les économies de carburant.

Le deuxième moteur en préparation est un 1,5 litre turbocompressé. Son volume sera inférieur de 20 % à celui du moteur atmosphérique de 2,5 litres actuellement utilisé. Dans le même temps, la hauteur sera réduite de 15 %. Il sera à peu près aussi puissant, mais avec un gain d'efficacité d'environ 30 %.

Le moteur le plus puissant sera un 2,0 litres turbocompressé. Par rapport à l'actuel moteur turbo de 2,4 litres, la nouvelle unité a un volume réduit de 10 % et bénéficie d'une réduction de hauteur de 10 %. Toyota promet une puissance nettement supérieure et une efficacité accrue de 30 %.

Comme vous pouvez l'imaginer, les nouveaux moteurs sont optimisés pour les applications hybrides et hybrides rechargeables. Le Financial Times cite une personne connaissant bien l'agenda de Toyota, qui affirme que les quatre cylindres en ligne feront leur apparition dans les voitures électrifiées vers la fin de l'année 2026. Il est intéressant de noter que certaines variantes de ces moteurs fonctionneront également au diesel, selon le FT.

Quant à savoir pourquoi le géant de l'automobile fait équipe avec Subaru et Mazda, c'est tout à fait logique quand on y pense. Toyota détient une participation de 20 % dans Subaru et de 5 % dans Mazda. Cela dit, ces nouveaux moteurs sont conçus pour les modèles Toyota. Subaru travaille sur une nouvelle génération de configuration hybride basée sur son moteur boxer, tandis que Mazda consacre davantage d'argent à son moteur rotatif servant de générateur.

Indépendamment de l'annonce de nouveaux moteurs pour les véhicules hybrides et PHEV "riches en électricité", Toyota envisage de mettre en place une chaîne d'approvisionnement en carburant neutre en carbone. Pour ce faire, elle s'associe à la société pétrolière japonaise Idemitsu Kosan, à la plus grande société pétrolière du pays Eneos et à Mitsubishi Heavy Industries. L'objectif est de maintenir les moteurs à combustion interne en vie à long terme grâce à la décarbonisation.

Toyota affirme que ses nouveaux moteurs thermiques changent la donne

Le directeur de la filiale technologique de la marque affirme que les nouveaux moteurs sont complètement différents de ceux que l'on connait actuellement.

[Image: new-toyota-1.5-liter-engine.jpg]

Alors que certains constructeurs automobiles vantent les mérites des véhicules électriques qui ne sortiront pas avant plusieurs années, Toyota fait de même avec les moteurs à combustion. Bien avant leur introduction sur les voitures de série, les nouveaux moteurs à quatre cylindres thermiques ont été dévoilés, à la fin du mois de mai dans leur phase de développement qui est toujours en cours. Aujourd’hui, le directeur de la technologie, du constructeur automobile japonais, fournit plus de détails sur ce qui nous attend.

S'adressant à Automotive News, Hiroki Nakajima a qualifié les nouveaux moteurs de 1,5 et 2,0 litres de "solution potentiellement révolutionnaire". Il est allé jusqu'à dire qu'ils seront "complètement différents" par rapport aux versions actuelles. Même si les voitures à hydrogène n'ont pas vraiment décollé, Toyota affirme que le travail de développement effectué pour la Mirai, qui se vend lentement, a aidé les ingénieurs à en apprendre davantage sur l'efficacité thermique du moteur.

[Image: new-toyota-2.0-liter-engine.jpg]

Nakajima n'a pas donné de détails sur l'efficacité thermique, mais Toyota a atteint un chiffre de 40 % il y a plusieurs années. Nissan vante un taux encore plus élevé, de 50 %, grâce à sa technologie e-Power, le moteur à combustion servant de générateur pour alimenter une batterie au lieu d'entraîner les roues. Un autre constructeur automobile japonais, Mazda, a adopté une approche similaire avec le moteur rotatif du MX-30, un multisegment électrique à l'autonomie accrue.

Une révolution moteur

Le directeur technique de Toyota a mentionné que les nouveaux moteurs auront une course de piston plus courte, ce qui était "une tâche très difficile" à accomplir. Ces quatre cylindres en ligne seront tous plus petits pour "révolutionner l'emballage des véhicules", permettant des extrémités avant plus basses pour une meilleure efficacité en optimisant le flux d'air. Le couple perdu au cours du processus sera compensé par la réponse instantanée d'un moteur électrique.

Quant à savoir quand les premières voitures équipées de ces nouveaux moteurs sortiront dans les rues, attendez-vous à les voir vers 2027. Toyota développe des groupes motopropulseurs pour fonctionner non seulement avec des carburants fossiles, mais également avec des biocarburants, de l'hydrogène et même des carburants synthétiques. Nakajima affirme que cette nouvelle famille de moteurs "a beaucoup de marge de manœuvre", suggérant qu'il existe de nombreuses astuces d'ingénierie que la société ne divulguera pas pour l'instant.

Nissan a une stratégie complètement différente depuis qu'elle a récemment annoncé qu'elle arrêtait de dépenser de l'argent dans le développement du moteur thermique. La marque mise tout sur les véhicules électriques, avec des moteurs à essence à extension d'autonomie pour servir de palliatif.

[Image: new-toyota-1.5-liter-engine.jpg]

Subaru explique en quoi son nouveau moteur hybride Boxer est meilleur

La production de la nouvelle génération de groupes motopropulseurs hybrides débutera cet automne.

[Image: next-generation-subaru-hybrid-boxer-engine.jpg]

Certains constructeurs automobiles tentent de sauver les boites de vitesse manuelles tandis que d'autres tentent de sauver le moteur à combustion interne. Toyota, Mazda et Subaru ont tenu une conférence commune pour expliquer comment la décarbonisation peut être réalisée sans se lancer à corps perdu dans les VE. Toyota prépare trois nouveaux moteurs plus petits et plus efficaces. Mazda travaille sur des moteurs à un ou deux rotors. Voici ce que prépare Subaru.

Le constructeur japonais a trouvé le moyen de maintenir en vie son moteur à cylindres opposés horizontaux dans un système hybride de nouvelle génération. Lors de la réunion, Subaru a montré un prototype de son moteur boxer électrifié à l'intérieur d'un prototype Crosstrek camouflé. La configuration actuelle repose sur un système parallèle dans lequel le moteur et la turbine alimentent tous deux le véhicule. La nouvelle configuration série-parallèle maintiendra une connexion mécanique entre le moteur à combustion interne et les roues, mais le moteur à combustion interne servira également de générateur pour alimenter une batterie qui alimente un moteur électrique.

[Image: next-generation-subaru-hybrid-boxer-engine.jpg]

Subaru affirme que le nouveau matériel apporte des avantages notables non seulement en termes d'économie de carburant, mais aussi en termes de conception. Le moteur, le système hybride, la transmission et la boîte sont tous logés ensemble, tandis que l'unité de contrôle de la puissance est située dans le compartiment moteur, sans que cela ait un impact négatif sur la taille du réservoir de carburant. Cela permet aux ingénieurs d'installer des réservoirs plus grands pour augmenter l'autonomie.

Dans l'ancienne Crosstrek hybride, l'unité de commande de puissance était montée à l'arrière, ce qui obligeait à réduire la taille du réservoir de carburant pour lui faire de la place. Grâce à cette nouvelle disposition, Subaru affirme que la taille du réservoir sera pratiquement la même dans le modèle hybride que dans le modèle ordinaire à essence. Le directeur de la technologie, Tetsuo Fujinuki, vante une « très longue distance de croisière ». Lors de son discours, il a déclaré que le nouveau système devait résoudre la « faiblesse actuelle en matière d'efficacité énergétique ».

Le directeur technique de la société admet que si l'économie de carburant est l'objectif ultime, le moteur boxer n'est peut-être pas la solution idéale :

"Si l'on recherche uniquement l'efficacité, les moteurs opposés horizontalement ne sont pas nécessairement la meilleure option. Mais que serait Subaru sans eux ? Quand on y pense, nous sommes la seule marque de grande diffusion à fabriquer des moteurs opposés horizontalement aujourd'hui".

Toyota utilise également un moteur boxer, mais uniquement dans la voiture de sport GR86, qui est un modèle apparenté à la Subaru BRZ. Porsche dispose de moteurs à quatre et six cylindres à plat, mais elle est loin d'être une marque grand public étant donné le prix de ses voitures.

Subaru prévoit de lancer la production de son nouveau moteur boxer hybride cet automne dans une usine située à Kitamoto, Saitama, au Japon.

[Image: subaru-wrx-based-high-performance-x-future-concept.jpg]

Dans le même ordre d'idées, Subaru travaille avec Toyota et Mazda sur les carburants neutres en carbone. À cette fin, elle engagera un High Performance X Future Concept basé sur la WRX dans la série de courses Super Taikyu.

Puisque nous avons mentionné Mazda plus tôt, la société Zoom-Zoom fait les choses différemment avec la renaissance de son moteur rotatif. Dans le petit crossover MX-30, le moteur n'envoie pas de puissance aux roues. Au lieu de cela, la seule fonction du moteur rotatif monté transversalement est d'agir comme un générateur pour alimenter une batterie. Un moteur électrique utilise l'énergie ainsi récoltée pour entraîner les roues.

Mazda travaille déjà sur une configuration différente pour un moteur à deux rotors monté longitudinalement qui pourrait équiper une nouvelle voiture de sport, potentiellement un reboot de la RX7 qu'elle « envisage ».

Nissan a cessé d'investir dans de nouveaux moteurs à combustion

La firme se lance à corps perdu dans les véhicules électriques.

[Image: 2024-nissan-gt-r-nismo.jpg]

Toyota, Mazda et Subaru ont récemment annoncé qu'ils unissaient leurs forces pour développer des moteurs à combustion de nouvelle génération. Cependant, un autre constructeur automobile japonais a adopté une approche radicalement différente en décidant d'arrêter complètement d'investir dans les moteurs à essence et diesel. Nissan affirme qu'il n'a pratiquement plus besoin de dépenser de l'argent pour de nouvelles technologies de moteurs à combustion interne.

Le magazine australien Drive s'est entretenu avec le vice-président principal et directeur de la planification pour la région Afrique, Moyen-Orient, Inde, Europe et Océanie (AMIEO) au sujet de ce qui nous attend. On a demandé à François Bailly si Nissan avait l'intention de développer de nouveaux moteurs à combustion : "Notre avenir, ce sont les véhicules électriques. Nous n'investissons pas dans de nouveaux groupes motopropulseurs pour les moteurs à combustion interne, c'est certain".

[Image: nissan-skyline-nismo.jpg]

Il a précisé que la transition entre les voitures à moteur conventionnel et les modèles entièrement électriques se fera grâce à la technologie e-Power de Nissan. Il s'agit d'une configuration hybride non conventionnelle dans laquelle le moteur à combustion sert de générateur pour charger la batterie. Il n'entraîne pas les roues, ce qui le rapproche du moteur rotatif de Mazda dans le crossover MX-30 et de la configuration à deux rotors du concept Iconic SP.

Pour maximiser les économies de carburant de ces voitures hybrides, Nissan souhaite augmenter l'efficacité thermique d'un moteur à combustion jusqu'à un niveau impressionnant de 50 %. Nissan travaille sur cette technologie depuis plusieurs années et a annoncé début 2021 qu'un prototype e-Power avait franchi cette étape lors des essais. Il convient de noter que la gamme Dynamic Force de Toyota, composée de moteurs à trois, quatre et six cylindres, a déjà dépassé les 40 %.

Ce n'est pas parce que Nissan ne consacre plus d'argent à de nouveaux moteurs que le passage à une gamme exclusivement composée de VE se fera du jour au lendemain. Bailley a souligné que les réglementations en matière d'émissions continuent d'être assouplies dans certaines parties du monde, comme en Afrique où les voitures Euro 2 sont encore légales. Le constructeur automobile alignera son portefeuille sur les exigences régionales, de sorte que la disparition du moteur à combustion interne sera progressive. Les moteurs actuels seront probablement mis à jour pour répondre à des réglementations plus strictes.

Toyota, Mazda et Subaru pensent que le moteur à combustion interne peut être sauvé en le faisant fonctionner avec des carburants presque neutres en carbone. Le plus grand constructeur automobile du monde travaille sur trois moteurs à quatre cylindres en ligne, tandis que la marque Zoom-Zoom a mis sur pied une équipe spécialisée dans les moteurs rotatifs. Quant à Subie, elle prépare une nouvelle configuration hybride basée sur son moteur boxer caractéristique. Honda veut passer au tout électrique sur tous les principaux marchés (y compris l'Amérique du Nord) dès 2040.

Source Motor1

Hyundai Coupe RD2 -> Mazda MX5 NBFL -> Subaru Impreza 2.0D Sport -> Smart Forfour Brabus 4G15T -> Lexus IS200 pack Luxe -> Mazda 3 MPS 1G -> Toyota Aygo VVTI pack Sport -> Hyundai i30 N Performance Pack ICI !!!
Retourner en haut
Trouver Répondre



Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [ACTU HONDA] fefe hyundai 70 18 598 11-06-2024, 20:41:29
Dernier message: pierre01
  [ACTU MAZDA] fefe hyundai 73 18 094 11-06-2024, 07:20:19
Dernier message: fefe hyundai
  [ACTU HYUNDAI] fefe hyundai 16 5 930 01-03-2024, 14:38:03
Dernier message: fefe hyundai
  [NEWS TOYOTA SUBARU] GR-86 / BRZ 2021 fefe hyundai 14 1 968 18-10-2023, 15:07:14
Dernier message: fefe hyundai
  [ACTU TOYOTA] fefe hyundai 106 23 367 24-01-2023, 11:59:30
Dernier message: SoichiroYann
  [ACTU NISSAN] fefe hyundai 80 19 691 03-05-2022, 11:57:26
Dernier message: Snowmonkey
  [ACTU MITSUBISHI] fefe hyundai 25 6 859 28-07-2020, 16:35:08
Dernier message: fefe hyundai
  [ACTU INFINITI] fefe hyundai 8 4 436 16-05-2020, 19:03:31
Dernier message: fefe hyundai
  [Concept car Subaru] Suv électrique avec Toyota Françoisainsi 3 831 03-02-2020, 21:37:56
Dernier message: WDK_kickass
  [ACTU SUZUKI] fefe hyundai 9 5 318 26-12-2019, 18:31:46
Dernier message: Phil_Houx